Cosmétique de l’ennemi – Amélie Nothomb

Image

Résumé : Sans le vouloir, j’avais commis le crime parfait : personne ne m’avait vu venir, à part la victime. La preuve, c’est que je suis toujours en liberté. C’est dans le hall d’un aéroport que tout a commencé. Il savait que ce serait lui. La victime parfaite. Le coupable désigné d’avance. Il lui a suffi de parler. Et d’attendre que le piège se referme. C’est dans le hall d’un aéroport que tout s’est terminé. De toute façon, le hasard n’existe pas.

Mon Avis :C’est toujours un plaisir de retrouver un livre de Nothomb. Ce qui est très bien c’est que ce sont des livres très faciles à lire et très rapide. Pour souffler entre deux gros bouquins ou simplement pour se faire plaisir Nothomb est un super plan ! 🙂 De plus, Amélie Nothomb est, maintenant vous devez le savoir, une auteure que j’aime beaucoup ! Certains adhèrent d’autres pas. Un de mes amis m’a un jour dit  » c’est de la littérature de comptoir »… Le pauvre, il a du comprendre sa douleur. 🙂

Cosmétique de l’ennemi me faisait de l’oeil depuis quelques temps et la brocante de mon patelin m’a permise de le lire ! Une chose est certaine, c’est que je n’ai pas été déçue par cette lecture rapide mais très intéressante !

Beaucoup de thèmes sont abordés! La religion, le crime, le viol, une part de psychologie et un peu de philosophie sont au rendez-vous. Comme dans beaucoup de Nothomb, des questions et des sujets de société sont traités.

Les personnages sont atypiques (pour ne pas changer) et nous offrent des psychologies différentes et très intéressantes! Jérôme Angust et Textor Texel sont les deux personnages principaux. L’un importune l’autre. Textor nous raconte sa vie. Même si c’est d’une manière très étrange ! La fin du roman est très surprenante, je ne m’y attendais absolument pas. C’est ce que j’adore avec Nothomb, une fin à laquelle on ne s’attend pas. Et une poésie dans ses mots qui me coupe le souffle à chaque fois.

La situation dans laquelle nous somme plongé reste tout à fait étrange mais plaisante pour ma part.
J’ai quelques fois rit franchement, et d’autres fois simplement sourit. Le dialogue entre les deux personnages est vraiment intéressant. On y trouve beaucoup de poésie et une répartie incroyable qui m’a bien fait rire. Une pause détente qui nous donne quand même à réfléchir. A consommer sans modération 🙂

Un petit bémol ? Les romans sont toujours trop courts. Même si j’apprécie les lectures simples et rapides de temps à autres. Celles de Nothomb me donnent toujours un goût de trop peu!

Amélie Nothomb reste une valeur sûre pour moi. Un génie sans pareille.

Ma note : 15/20

Bisous, bisous, 

 Satine.

Publicités

5 réflexions sur “Cosmétique de l’ennemi – Amélie Nothomb

  1. Pingback: Livr’ons les partenaires | Pouvoir des mots

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s