Quand souffle le vent du Nord – Daniel Glattauer

41S7s6nGeQL._SX346_BO1,204,203,200_Résumé : En voulant résilier un abonnement, Emma Rothner se trompe d’adresse et envoie un mail à un inconnu, un certain Leo Leike. Ce dernier, poliment, lui signale son erreur ; Emma s’excuse, et, peu à peu, un dialogue s’engage entre eux, par mail uniquement. Au fil du temps, leur relation se tisse, s’étoffe, et ces deux inconnus vont se mettre à éprouver l’un pour l’autre une certaine fascination. Alors même qu’ils décident de ne rien révéler de leurs vies respectives, ils cherchent à deviner les secrets de l’autre… De plus en plus attirés et dépendants, Emmi et Leo repoussent néanmoins le moment fatidique de la rencontre. Emmi est mariée, et Leo se remet à grand peine d’un chagrin d’amour. Un jour, pourtant – enfin ! –, ils décident de se donner rendez-vous dans un café bondé de la ville. Mais ils s’imposent une règle : reconnaître l’autre qu’ils n’ont pourtant jamais vu, avec interdiction formelle de lui parler…

Mon avis : J’ai choisi ce livre audio à la médiathèque parce que j’ai beaucoup apprécié la couverture que je trouvais très poétique. C’est vraiment propice à l’écoute, à la rêverie, alors j’ai tenté. Malheureusement, bien que touchée, j’ai coulé.

On fait la rencontre de Léo Leike et d’Emma Rothner qui sont deux personnes qui ne se connaissent pas. En effet, c’est via une erreur d’adresse mail qu’ils se rencontrent. Enfin, ils ne se « rencontrent » pas, ils se parlent via leurs adresses mail.

Ils apprennent à se connaitre, à se comprendre. Et je vous avoue que je n’ai absolument pas compris le personnage d’Emma. Qu’est-ce qu’elle m’a tapé sur les nerfs ! Elle est vindicative, assez sure d’elle et très égoïste selon moi. C’est le genre de personne qui veut tout et qui ne veut pas faire de concessions et cela m’est insupportable : c’est un comportement que je déteste. Cependant, la seule personne qui est parvenue à sauver l’histoire c’est Léo que j’ai trouvé tellement patient, intelligent, cultivé et intéressant. C’est vraiment un personnage masculin comme je les aime mais il a vraiment été mis à rude épreuve.

L’auteur parvient à glisser un troisième personnage environ au milieu de l’histoire pour redonner un souffle nouveau à cette drôle d’histoire ; le mari d’Emma qui vient se mettre à genou par mail devant Léo pour le supplier de faire ce qu’Emma lui demande de faire parce qu’elle est malheureuse : on atteint des sommets qui m’ont fait lever les yeux au ciel.

Je ne vous parle même pas le fin de cette histoire qui m’a vraiment fait râler dans ma voiture (oui, j’écoute mes livres audio exclusivement dans ma voiture). J’étais sur les fesses et j’ai même dit « tout ça pour ça ! »

L’intrigue tourne en rond et je n’ai pas trouvé d’utilité à cette fin.

J’ai vraiment été déçue par cette écoute, heureusement qu’elle fut courte. Je n’ai jamais mis de note en dessous de la moyenne (à part à Emma Bovary qui m’a ennuyé tout au long de son histoire, désolée Flaubert !) malheureusement, ici, je fais une impasse. Je ne peux pas vous conseiller cette écoute ou lecture. Ce fut pour moi une déception totale, même le personnage de Léo n’a pas su faire remonter la note jusqu’à 10/20…

Ma note : 08/20

10 réflexions sur “Quand souffle le vent du Nord – Daniel Glattauer

  1. J’aime beaucoup la franchise dans tes chroniques! Malheureusement, cela ne peut pas se passer correctement à tous les coups! Je te pardonne, chère Satine.

  2. Dommage, j’avais passé un bon moment avec ces personnages. Je comprends ce que tu dis par rapport à Emma. Elle m’a vite tapé sur le système aussi… Dommage!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s