La bibliothèque des coeurs cabossés – Katarina Bivald

51eGlzVYB+L._SX195_Résumé : Tout commence par les lettres que s’envoient deux femmes très différentes : Sara Lindqvist, vingt-huit ans, petit rat de bibliothèque mal dans sa peau, vivant à Haninge en Suède, et Amy Harris, soixante-cinq ans, vieille dame cultivée et solitaire, de Broken Wheel, dans l’Iowa. Après deux ans d’échanges et de conseils à la fois sur la littérature et sur la vie, Sara décide de rendre visite à Amy. Mais, quand elle arrive là-bas, elle apprend avec stupeur qu’Amy est morte.
Elle se retrouve seule et perdue dans cette étrange petite ville américaine. Pour la première fois de sa vie, Sara se fait de vrais amis, et pas uniquement les personnages de ses romans préférés, qui l’aident à monter une librairie avec tous les livres qu’Amy affectionnait tant. Ce sera pour Sara, et pour les habitants attachants et loufoques de Broken Wheel, une véritable renaissance. Et lorsque son visa de trois mois expire, ses nouveaux amis ont une idée géniale et complètement folle pour la faire rester à Broken Wheel…

Mon avis: J’ai rencontré ce roman d’une manière tout à fait hasardeuse. En effet, mon petit chéri allant chez le médecin, j’avais oublié mon livre à la maison. Allant faire un tour dans une librairie à côté, je l’ai trouvé. Et je vous avoue que je ne suis pas du tout déçue! Je suis même heureuse d’être tombée dessus! C’est un bon « petit » livre qui se lit rapidement. Je met « petit » entre parenthèses parce qu’il fait quand même un peu plus de 500 pages mais elles sont passées très rapidement.

C’est une très belle histoire de rencontres. Nous faisons la rencontre, à juste titre, de Sara, cette jeune suédoise, libraire fraîchement licenciée. Sara est une fille assez introvertie qui vit dans un monde de livres. Elle est renfermée sur elle-même et préfère passer son temps avec ses héros livresques qu’avec des gens « réels ». Nous rencontrons aussi Amy, une vieille dame américaine avec qui elle discute au travers d’une relation épistolaire depuis deux ans. Amy est malade. C’est une dame très gentille.

Sara décide, après son licenciement, d’aller voir Amy aux Etats Unis. Une fois sur place, Sara prend une sacrée claque, en effet, Amy est décédée. Que faire? Repartir? Rester? Les habitants choisissent pour elle, elle restera à Broken Wheel le temps de son séjour, comme prévu, chez Amy.

Broken Wheel est une petite ville des Etats-Unis qui se meurt doucement depuis les crises économiques qui touchent le pays. L’auteure nous décrit l’endroit comme étant quelque peu bucolique. C’est une vieille ville des états unis et nous avons un peu l’impression qu’elle ne date pas de notre époque. Les habitants de Broken Wheel se connaissent tous: en effet, il y a une grande famille entre les murs de la ville, un réseau d’entre-aide incroyable. Tout le monde s’aime plus ou moins. Ils sont tous liés par leur passé, leur présent et leur avenir.

Le roman est fait de petites histoires comme celle de George et de sa fille Sophy, de Caroline et de son petit ami bien trop jeune, Claire et sa triste vie de mère et surtout l’histoire de Sara et Tom. Ce roman touche beaucoup de sujets qui peuvent plaire à beaucoup de lecteurs. Cela le rend très accessible.

Puisque Sara ne peut rien payer dans Broken Wheel (tout le monde lui offre tout), elle décide de mettre les romans d’Amy à disposition de tous dans une librairie. Cette idée est très émouvante et très belle. J’ai trouvé ce moment du roman assez beau.

Malgré les descriptions peu avenantes de Broken Wheel on finit par s’y sentir bien. Grâce à tous les détails que nous offre l’auteure, on l’imagine très bien. Elle en fait un lieu sécurisant, comme dans un cocon.

Le personnage de Sara est un beau personnage, on voit une nette progression au fil des pages et ce n’est pas pour me déplaire. Je l’ai trouvé un peu fade dès le début du roman mais je l’ai vu prendre confiance en elle et c’était merveilleux! On s’attache, de toute manière, à tous les personnages. On vit réellement l’histoire avec Sara et ses amis, c’est très agréable.

J’ai aimé le fait que le découvre Amy grâce à des lettres qu’elle envoyait à Sara mais aussi à travers les habitants de Broken Wheel qui l’aimaient tous. Sara continue quand même à se poser beaucoup de questions sur Amy et elle finira par trouver des réponses auprès des habitants. Grâce à ces lettres, Sara n’est pas perdue dans la ville puisqu’elle à l’impression de connaître les habitants grâce à Amy. Les relations sont toutes très émouvantes et cela donne au livre un aspect chaleureux.

L’écriture de Katarina Bivald est très fluide, c’est une belle lecture pour clore l’été en beauté. Cela se lit très rapidement, on ne pose pas son roman avant de l’avoir terminé.

Pour conclure : Une belle découverte. Une belle histoire. Et j’ai pris beaucoup de plaisir!

Ma note : 18/20

 

Publicités

23 réflexions sur “La bibliothèque des coeurs cabossés – Katarina Bivald

  1. J’ai adoré ce roman!! En même temps, un livre qui parle de la passion des livres, il était fait pour moi!! ^^ Je me suis assez reconnu dans le personnage de Sara, j’ai beaucoup aimé la mise en place de la librairie dans laquelle je ne serais bien vu 🙂
    Concernant les autres personnages, ils sont assez stéréotypés mais ils n’en sont pas mois attachants! J’aurais bien aimé découvrir ce petit village et papoter avec ses habitants 🙂

  2. Une amie me l’a prêté, je vais essayé de le lire cette semaine ( je suis en vacances pour presque 2 semaines^^). Tous le monde est tellement élogieux que je suis trèèèèès curieuse 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s