L’urne de Xalanor – Tome 1 : La folie du roi – Vincent MacPhordyne

1507-0.jpgRésumé : Les royaumes d’Édorianne et d’Élikasar sont voisins, ils vivent en paix depuis la fin de la guerre des déchus, quelque cinq cents ans plus tôt. Cette fragile trêve est soudainement remise en question lorsque le roi Légirède apprend que des armées élikasariennes bivouaquent à ses frontières. Le roi Ollon jure de ne réaliser que de simples manœuvres. Coincé dans sa folie, Légirède ne croit plus ses conseillers qui tentent de le tempérer – certains se verraient même le renverser. Il veut partir en guerre afin d’honorer ses ancêtres et faire valoir son droit. Cependant, il n’aurait aucune chance contre la stratégie et l’évolution technologique du royaume d’Élikasar. La paix l’emportera-t-elle sur la folie ?

Mon avis : Je remercie vivement l’auteur de m’avoir proposé ce partenariat qui s’est révélé être intéressant.

J’ai été propulsé dans un univers que j’ai apprécié. Dans une ambiance tendue et pleine de dangers. J’ai été embarqué dans un univers médiéval, fictif mais au rendu vraiment réel et sombre. Il m’a quelque peu rappelé l’univers du Seigneur des Anneaux de JRR Tolkien.

C’est une histoire de royauté, de conquête et de pouvoir. Le roi Légirède devient fou et voit le mal partout. Il n’ose plus se fier à personne et craint tout le monde. Il sait que l’on veut le tuer, il est persuadé que l’on veut le tuer pour accéder au trône.

La guerre entre deux pays frontaliers est épique. Les descriptions sont longues et très minutieuses. En effet, cela ajoute un peu de substance. On comprend bien que l’auteur connait son sujet sur le bout des doigts et qu’il veut partager avec le lecteur le monde dans lequel il nous emmène. Il a des choix bien précis pour ses paysages, ses décors, ses personnages et ses intrigues.

Même si c’est un roman fictif, on voit clairement une visée politique dans ce dernier. L’auteur a réellement construit un monde à part entière, c’est remarquable.

J’ai aussi pu constater que le premier tome fourmille d’idées plus intéressantes les unes que les autres. On voit donc une histoire intéressante qui prend racine sous nos yeux.

Cependant, je dois aussi signaler que ma lecture n’a pas été claire, simple et limpide. J’ai beaucoup aimé le résumé du roman mais j’ai trouvé quelques longueurs dans ce dernier qui m’ont un peu fait perdre le fil de l’histoire. Ce sont un peu les montagnes russes en fait. J’ai eu des pertes de vitesse et ensuite des regains d’intéressement et ainsi de suite. Même si je sors plutôt satisfaite de ma lecture, j’espère pouvoir étayer mon avis avec le prochain tome.

beach_gate_weheartit

Je me suis perdue tout au long du roman avec le contexte politique de ce dernier. En effet, c’est un domaine que je n’affectionne pas du tout, ce n’est clairement pas ma tasse de thé. C’est un domaine très présent dans le roman. J’ai aussi trouvé dommage l’utilisation d’un vocabulaire quelque fois un peu trop vulgaire à mon goût. Il n’avait pas sa place dans ce roman, selon moi. J’ai trouvé que, justement, dans un univers fantastique tel que celui-ci, où la royauté se frotte à la manipulation et à la tactique politique et guerrière, ce vocabulaire n’était pas nécessaire (un roi qui dit quelque chose du genre : Cette femme a une plus grosse paire de couilles que vous messieurs, j’ai trouvé que ça n’avait pas sa place ici.)

Néanmoins, il y a quand même des choses positives. La richesse des personnages que ce soit dans les détails, leur caractère et leur nombre m’a beaucoup plu. J’ai bien apprécié l’idée principale et la trame du roman. J’aime l’incertitude que peuvent prendre les actions : on est certains de rien. Il y a des surprises qui redonnent du rythme au roman.

L’auteur nous emmène dans son univers qui est pensé du début à la fin. La plume est précise et agréable. Il y a une certaine dose d’humour qui vient de temps à autre alléger la tension au cœur du roman. J’ai hâte de lire le deuxième tome pour étayer mon avis.

Ma note : 14/20

Publicités

14 réflexions sur “L’urne de Xalanor – Tome 1 : La folie du roi – Vincent MacPhordyne

    • J’espère, il est vraiment sympathique. Et comme on dit, les goûts et les couleurs ne se discutent pas. Ce qui me parait être des défauts n’en sont pas forcément pour tout le monde, si tu tentes ta chance, je viendrai lire ta chronique avec plaisir 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s