Antigone – J. Anouilh

Antigone

Voici la chronique d’Antigone de Jean Anouilh. J’ai pu redécouvrir le mythe que je préfère grâce au challenge « Haut en couleurs » et au rendez-vous que j’ai mis en place avec ma partenaire. « Les choix de Culture, you and me » s’est arrêté sur cet ouvrage, petit et rapide à lire.

Quatrième de couverture: Après Sophocle, Jean Anouilh reprend le mythe d’Antigone. Fille d’Oedipe et de Jocaste, la jeune Antigone est en révolte contre la loi humaine qui interdit d’enterrer le corps de son frère Polynice. Présentée sous l’Occupation, en 1944, l’Antigone d’Anouilh met en scène l’absolu d’un personnage en révolte face au pouvoir, à l’injustice et à la médiocrité.

Mon avis: J’ai pris beaucoup de plaisir (en attendant que mon médecin daigne me prendre en consultation) à redécouvrir le mythe d’Antigone qui reste un de mes préférés.

Antigone est pour moi une héroïne magnifique. Elle n’est pas d’une réelle beauté. Mais elle est belle à sa manière. Elle décide de tout envoyer balader même sa vie. Elle a une volonté incroyable. C’est un bel exemple de prise de conscience et de risque par la même occasion.

Elle est vraiment prête à tout et à se battre pour défendre ses convictions. C’est une belle leçon de vie! Elle préfère mourir la tête haute que de fermer les yeux sur ce qui est un crime pour elle. Elle affronte la vie, son roi, son Oncle.

L’histoire est très belle. Elle veut enterrer son frère qui est mort en lâche. Créon, roi & oncle d’Antigone ne veut pas en entendre parler. Mais elle ne lâche rien. Têtue comme un âne, elle ne renoncera à rien pour traiter son frère convenablement même dans la mort.

Une héroïne qui se bat pour ses convictions et ses croyances. Un mythe qui se révèle être intemporel. Une belle leçon de vie.

Ma note: 16/20

livres-anciens-de-1900     Challenge Couleurs

Publicités

9 réflexions sur “Antigone – J. Anouilh

  1. Ah, Antigone…C’est une des pièces qui m’a le plus marquée, je connais encore par coeur un bout de la préface « Antigone, c’est la petite maigre qui est assise là-bas et qui ne dit rien.Elle regarde droit devant elle.Elle pense.Elle pense qu’elle va être Antigone tout à l’heure,qu’elle va surgir.. » etc J’ai retrouvé la même force chez la Cassandre de Christa Wolf.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s