Une raison d’espérer – Maude Perrier

Une-raison-despérerRésumé : Lily est une femme maltraitée par son mari. Depuis cette grossesse que Denis ne voulait pas. Depuis Charlotte… Et si en public le couple Châtelain fait rêver, derrière les portes closes, la réalité est tout autre. Non seulement Lily subit la brutalité de son mari, mais elle doit aussi supporter de vivre sans sa fille qu’elle aime pourtant désespérément.
Jusqu’à cette soirée où tout bascule, et cet accord qui conduit les époux en Australie.
A Perth, Lily fait la connaissance de Tate, un vendeur de Harley Davidson.
Son attirance pour lui est immédiate, irrésistible ; elle tourne vite à l’obsession.
La jeune femme osera-t-elle braver l’interdit ultime et tromper Denis ?
De plus en plus jaloux et possessif, celui-ci lui, ne reculera devant rien pour la garder sous son contrôle.

Ira-t-il jusqu’à commettre l’irréparable ? Lily aura-t-elle le courage de relever la tête et de l’affronter ?

Et si en Australie, la jeune femme trouvait enfin une raison d’espérer ?

Mon avis : Je remercie l’auteure qui a permis la lecture de son roman dans le cadre du prix des auteurs inconnus. Deuxième chronique pour ce prix, je vous avoue que je suis sortie de cette lecture bouleversée. Je n’ai jamais lu de roman sur fond de violence conjugale. C’est assez dur à lire, je vous avoue que certains passages m’ont fait froid dans le dos et m’ont remis la réalité des femmes battues en plein visage.

On est tout de suite mis dans le bain avec la couverture du roman ainsi qu’avec le résumé.

Lily est un personnage que j’ai beaucoup apprécié pour son courage, sa force et sa volonté de réussir à tenir pour sa fille, Charlotte. Elle subit humiliations sur humiliations. Je ne sais pas comment on peut supporter tout cela. C’est vraiment insupportable. Je vous avoue que j’ai du plusieurs fois arrêter ma lecture, respirer un bon coup avec un roman plus heureux, plus gai pour repartir dans la difficulté des épreuves de Lily.

Les personnages secondaires sont tous assez captivants. En effet, Tate définit le bonheur 21761644_10155840743637376_5686327546243930481_nque Lily n’a jamais connu ou perdu très tôt. Charlotte représente l’amour, la gentillesse et le bonheur. Au contraire du mari de Lily, Denis, qui m’a dégoûté tout au long du roman. A aucun moment, je n’ai su l’apprécier. En effet, je suis vraiment sous le choc d’avoir été si dur. Je pense que la précision des scènes et des détails m’ont choqués et les scènes de repentir ne m’ont absolument pas touchées.

Son mari est abominable. On se rend compte de la force et la violence dont il fait preuve pour soumettre sa femme. Beaucoup de questions m’ont traversé durant ce roman : peut-on vraiment parler d’amour ? Peut-on vraiment pardonner ? Comment survivre à tout cela. La confiance explose pour ne laisser que la haine et la colère.

En effet, j’ai tellement été prise par ma lecture, c’est vraiment très étrange comme sensation. Je ne sais pas vraiment comment expliquer mais ce n’est pas une lecture que j’aurais faite de moi-même si j’avais su qu’il parlait de violence sur tous les plans mais étrangement, j’ai été happé par l’ambiance.

J’ai trouvé que le voyage à Perth était une réelle bonne idée. On quitte le quotidien pour connaitre autre chose : le bonheur peut être ?

La plume de l’auteure est très belle. Je trouve que Maude Perrier a une plume parfaite pour le roman qu’elle nous propose. En effet, c’est émouvant, bouleversant. Elle nous véhicule beaucoup d’émotions à travers ses mots. C’est assez surprenant de dire cela mais c’est aussi happant, captivant que déstabilisant et captivant. On veut savoir. J’ai trouvé ma volonté assez malsaine parce que ce que l’on lit n’est pas forcément très sympathique à vivre ni à lire mais c’est vraiment bouleversant. On est avec Lily jusqu’au bout.

Je suis persuadée que c’est un roman qui sera toucher son public malgré le fait que j’en ressors vraiment bouleversée et ne sachant pas vraiment sur quel pied danser. C’est assez surprenant et je pense que c’est l’une des premières fois que je pense cela mais même si j’ai été séduite par la plume de Maude, les personnages, la situation est trop délicate et dure pour moi.

Ma note : 14/20

Publicités

16 réflexions sur “Une raison d’espérer – Maude Perrier

  1. Je dois dire que je suis un peu comme toi : un tel sujet si délicat et si violent ne me donne pas forcément envie de le lire. C’est un peu trop « dure » pour moi.
    Ceci étant dit, bravo à l’auteure de s’attaquer à un tel sujet.

  2. Bonsoir, je trouve votre chronique très juste. J’ai lu le roman de Maude Perrier,. C’est vrai que le sujet traité est parfois insoutenable, mais il ne faut pas sous estimer la réalité, Malheureusement, des femmes ( et des hommes ) meurent sous les coups de leurs compagnons ou compagnes. Maude Perrier a très bien retranscrit tout cela. Et puis, dans ce roman, car cela reste un roman malgré tout il y a l’Australie et le beau Tate si importants à découvrir. Comme je le dis à chaque fois que je parle de cette autrice, Maude Perrier parle des femmes comme personne dans une situation réelle. Mais dans ses romans il y a toujours un coin de ciel bleu.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s