20

Envoûtements – Sylvia Day

envoutementsQuatrième de couverture : Max Westin, le sexe incarné. Elle l’a vu, l’a sentie au premier coup d’œil. Il est puissant, instinctif. Un être animal. Comme elle l’était avant.
Il retient sa main un peu trop longtemps, et son regard pénétrant lui signifie clairement son intention de la posséder, de la dresser.
-Victoria.
Rien qu’un nom, son prénom, mais dit d’une telle manière qu’elle peut presque sentir la laisse autour de son cou.
-C’est dans ta nature, lui murmure-t-il, l’envie d’être dominée…
Ainsi commence leur jeu de séduction. Entre illusions et soumissions, la partie est lancée. Mais quand la passion s’en mêlera, qui de Max ou de Victoria portera finalement le collier.

Mon avis : Je remercie déjà les éditions Michel Lafon pour ce nouveau partenariat. Pour la première fois, la magie n’a pas du tout opérer. Je pense que ça faisait très longtemps que je n’avais pas apprécié un livre à ce point…

C’est pour cette raison que je ne vais pas m’attarder à descendre ce livre en flèche, pour la simple et bonne raison que je ne chronique pas pour ça. Cette lecture a été fastidieuse et longue.

Moi qui ne suis pas prude, j’ai quand même mes limites. Et ce livre a dépassé les limites. Ce genre de lecture n’est en fait pas pour moi… Je connaissais Sylvia Day de nom mais je n’avais jamais lu de roman. J’en ai entendu beaucoup de bien (et je suis certaine que malgré ce faux pas, ses autres romans doivent être bien). J’ai donc décidé de me lancer dans cette lecture.

Malheureusement, je n’ai pas adhérer du tout. L’érotisme peut avoir son charme mais ici, j’ai plus eu l’impression de lire un livre avec une bribe d’intrigue à laquelle on ajoute des scènes de sexe un peu trop crues à mon goût et qui n’apporte pas beaucoup au roman.

Les personnages principaux Victoria et Max sont malheureusement peu profonds (enfin, si je peux me permettre de dire ça Ahahah !) et j’ai trouvé dommage de ne pas pouvoir m’attacher (décidemment les jeux de mots fusent) à aucun des personnages.

L’intrigue aurait pu être mieux ficelée mais je n’ai absolument pas compris cette histoire de domination et de soumission. La magie est mise sur la table sans grande explication.

C’est la première (ou deuxième) fois qu’en tant que lectrice je me suis ennuyée en lisant. Je suis tellement désolée de démonter un livre de la sorte mais je n’ai rien de bon à dire sur ce roman.

Ma note : 07/20

beach_gate_weheartit 20100628104007!Michellafon

Publicités