Le marais de la vengeance – Christelle Rousseau

51iySoBBAjL._SX195_Résumé : Un village breton, un domaine et un marais. Ce dernier alimente un grand nombre de légendes et surtout inspire la peur aux habitants. Lorsque Charlotte « Charlie » Kraven, célèbre romancière achète la Roseraie, elle n’imagine pas qu’elle va plonger dans une aventure aussi effrayante que mystérieuse, quelques fois, au péril de sa vie.

Mon avis : Je remercie Evidence Editions pour ce Service Presse qui m’a énormément plu. En effet, je ne m’attendais pas à ce que je sois autant happée par l’histoire.

Je m’explique, je suis une lectrice chiante, dans le sens où… Je suis extrêmement compliquée à satisfaire une fois qu’on parle de fantôme et d’esprit. Ici, j’ai vraiment apprécié la lecteur du roman de Christelle Rousseau.

Le marais de la vengeance est un roman qui peut plaire aux fans du genre esprit mais aussi à ceux qui aiment les légendes urbaines ou autres. En effet, on se base ici sur des évènements qui se sont passées des siècles avant l’histoire de Charlotte Kraven. En effet, notre lecture commence dans les années 1670  puis on fait un bon dans le temps en arrivant dans une partie qui relate des faits qui se sont passés entre 1907 et 1983 et dans une autre partie qui nous relate les faits de 2016.

On fait donc des bonds dans le temps. Bien souvent, il est difficile de tenir une intrigue quand on passe du passé au présent dans ce genre ci. Je trouve que l’auteure s’en est très bien sortie, en effet, on est happé par l’ambiance et l’intrigue, c’est vraiment très bon ! Je n’ai pas vu les 500 pages passer.

Charlotte Kraven achète la Roseraie : un domaine magnifique laissé à l’abandon à cause de la peur qu’il instaure. Tous les habitants de ce domaine depuis des siècles ont vu leurs vies basculées d’une manière ou d’une autre. Drames familiaux : meurtres, suicides et disparitions à foison. C’est la panique dès que quelqu’un ose s’approcher de trop près de la Roseraie.

J’ai trouvé le personnage de Charlotte assez attachant. C’est une écrivaine qui ne veut rien lâcher, elle est déterminée et courageuse (je serai partie depuis longtemps, je vous le dis). Elle veut comprendre ce qui se passe dans ce domaine. J’ai trouvé ce personnage beau. Valentin est, lui aussi, un personnage très attachant : il aide Charlotte comme il le peut, ses recherches sur la maison sont indispensables et les découvertes qu’ils font sont géniales.

On est dans une ambiance complètement surnaturelle, c’est vraiment pas mal organisé ! cropped-cropped-Logo-évidence-éditions-finalJ’ai beaucoup aimé la fin où toutes les pièces du puzzle se lient entre elles. Pour moi, l’effet de surprise est bien présent jusqu’aux dernières lignes du roman.

J’ai vraiment trouvé que c’était une lecture géniale, j’ai tout apprécié du début à la fin. Le petit côté historique me plait énormément. De plus, je trouve que la légende du marais est très bien exploitée.

Les personnages sont nombreux vu que l’on traverse les époques mais je trouve que les personnages principaux ont tous une psychologie différente et très détaillée c’est vraiment très appréciable. On est dans des époques différentes avec des personnages différents, ce qui nous permet d’avoir une lecture fraîche et dynamique.

La plume de l’auteure est très attirante. Plume dynamique, elle nous permet de lire les 500 pages sans aucune difficultés. C’est simple et limpide : le pied quoi ! Je n’hésiterai pas à lire un nouveau roman de cette auteure. C’est une très belle découverte : le côté fantastique est aussi bien exploité que le côté historique et mystique.

Ma note : 18/20

 

Publicités

12 réflexions sur “Le marais de la vengeance – Christelle Rousseau

  1. En tout cas c’est une belle chronique qui donne envie de découvrir ce livre à son tour. Donc, pourquoi pas ? Je vais le noter !

  2. J’ai bien aimé l’histoire aussi. Mais y avait pas mal de répétitions qui m’ont vraiment gêné. Du coup, j’ai été bien moins enthousiaste que toi !

    • Oh ben ! Je n’ai pas remarqué les répétitions. Tu as des exemples?
      J’avoue avoir été happée par l’histoire. Quand c’est ainsi généralement, les défauts je ne les vois plus mdr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s