Il était une fois T5 : La jeune fille à la tour – Eloisa James

eloisa10Quatrième de couverture: De passage à Londres, le duc de Kinross succombe au charme de la ravissante Edith Gilchrist. Parée de toutes les qualités nécessaires à une épouse, elle joue en prime divinement bien du violoncelle. Quelques baisers volés leurs promettent déjà mille délices. Pourquoi faire traîner les fiançailles ? Le mariage est rondement célébré. Mais, contre toute attente, la nuit de noces se passe mal. La jeune femme s’isole dans la plus haute tour du château de Craigievar. Et Gowan se retrouve face à un sacré défi : conquérir le coeur et le corps de la Belle de la Tour… sa duchesse.

Mon avis : Vous savez qu’Eloisa James est une de mes auteures préférées! Je suis complètement sous le charme de ses réécritures de contes. Nous voici avec le tome 5 de sa saga « Il était une fois » mais celui ci ne rejoindra pas les quatre premiers dans la catégorie coup de cœur. En effet, j’ai été quelque peu déçue par ce tome ci!

Mais, j’étais quand même heureuse de retrouver ma chère Eloisa et sa sublime plume qui est encore une fois pleine d’humour et de malice!
Même si ce livre n’est pas un coup de cœur, il est quand même un très bon livre qui m’a fait passé un très agréable moment! Il est vrai que si je dois comparer cette lecture aux quatre tomes précédents, je dois vous avouer que j’ai perdu de l’intensité en cours de route. Mais rien de bien grave!

C’est certainement dû à l’intrigue principale qui tournait trop autour de la chambre nuptiale et des problèmes que rencontre notre héroïne à trouver son plaisir dans l’acte physique. A mon goût, il manquait quelque chose dans ce tome pour que ma lecture soit un coup de cœur mais cela ne m’empêche pas d’avoir trouvé une quantité de points positifs à travers cette lecture!

J’ai aimé la rencontre entre les deux personnages principaux: Le duc de Kinross, Gowan, un homme écossais. Fort, roux et puissant il représente l’Ecosse à la perfection! C’est un homme imposant qui respecte ses traditions avec beaucoup de ferveur. C’est un acharné du travail qui veille à ce que tout soit en ordre pour éviter les problèmes! Alors d’Edith -Eddie- est une jeune fille complètement à l’opposé de son futur mari, elle est belle, douce et respire la bonté. Elle est aussi une très bonne musicienne, voire une des meilleures en Angleterre. Quand elle est avec son violoncelle, elle respire le bonheur et trouve la paix.
J’ai aimé le fait qu’aucun des deux ne se laissent faire, ils ont un caractère terrible tous les deux et ça, c’était vraiment drôle de lire leurs répliques.
Leur relation ne créée pas une alchimie parfaite dès le début puisqu’ils doivent apprendre à composer à deux. Ce qui donne lieu à des situations cocasses et très drôles. Eloisa James a su exploiter correctement cette relation pour faire évoluer les deux caractères bien différents!

Les personnages secondaires sont très bien exploités! Même s’il n’y en a pas énormément, j’ai trouvé agréable de lire les personnages qui ne sont pas au premier plan aussi détaillés. J’ai beaucoup apprécié la petite sœur de Gowan et la Belle-mère d’Edith qui font un très beau couple de petites madame! Le caractère assez volubile de sa belle mère est très drôle! En bref, j’ai adoré ce personnage plein d’esprit!

Comme je le disais au dessus, l’intrigue principale n’était pas forcément très plaisante pour ma lecture. Après, chacun ses goûts. J’ai trouvé ça un peu en dessous de ce que j’ai pu lire de cette auteure mais elle a toujours une certaine retenue et une poésie incroyable quand elle parle de sexe. Donc ce n’est même pas les mots utilisés qui m’ont dérangés.

J’ai eu aussi un peu de mal à faire le lien avec Raiponce: on a du attendre le dernier quart du roman pour comprendre le lien. On a un peu perdu l’identité de la réécriture du conte. Ce qui est assez dommage.

Grâce encore une fois à sa plume, Eloisa James nous envoie dans des lieux et des décors féeriques! C’était très plaisant de me retrouver pour la cinquième fois dans ces décors.

En bref: Même si ce n’était pas un coup de cœur, j’ai adoré passer du temps avec ces personnages haut en couleur! 😀

Ma note : 18/20

Lu dans le cadre du challenge XIXème siècle!

6cue

 

Publicités

20 réflexions sur “Il était une fois T5 : La jeune fille à la tour – Eloisa James

  1. Je n’ai lu que le 1er tome en papier et que j’ai beaucoup aimé, il faut absolument que je lise les suivants qui sont dans ma pal numérique

  2. 18/20 pour un cinquième tome qui t’as un peu déçu, les premiers doivent vraiment être géniaux alors ^_^
    J’ai le premier dans ma PAL, il faut vraiment que je le sorte rapidement.

  3. Bonjour, je vais avouer que moi non plus je ne connais pas cette saga……Je ne suis pas très saga en fait, ….Merci pour ta chronique!.

  4. Tu n’es pas la seule!!!! J’ai lu la chronique de Laety du blog La caverne aux livres de Laety et elle non plus, elle n’a pas aimé ce tome 5. Pour ma part, je viens de lire la Belle et la Bête et c’est une super lecture. 🙂 J’ai hâte de voir La princesse au petit pois peut donner surtout que je voudrais lire le conte pour mes connaissances personnelles. A bientôt Satine. 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s