Scandales à Easton Creek – Gaëlle Laurier

scandales-a-easton-creek-884269.jpgRésumé : Été 1860 dans l’Idaho aux États-Unis. L’arrivée du pasteur Valentine et surtout de son fils Thomas à Easton Creek ne laisse personne indifférent. Le jeune homme étant accusé de crimes dont il a pourtant été innocenté se voit être la cible de ragots. Tout d’abord décidé à ne faire aucun effort d’intégration au sein de la communauté, il sera amené à rencontrer (et secourir) la fille de l’un des fondateurs, Eden Sullivan. Mais peu à peu, des événements frapperont certains habitants parmi les plus notables, les plongeants tous deux dans une machination liée à la ville elle-même.

Mon avis : Je remercie beaucoup Évidence Éditions pour ce nouveau Service Presse. En effet, le genre assez original que nous proposait l’auteure ici m’a fait de l’œil. Scandales à Easton Creek relate une histoire d’amour dans le Far West du 19ème siècle. N’ayant jamais lu de livre sur cette période ; j’ai foncé.

J’ai passé un bon moment avec ce roman. Il y a beaucoup de points positifs. En effet, j’ai beaucoup aimé l’alternance des points de vue entre Eden et Thomas. J’ai aussi beaucoup aimé le fait que les chapitres sont assez courts : cela apporte beaucoup de dynamisme à l’histoire et on ne s’ennuie pas J’ai aussi beaucoup aimé l’intrigue : en effet, même si le cadre et le décor sont assez originaux, l’histoire d’amour entre deux êtres qui viennent de milieux sociaux bien différents n’est pas forcément très originale. Mais Gaëlle Laurier a réussi à rendre ce roman très intéressant.

On a deux personnages principaux : Thomas Valentine et Eden Sullivan. Thomascropped-cropped-Logo-évidence-éditions-final Valentine est un jeune homme qui a fait de la prison pour avoir accidentellement tué un homme. On comprend son histoire au fil des chapitres. Il est difficilement accepté par les habitants des villes et villages dans lesquels son père et lui ont tentés de se reconstruire. Son père étant pasteur, c’est très délicat, avec la réputation de son fils, d’être reconnu comme pasteur fidèle à Dieu. J’ai trouvé la relation père/fils assez touchante : son père ferai tout pour Thomas. La prison a rendu le jeune homme assez froid et distant avec les autres mais aussi avec lui-même. Par moment, il donne l’impression d’avoir peur de ses propres réactions.

De l’autre côté, nous avons Eden Sullivan qui fait partie d’une famille d’hommes. Sa mère étant morte, elle peut compter sur son père et sur ses frères pour la défendre. Institutrice d’Easton Creek, c’est une femme intelligente et très belle. Elle est courtisée par des hommes mais reste dans son coin. Elle a déjà vécu une histoire d’amour qui s’est très mal terminée. Mais la présence de Thomas va tout changer pour elle.

À travers différents scandales que l’on va essayer de coller à Thomas, on suit l’évolution de cette relation qui est très émouvante. En effet, j’ai beaucoup aimé l’évolution de ces deux personnages. En effet, la jeune Eden stricte et froide devient une jeune femme désireuse et désirable. Thomas apprend lui à laisser parler son cœur, à s’ouvrir aux autres et à laisser entrevoir la personne qu’il est réellement. Donc même si la romance prime sur cette histoire, il y a quand même une autre histoire : qui met la ville sans dessus dessous, qui sont ces gens que l’on dit « bien vus » et qui font tout et n’importe quoi pour remettre Thomas en prison ?

C’est une belle histoire qui parle de différence, de peur, d’amour mais aussi de jalousie. Bref, les filles, vous allez adorer !

Ce fut un beau moment de lecture. La plume de l’auteure est très agréable. Elle est légère et sensible mais aussi intransigeante et assez dure quand il faut. C’est très bon, l’auteure maitrise son intrigue et ses personnages. Cela est très plaisant à lire. J’espère avoir la chance de lire un nouveau roman de cette auteure que j’ai pris plaisir à découvrir.

Ma note : 15/20

Publicités

19 réflexions sur “Scandales à Easton Creek – Gaëlle Laurier

  1. Je ne connaissais pas cette maison d’édition! Et je crois que je n’ai encore rien lu sur le far west… Bon, bon, bon, plein de raisons pour découvrir ce roman!

  2. roooh encore une maison d’édition dont je n’avais jamais entendu parlé. je suis impressionnée ! En tout cas ça a l’air de changer. Merci de la découverte

  3. En tout cas, la couverture est sublime et même pour un 15/20, je suis preneuse, donc, je le note direct ! Merci pour la découverte !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s