La fille de Belle – Sophie Ardouin Mamikonian

cvt_tara-duncan-tome-0-la-fille-de-belle_7993Résumé : 450 ans avant la naissance de Tara Duncan, c’est le XVIe siècle sur Terre et le siècle de la Licorne sur AutreMonde, dans le royaume de Lancovit… Née du mariage de Belle et de la Bête, Isabelle a hérité de la malédiction de son père, le roi Damien de Lancovit. La jeune fille peut à sa guise se transformer en une bête puissante et féroce, couverte de fourrure et dotée de crocs et de griffes. Hélas ! le peuple, qui voit d’un mauvais oeil le retour d’une bête au pouvoir, la rejette. Et ses parents, diplomates, pourraient lui préférer Mérié, son petit frère, pour leur succéder. Dans l’ombre de Lancovit, pourtant, se prépare un complot diabolique qui pourrait plonger le royaume dans le chaos. Un complot qu’Isabelle, princesse et bête, pourrait bien être seule capable d’éviter…

Mon avis : J’ai passé un bon moment en compagnie de ce roman bien qu’étant quelque peu déçue.

Lorsque j’ai vu que l’on retrouvait les personnages de mon conte préféré la Belle et la Bête, je me suis fait beaucoup d’idées au sujet de cette oeuvre et j’ai vite déchanté. J’ai quand même passé un relativement bon moment.

On rencontre ISabelle, la fille de Belle et de Damien (la Bête). Une jeune fille particulière puisqu’elle a la capacité de se transformer en Bête quand bon lui semble. Même si elle apprécie la dualité de son tempérament, ce n’est pas du goût de ses parents tout le temps inquiets pour elle et qui ne la trouve pas « normale » et c’est aussi de cette manière que le peuple voit Isabelle. J’ai bien aimé ce personnage, elle est belle, intelligente, téméraire et même si elle est impulsive, elle revient toujours à la raison. C’est très appréciable. J’ai aussi aimé la relation qu’elle entretient avec ses parents basée sur le respect, l’amour et le partage. Ils ont une forte implication dans sa vie surtout pour la protéger des plus grands dangers de la Cour.

Nous avons toujours cette image en demie-teinte de la Cour, c’est-à-dire très sophistiquée comparée au reste du royaume mais pleine de faux semblants et de messes basses. Le danger rode et l’on ne sait pas forcément où.

Le groupe d’amis d’Isabelle est sympathique bien qu’assez ordinaire dans sa manière de fonctionner. Rien de révolutionnaire en soi mais j’ai aimé le fait qu’ils soient tous soudés et unis. Le meilleur ami d’Isabelle est touchant, j’ai été émue de le voir si proche de cette dernière sans parvenir à saisir son coeur comme lui le voudrait. Elle reste insaisissable à l’image du personnage!

J’ai beaucoup aimé le personnage de Katra, le vampyr qui bouleverse tous les codes que l’on peut avoir du vampire en général : l’image sanguinolente que l’on a du « vampire de base » est ici complètement révolutionnée. J’ai trouvé Katra intègre, intelligent et drôle. C’est un gros point fort du roman.

Tames est l’empereur du royaume voisin. Avec son arrivée, on découvre une autre facette d’Isabelle. Une Isabelle habitée par l’amour… Ce qui apporte, selon moi, son lot de petits bémols…

– On y évoque des relations sexuelles de manière assez ouverte. Un cheval parlant qui parle avec un homme qu’Isabelle connait à peine de sexe et plus particulièrement de la première fois d’Isabelle, j’ai trouvé ça moyen. J’ai trouvé que cela n’avait pas sa place dans ce roman (qui est quand même conseillé, à la base, pour les jeunes).
-Le langage employé, les conversations… Je trouve que rien ne se prête à l’univers plutôt guindé de la Cour royale en général. Même si Belle n’aime pas les convenances, je ne sais pas si parler des relations sexuelles de sa fille à table avec son meilleur ami est une bonne chose… Ca m’a beaucoup destabilisé.

Autre et dernier point négatif … Les annotations. Par pitié, le langage un peu trop familier et les tournures de phrases quand je vois le mot « nanas’ dans ce genre de roman, j’ai tendance à m’arracher les cheveux.

L’histoire en elle même est assez palpitante bien que le sujet n’est pas brillant par son originalité, l’auteur arrive à nous tenir en haleine jusqu’au bout et c’est aussi un point que j’ai beaucoup apprécié. Le fil conducteur est maigre mais efficace donc : on veut renverser le roi et quoi de plus simple et d’ennuyant que d’enlever la fille/bête du roi et de la reine?

Cependant, l’univers reste sympathique et même si les références à Tara Duncan sont nombreuses, je ne les ai pas repérées puisque je n’ai jamais lu cette saga qui ne m’attire pas vraiment mais c’est appréciable de ne pas se sentir exclu de l’univers pour autant! Cela n’a pas gêné ma progression dans ma lecture ni sa compréhension.

Malgré un univers sympathique, les faux pas sont un peu trop nombreux à mon goût pour que je garde longtemps cette oeuvre en mémoire. Malgré une plume humoristique et très agréable, je n’ai pas vraiment adhéré au roman. J’ai quand même apprécié les nuances dans les personnages.

PS : Je remercie du fond du coeur mon petit chéri Jonathan pour ce très gentil cadeau.

Ma note : 12/20

Publicités

18 réflexions sur “La fille de Belle – Sophie Ardouin Mamikonian

  1. Je viens de recevoir le nouveau roman de l’auteur, qui raconte l’histoire des enfants de Tara Duncan. Je n’avais lu que le premier tome de Tara mais si j’accroche, je lirai peut-être La fille de Belle et peut-être que je recommencerais Tara… Mais rien de sûr, je manque de temps malheureusement. Merci pour cet avis !

  2. j’ai été super fan des Tara Duncan puis les derniers tomes m’ont agacés. Du coup je n’ai jamais lu celui-là. Je pense que j’ai été un peu « écoeurée » par la façon dont certaines passages sont exagérés au point de frôler le ridicule

  3. Oh c’est dommage que tu n’ai pas aimé plus que ça ! Bon moi au départ je n’aime déjà pas le compte de ma belle et la bête donc je ne pense pas que je tenterai l’expérience mais merci quand même pour la découverte 🙂

    • Désolée si je te décourage mais honnêtement .. J’ai refermé le livre soulagée que ça soit fini quoi .. dommage j’aime pas descendre en fleche les bouquins .. surtout achetés par le chéri d’amour .. 😦

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s