Le Bal – I. Némirovsky

le-bal-irene-nemirovsky

Lu dans le cadre d’un livre voyageur Le bal est un petit roman d’une soixantaine de pages qui se lit donc très rapidement.

Quatrième de couverture: Antoinette vient d’avoir quatorze ans ; elle rêve de participer au bal qu’organisent ses parents, les Kampf, pour faire étalage de leur fortune récemment acquise. Mais sa mère, plus pressée de jouir enfin de cette opulence tant attendue que de faire entrer sa fille dans le monde, refuse de convier Antoinette au bal. La vengeance d’Antoinette, aussi terrible qu’inattendue, tombera comme un couperet, révélant le vrai visage de chacun.

Roman fulgurant et initiatique sur l’enfance et ses tourments, Le Bal est l’un des premiers livres d’Irène Némirovsky, disparue prématurément en déportation, en 1942. Irène Némirovsky a obtenu le Prix Renaudot 2004 pour son oeuvre posthume Suite française.

Mon Avis: Avis plutôt court pour une lecture plutôt courte.

Nous sommes plongés au cœur d’une famille de « nouveaux riches ». Antoinette est la fille unique de Monsieur et Madame Kampf. Antoinette a quatorze ans et est malheureuse. Elle souffre d’un manque d’amour parental incroyable. La doctrine « L’argent ne fait pas le bonheur » est véridique. Sa mère la prend de haut et la traite comme une moins que rien. Elle manque tellement d’amour que j’ai eu mal au cœur pour elle. Elle en arrive à mépriser sa mère et on ne peut pas lui en vouloir!

Monsieur et Madame Kampf organisent un bal pour étaler leur fortune et décident qu’Antoinette dormira dans le débarras pendant que la fête battra son plein.

Antoinette va tout faire pour le bal ne se fasse pas et que sa mère en soit malheureuse. Dans un temps normal, j’aurais dit « sale gamine! » mais là… On ne peut que cautionner ses agissements. Et mépriser la manière dont sa mère la traite. Alors je pardonne Antoinette et fustige ses parents.

La fin reste étrange et se termine de manière brutale. Je n’ai donc pas saisi la portée de cette fin.

En bref: Un roman court et sympathique mais qui ne restera pas dans ma mémoire toute ma vie.

Ma note : 13/20

Publicités

6 réflexions sur “Le Bal – I. Némirovsky

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s