La vengeance du pardon – Eric Emmanuel Schmitt

la-vengeance-du-pardon-938383-182-297Résumé : Quatre histoires autour d’un thème : le pardon. Quatre histoires qui s’éclairent : Les Sœurs Barbarin, Mademoiselle Butterfly, La vengeance du pardon, dessine moi un avion.

Deux sœurs jumelles, physiquement identiques, moralement différentes, se confrontent tout au long de leur vie. Plus l’aînée excuse les méchancetés de sa cadette, plus celle-ci la déteste. Qui l’emportera, de la vengeance ou du pardon ? Dans un chalet perdu des Alpes, un étudiant jouisseur séduit une fille un peu simple qui l’aimera à jamais. Devenu un magnat de la finance, saura-t-il réparer la vie que son égoïsme a brisée ? Quelle leçon d’humanisme peut souder un mélodrame tragique ? Personne ne comprend le comportement d’Elisa Marinier : elle visite régulièrement l’assassin de sa fille en prison, un psychopathe condamné pour viols et meurtres. Patiente, elle crée des liens, l’apprivoise, l’attendrit. Pourquoi agir ainsi puisqu’elle le hait ? Un vieillard dur, fermé, s’humanise au contact d’une petite fille à laquelle il lit le Petit Prince, apprenant ainsi à vivre et à aimer. Or, il découvre un jour qu’il a commis un crime durant la guerre, lorsqu’il officiait comme pilote. Comment vivre avec le mal que l’on a perpétré sans le savoir ? Se pardonne-t-on ?

Mon avis : Je remercie Jules ainsi qeu Gilles Paris pour l’envoi de ce service presse. J’ai eu la chance de pouvoir lire en avant première le nouveau roman d’Eric Emmanuel Schmitt que j’avais découvert grâce à « l’homme qui voyait à travers les visages ». J’ai trouvé ce nouveau roman encore meilleur que ce dernier !

J’ai beaucoup aimé la construction du roman : quatre petites histoires qui se lisent très facilement.

On commence avec Les Sœurs Barbarin : Lily et Moïsette qui sont deux jumelles que l’on ne sépare pas : à partir de leur quatre ans, tout change. Lily grandit, s’épanouit devient gentille et adorable. Moïsette se cache derrière des faux semblants, en fait voir de toutes les couleurs à sa sœur qu’elle n’arrive plus à cerner. L’une intelligente, l’autre ayant des soucis à l’école. Tout les sépare. Moïsette commet l’irréparable. J’ai beaucoup aimé cette nouvelle qui montre la dualité d’une gémellité. J’ai beaucoup apprécié le personnage de Lily et Moïsette jouait son rôle de peste à merveille ! J’ai vraiment été sidérée par la fin de cette histoire.

Mademoiselle Butterfly réserve elle aussi son lot de surprise. L’histoire m’a bien plu. J’ai beaucoup aimé le personnage de William ainsi que Jébé et Mandine. On se rend compte que l’amour est plus fort que tout malgré toutes les barrières que le temps et la société dressent entre les hommes.

La vengeance du pardon est une histoire prenante. Une mère de famille va à la rencontreLogo_Albin-Michel du violeur et meurtrier de sa fille. Elise de révèle être un personnage très intéressant. Elle meurt à petit feu de l’absence de sa fille et essaye par tous les moyens de trouver un système pour vivre sa vie paisiblement. Son entourage ne comprend pas l’engouement qu’elle a pour ce criminel qui lui a retiré la plus belle partie de sa vie. Une histoire intéressante dont la fin m’a énormément surprise !

Dessine moi un avion fait place à la poésie et à une très belle relation entre un vieil homme et une fillette. Cette relation m’a beaucoup touché, elle m’a permis de redécouvrir un vieil homme par son passé d’aviateur durant la guerre. C’est très beau. J’ai beaucoup aimé la fin et le fait que l’histoire tourne autour du Petit Prince, roman que j’aime beaucoup, d’Antoine de Saint-Exupéry.

Ces quatre histoires ont un topos commun : le pardon et la vengeance. Il faut maintenant savoir lequel l’emporte. J’ai trouvé cette notion très intéressante. Les histoires ont toutes une fin surprenante qui nous prouvent que l’habit ne fait pas le moine. C’est vraiment une très belle lecture qui se fait facilement grâce à l’écriture dynamique et entraînante ainsi que la poésie des mots choisis par l’auteur.

De plus, on peut facilement retrouver un fond de psychologie/philosophie dans ce roman qui est, je pense, une signature de l’auteur. C’est très agréable.

Ma note : 19/20

16 réflexions sur “La vengeance du pardon – Eric Emmanuel Schmitt

  1. Pingback: Concours Noël 2017 |

  2. Un très bel article et quel chance cette avant-première du roman ! J’adore la plume de Schmitt, pour rejoindre Lup Appassionata, « La part de l’autre » est incroyable ! Tout comme « Ulysse from Bagdad » ou encore « L’Evangile selon Pilate »… Merci pour la découverte, je pense sauter sur ce livre à sa sortie 🙂

  3. Eric Emmanuel Schmitt est un auteur que j’aime beaucoup écouter, et lire bien sûr !!! Je ne connais pas celui-ci, mais mon préféré est « La part de l’autre », stupéfiant !!!
    Merci pour cette découverte 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s