Happy Solo – Marie Lerouge

CVT_Happy-Solo_7428Résumé : Nom de code de la mission : Happy Solo. Cible : Laure, trentenaire et professeur d’anglais dans un lycée parisien. Objectif : pourrir sa vie d’heureuse célibataire et la faire revenir à la raison. C’est-à-dire la rapprocher de Gaspard, alias celui qu’elle vient de mettre à la porte. Un ophtalmo parano et trop plan-plan à son goût, que ses copines considèrent pourtant comme le prince charmant et sa mère comme le futur gendre idéal. Le plan de reconquête monté par ces dernières avec la complicité d’un agent infiltré va-t-il réussir ? L’obstination de la cible à s’enferrer dans des coups foireux, et la fuite du  » docteur Mamour  » vers d’autres horizons, risquent bien de tout compromettre. 

Mon avis : Je remercie Marie et les éditions Cotton pour ce roman « feel good » que j’ai bien apprécié.

Déjà : « Feel Good », qu’est-ce que c’est ? Personnellement, je prends parti du « Feel Good, c’est comme la Chick Lit » En effet, je ne vois pas forcément beaucoup de différences… Après, si vous voulez ouvrir le débat, je serai ravie d’étoffer mon jugement. C’est une romance –ou une histoire très souvent féminine- où l’on vit durant le temps d’un roman, l’histoire d’une jeune femme qui vient de vivre ou va vivre une expérience légèrement dérangeante. Dans le genre : perte d’un job, d’une situation, d’un petit ami. L’histoire se veut être légère et drôle. En bref, c’est ce que l’on retrouve dans le roman de Marie Lerouge « Happy Solo ».

On fait la rencontre de Laure, une jeune femme qui est enseignante et qui vient de faire quelque chose de dingue : elle a quitté son copain, Gaspard. La vie semblait belle, mais tout vient de se casser la figure parce que Laure n’en pouvait plus. Elle en avait marre de la stabilité, du manque de romantisme mais aussi de cet homme un peu trop pantouflard. Lui n’avait rien vu venir.

Laure accepte le célibat avec délectation. Elle est heureuse d’être seule et de pouvoir vivre tranquillement. Cependant, elle peut compter sur sa conscience, ses amies et sa mère pour lui faire rappeler à chaque instant qu’elle a fait une bêtise phénoménale en laissant partir son prince charmant de docteur.

L’intrigue est assez sympathique, en effet, mission de sauvetage pour Laure. Ses amies et sa mère se lient pour créer une équipe incroyable qui doit faire ouvrir les yeux à Laure. J’ai trouvé ça assez original, bourré d’humour et décalé.

1493048139

J’ai trouvé le personnage de Laure assez drôle. En effet, même si elle a la tête sur les épaules, elle est quand même assez impulsive. Son évolution est assez incroyable, j’ai beaucoup apprécié ce côté de l’histoire. Même si c’est une histoire qui se veut légère, on peut facilement en tirer quelques leçons et c’est assez appréciable en fait. Je suis vraiment contente d’avoir pu lire ce roman.

La plume de Marie Lerouge est assez sympathique, en effet, elle se prête très bien à l’exercice de la romance « Fell Good ». Elle est bourrée d’humour et de délicatesse ce qui crée un équilibre certain et très appréciable. C’est vraiment très bien dosé ce qui nous permet de lire avec une certaine délectation les aventures de Laure.

J’ai beaucoup apprécié aussi le personnage de Gaspard le Manchot. En effet, il est posé, intelligent et assez coincé, j’aime beaucoup ce genre de personnage puisque généralement, il se trouve qu’il y a une évolution assez surprenante de ce personnage, ce qui ne manque pas ici.

La mère de Laure est exceptionnelle, sa répartie et la manière qu’elle a de se soucier de sa fille sont très drôles. C’est un personnage qui apporte beaucoup de punch et de dynamisme à notre lecture et c’est top.

Par moment, j’ai quand même trouvé quelques longueurs mais qui sont très vite oublié grâce à tous les points positifs que je viens de vous citer. C’est vraiment une très belle lecture que l’on fait ici.

L’originalité et l’humour présents dans cette histoire sont excellents. Ajoutons à cela une plume bourrée de qualités et vous avez devant vous : Happy Solo.

Ma note : 16/20

Publicités

15 réflexions sur “Happy Solo – Marie Lerouge

  1. Pingback: C’est le 1er, je balance tout (01/09/2017) – Les histoires d'Amélia Culture Geek

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s