Gabriel – Tome 2 – Angel Arekin

17884199_456864007989685_6204769229974832465_nRésumé : Résumé : Alors qu’Ashley se rend à la tour de la Carter Corporation pour son premier jour de travail, elle se heurte à un séduisant et hautain mâle new-yorkais qu’elle rembarre sèchement. Malheureusement pour elle, cet homme n’est autre que son supérieur au sein de la société. Arrogant et manipulateur, il prend dès lors un malin plaisir à maintenir un doute sur son avenir à Carter Corp. Mais c’est sans compter le caractère fougueux d’Ashley, peu décidée à se laisser malmener sans broncher. Un duel s’instaure, où se mêlent désir et bonnes réparties. Lequel des deux poussera l’autre à la faute ? Qui succombera le premier ?

Mon avis : Je remercie Marie de chez Nisha Editions pour ce joli partenariat qui poursuit bien sa route. En effet, j’ai pu lire le deuxième tome de Gabriel qui est un roman tiré d’un jeu virtuel que l’on retrouve sur les plateformes des réseaux sociaux : Is it love ?

C’est surprenant de voir à quel point ça colle : Angel Arekin a de la magie dans les doigts. Tout fonctionne très bien, c’est une affaire qui roule ! J’ai vraiment passé un bon moment.

J’aime beaucoup le format : c’est une lecture rapide et très agréable. Honnêtement, j’avais une petite panne de lecture et j’ai décidé de lire Gabriel parce que je sais que Nisha propose des tomes courts (Ce n’est pas un reproche, bien au contraire). C’est vraiment agréable parce que ce sont des lectures douces, qui nous permettent de respirer entre deux romans plus conséquents ou même après une journée compliquée et fatigante.

Ce deuxième tome est très bon, encore mieux que le premier selon moi. Si ce dernier posait les bases, ce deuxième tome est dans la continuité mais l’histoire prend plus d’ampleur : j’ai trouvé que la tension entre Ashley et Gabriel était plus palpable, le désir grandissant et l’attente du lecteur satisfaite ! C’est vraiment un très bon tome.

J’ai beaucoup aimé le fait qu’Ashley ne se laisse pas marché sur les pieds : c’est une femme entêtée, qui n’a pas peur de dire ce qu’elle pense même si elle s’adresse à son patron. Il est hors de question qu’elle soit une de ces petites femmes soumises qui acceptent d’être traitées comme des moins que rien sur leur espace de travail. J’ai trouvé ça génial. La répartie d’Ashley est monumentale et cela apporte beaucoup de scènes assez drôles au roman. J’ai aussi aimé le fait qu’Ashley montre qu’elle a un cœur : même si elle est courageuse et n’a pas sa langue dans sa poche, cela ne l’empêche pas de ressentir les choses, les injustices et les persécutions qu’elle subit de toute part au travail.

Gabriel, lui, est un homme qui sait ce qu’il veut. Il n’attend rien des femmes à part lui 14102321_869552063176273_1970639135923634263_ndonner du plaisir. C’est assez exaltant de voir son évolution. Il doute de ses faits et gestes à certaines reprises ce qui le rend plus charmant, moins froid. Par moment, il joue un peu trop la carte du « je suis le patron, tu n’as rien à dire » mais au final, cela fait partie de son caractère et ce n’est donc pas gênant. J’aime bien ce personnage assez arrogant mais drôle. Il semble inaccessible, ce qui renforce notre volonté à vouloir percer sa carapace.

La plume d’Angel Arekin est fidèle à elle-même : elle mène rondement cette intrigue. Elle apporte beaucoup de légèreté mais arrive aussi à véhiculer beaucoup d’émotions diverses sur un court instant ce qui est encore plus remarquable donc. La lecture se fait sans accroche : c’est dynamique, doux, sensible mais fort et puissant en même temps.

J’ai hâte d’avoir le troisième et dernier tome entre les mains.

Ma note : 17/20

Publicités

12 réflexions sur “Gabriel – Tome 2 – Angel Arekin

  1. C’est marrant de voir en livre un héros de jeux en ligne. j’ai joué à is it love et j’ai fini la série de Gabriel, je suis curieuse de voir ce que ça donne par écrit.

  2. A chaque fois que je viens sur ton blog, j’en repars avec de nouvelles idées de lecture! Vas-tu arrêter un jour de tenter tout le monde?!

  3. Je comprends mieux la couverture. Elle ressemble vraiment à un jeu de romance virtuelle. Si l’histoire est ici d’un jeu, c’est donc tout à fait intentionnel. Je note du coup !

    • Ah complètement. Le roman est tiré du jeu. Enfin, une source d’inspiration parce que les personnages n’ont pas les mêmes noms … Mais c’est vraiment sympathique et original =)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s