Suprêmes interdits – Tome 1 : Suprême désir – Florine Hedal

supremes-interdits,-tome-1---supreme-desir-912580-264-432Résumé : Grande nouvelle ! Calista l’emmerdeuse est de retour à la maison ! Et apparemment, son année Erasmus ne lui a même pas servi à se faire dépuceler par un de ces bûcherons des romances à la con ! À croire que son caractère de merde surpasse sa beauté. Pourtant, si je ne peux toujours pas l’encadrer, je dois bien avouer qu’elle a quelque chose de changé. Cette nuit-là à Paris, lors du gala, elle me l’avait prouvé. Sensuelle, voluptueuse, torride… et intouchable. Car comment oublier qu’aux yeux de tous, nous faisons partie de la même famille ? Mais lorsqu’elle avait penché sa tête en arrière pour que je l’embrasse, lorsqu’elle avait mis ses jambes autour de ma taille pour que je la touche, j’ai su. J’ai su qu’il me la fallait, qu’importent les conséquences. Franchir l’interdit m’excitait comme jamais, la faire sombrer avec moi encore plus. À mon tour, j’allais lui prouver qu’on ne provoque pas impunément Basile Robène.

« Jamais je ne coucherai avec toi. »

Je n’avais plus qu’une chose à faire : attendre qu’elle me supplie…

Mon avis : Je remercie grandement ma chère Stéphanie qui fait partie du label Badass est qui est juste géniale ! Qu’est-ce que cela fait plaisir de travailler avec des personnes gentilles, agréables et qui sont présentes pour vous (même lorsque cela n’est pas directement pour un partenariat !). Alors dans un premier temps, merci Stéphanie ! Dans un second temps, après avoir découvert Valérie Simon et Clara Le Corre, j’ai pu découvrir le travail de Florine Hedal.

Quelle bonne surprise !

Je ne sais pas si c’est le fait que Florine soit nordiste (donc forcément douée) mais j’ai vraiment passé un excellent moment en compagnie de Basile et de Calista. J’ai choisi d’accepter ce service presse sachant que les livres qui parlent de sexe me dérangent lorsqu’ils sont mal écrits : ayant fait les frais récemment d’un roman vulgaire, je ne m’étais pas risqué d’en relire un. J’ai sauté sur l’occasion pour deux raisons : j’ai aimé la couverture qui dégage un certain érotisme mais aussi une douceur et pureté (certainement grâce à la couleur de la couverture). J’ai sauté le pas, je ne regrette absolument pas. Il y a des livres qui vous font voir les choses différemment : suprêmes interdits en fait partie. Les barrières avec ce genre qui me faisaient peur sont peu à peu tombées, me laissant apprécier ma lecture à sa juste valeur.

Nous faisons donc la rencontre de Calista (prénom assez original que je n’avais jamais entendu) qui revient de son année d’Erasmus avec des souvenirs pleins la tête : elle en avait même oublié Basile, un « frère » qui est assez chiant, lourd et vraiment débile par moment. Calista est une jeune fille qui a profité de son année loin de ses proches pour perdre ses kilos superflus, grandir et mûrir. Basile, pendant son absence, est resté fidèle à lui-même : il est resté ce qu’il a toujours été. Bien que séduisant, Calista ne le supporte plus.

Ils vivent dans une sorte de communauté : ils ont grandi ensemble. Cela s’explique par le fait que leurs pères sont des membres d’un groupe de rock qui cartonne ! Ils n’ont jamais voulu se séparer donc ils habitent ensemble, avec leurs amis et famille. Ils logent dans des logements séparés mais toute cette troupe a des quartiers communs qui riment avec plaisir, soirées, fêtes en musique. On rencontre aussi le personnage de Gus qui pète les plombs à maintes reprises dans le roman, j’ai eu un peu de mal à comprendre mais les derniers chapitres m’ont permis d’y voir plus clair.

J’ai beaucoup aimé ce duo. Bien que Calista soit aux antipodes de Balise, ils restent un duo détonant et très surprenant. Basile, séduisant et impulsif est loin d’être sans qualité : je l’ai trouvé drôle, intelligent même si parfois il m’a tapé sur le système par son arrogance et sa bêtise. Calista est entêtée mais aussi très belle, douce et intelligente. Ensemble, ils forment un couple d’amis étonnant.

L’intrigue est assez sympathique puisqu’en dehors du jeu de séduction entre les deux 13906599_1009251735840399_6517551076629961452_npersonnes, il y a aussi une vie en communauté, des petits tracas de la vie ainsi que des événements qui peuvent arriver à tous. J’ai trouvé cela agréable : en effet, on n’est pas noyé dans des corps nus qui ne font que copuler, il y a une histoire, des interrogations. C’est très plaisant à lire.

La plume de l’auteure est très incisive. Il y a des phrases qui m’ont fait mourir de rire tellement je ne m’y attendais pas. Florine a vraiment beaucoup de talent et c’est une très belle découverte ! J’ai plongé dans mon roman et je n’en suis sortie qu’une fois la dernière page arrivée. Il y a de la légèreté, du dynamisme, de l’humour. C’est réellement un premier tome ultra bon qui m’a fait changer d’avis sur ce genre précis. J’adore, ça sent tellement le printemps !

J’ai hâte de pouvoir retrouver tous ces personnages dans les trois tomes qui suivent.

C’est un appel à l’amour (qu’il soit moral ou physique) mais aussi une histoire où relations amicales et familiales ne sont pas toujours simples. Je tiens quand même à préciser que les scènes de sexe sont très douces et délicates malgré le discours que peut tenir Basile.

Je n’ai qu’une chose à dire : merci Florine, merci Stéphanie et vive le fromage !

Ma note : 18/20 

Publicités

16 réflexions sur “Suprêmes interdits – Tome 1 : Suprême désir – Florine Hedal

  1. Quel plaisir incommensurable j’ai eu à lire cette superbe chronique ! Je suis vraiment émue et très heureuse d’avoir pu te convaincre avec l’univers et les personnages. Merci infiniment pour ce magnifique travail ❤️
    Florine Hedal

  2. Ce n’est a priori pas forcément mon style de lecture privilégié, mais je me le note quand même au cas où, parce que ce que tu en dis me tente assez malgré tout.

  3. Ton avis m’intrigue… Même si je ne me serai pas arrêtée dessus au premier abord, je lui laisserai peut-être une chance de me conquérir haha 🙂

  4. Les éditions Badass m’intrigue de plus en plus. Elles ont un côté decallé très intéressant !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s