Les ombres de Kerohan – Naïma Murail Zimmermann

51hcgco8ckl-_sx195_Résumé : À douze ans, Viola a déjà traversé bien des épreuves. Lorsqu’elle est envoyée chez son oncle en Bretagne, avec son frère Sebastian, on lui dit que l’air marin lui fera du bien. Il paraît que son oncle est très riche, qu’il habite un manoir, à Kerohan, et que l’on peut s’y reposer. Se reposer, vraiment ? Certes, le parc est immense, et Viola et Sebastian ont chacun une chambre, mais il n’y a pas grand monde pour prendre soin d’eux. Et qu’est devenue la prétendue fortune de leur oncle ? Le manoir est bien vide et, à Kerohan, Viola et son frère sont des proies faciles pour l’ennui et la solitude. Encore que. Peut-on parler de solitude quand d’étranges silhouettes parcourent les couloirs à la nuit tombée ? Quand Sebastian prétend avoir vu un korrigan ? Quand la salle de musique déserte résonne de la musique d’un piano ? Et que veille sur eux tous l’inquiétant docteur Vesper.

Mon avis : En empruntant ce roman à la médiathèque je ne m’attendais à rien en particulier. Un petit livre jeunesse.

On rencontre Viola et Sebastian envoyés chez leur oncle après la mort de leur mère. Le père étant en voyage d’affaires, il a du les placer le temps qu’il revienne.

Il y a une forte inspiration victorienne dans ce roman: le manoir qui fait peur, le mystère qui plane autour de la famille et de la bâtisse. Beaucoup d’interrogation: qui croire? Que faire?

Le personnel de ce manoir est tout bonnement très désagréable. Entre le docteur Vesper et Madame Lebrun, les enfants sont dans une peur permanente. Même si Viola ne veut pas céder à la panique, elle n’est vraiment pas rassurée. Ils se rendent compte que leur oncle n’est pas vraiment ravi de leur présence dans l’enceinte de sa demeure. Le docteur Vesper fait peur, qui est-il? Le reste du personnel ne le voit pas d’un bon oeil. La tante et la cousine de Viola et Sebastian sont quasiment inexistantes : on ne les voit jamais, elle sont toujours malades. Et Madame Lebrun est austère et très désagréable. Ils ne sont vraiment pas les bienvenus ici. Viola commence à se poser beaucoup de questions. Que se passe-t-il dans cette maison?

Viola s’inquiète de plus en plus. Sebastian est jeune et très imaginatif. Elle ne croit pas ses histoires de Korrigan et d’Anchou (bêtes mystiques et mystérieuses). Elle ne veut pas y croire et laisser place à la peur et à la panique.

La mystère plane de plus en plus. Il plane autour de leur cousine Ismérie. Le personnage du docteur Vesper prend beaucoup d’importance. On comprend à la fin du roman le rôle de l’Anchou grâce au docteur. On a donc une révélation du mystère.

Les décors sont effrayants. Le manoir du Kerohan n’est vraiment pas accueillant. Il ne rassure pas les enfants. On y trouve un cimetière abandonné qui est très effrayant. On ne s’y sent pas à l’aise ni les bienvenus. Le personnel ne vit pas dans le manoir. Viola s’interroge sur cette étrangeté. Le climat de tension est très présent.

Viola et Sebastian sont très unis malgré leur jeune âge. La mort de leur mère et l’absence de leur père ne leur laisse pas le choix: ils doivent se soutenir. Ils sont très attachants et l’on espère que rien ne leur arrivera.

J’ai beaucoup aimé l’inspiration du roman traditionnel victorien. Je n’ai pas aimé le côté un peu trop jeune des réflexions par moment. J’ai eu du mal a entrer dans ma lecture. C’est un livre qui convient bien aux 10/12 ans avertis ! Il est trop effrayant pour les plus jeunes à mon goût.

L’auteure a une très belle plume et nous écrit de belles tournures de phrases. La plume est accessible pour les plus jeunes. Elle permet une lecture rapide et facile.

La fin est surprenante. J’ai bien aimé le côté fantastique de la fin. Il y a de beaux rebondissements. On ne s’ennuie pas.

Pour conclure, c’est un bon livre jeunesse pour les premiers pas dans le genre fantastique.

Ma note : 15/20

Publicités

12 réflexions sur “Les ombres de Kerohan – Naïma Murail Zimmermann

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s