L’énigme de la clé – Véronique Avart     

51rgHIeE5BL._SX331_BO1,204,203,200_.jpgRésumé : C’est un polar enrobé de mystère. Cette toute jeune fille élevée dans la stricte observance de la religion, ne s’échappe de son quotidien qu’en rêvant de vampires; d’où son nom péjoratif de Draculine. Elle n’est pas préparée à tout ce qui va lui arriver: mauvaise rencontre,petits voyous, meurtres, confrontations avec la police… Et puis cet homme étrange et apparemment bien sous tous rapports. N’est-ce encore le fruit de son imagination ou est-ce un vampire doté de pouvoirs surprenants?
Caroline voulait vivre la vie, la vraie, quitter son village où une existence morne et pieuse l’étouffait. Elle trouva un emploi dans une agence de voyage par recommandation. Mais sur le chemin de l’église, proie facile et ingénue, elle tomba dans les filets d’un petit voyou. Suite à la mort suspecte d’un de ses amis s’enchainèrent une suite d’évènements la mêlant à la police et le grand banditisme.
Et puis Dimitri, cet homme étrange et apparemment bien sous tous rapports. Est-ce encore le fruit de son imagination ou est-ce un vampire doté de pouvoirs surprenants ? Que veut-il ? Pourquoi s’intéresse-t-il à elle ? Et quelle est cette clef dont elle rêve constamment ?

Mon avis : Je remercie chaleureusement Véronique Avart pour l’envoi de ce service presse qui m’a permis de passer un bon moment de lecture avec Caroline. Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu de roman qui met en scène des vampires.

On fait la rencontre de Caroline, une jeune femme qui semble avoir une double vie. J’ai beaucoup apprécié ce personnage plein de courage. En effet, elle quitte sa petite ville où rien ne se passe. Elle part à l’inconnu pour éviter de mourir d’ennui étouffée par la religion.

On la retrouve dans une ville où elle a trouvé un travail, des amis et où tout va pour le mieux pour elle. Cependant, dès le premier chapitre, on apprend que Caroline mène une double vie, elle est vraiment très surprenante. La nuit, elle mène une vie de débauche, entre drogue, alcool et sexe, la Caroline nocturne n’a rien à voir avec la personne qu’elle est durant le jour. C’est le cas de le dire, il semblerait que deux personnalités se côtoient dans ce corps : c’est le jour et la nuit.

Ce personnage divisé en deux ainsi que son attirance pour la vie vampirique m’ont beaucoup plu et apporte beaucoup au roman. Cependant, j’ai trouvé quelques longueurs qui ont quelque peu ralenti ma lecture mais rien de bien grave.

On retrouve deux personnages masculins qui évoluent dans la sphère de Caroline. Patrice et Dimitri. Patrice est un voyou, il plait énormément à Caroline et l’entraine dans sa vie de débauche. Elle ne parvient pas à se débarrasser de cet homme qui la manipule à souhait. Il me fut complètement détestable et reste un bon personnage que l’on apprécie détester. Dimitri, lui, est un personnage très mystérieux, on ne sait pas s’il est là pour aider notre chère Caroline ou l’enfoncer encore plus dans une vie qu’elle ne maitrise plus.

J’ai beaucoup apprécié la diversité des péripéties, des personnages et des réseaux sociaux très différents que l’on côtoie. C’est très bien ficelé, on est propulsé dans un univers assez incroyable. On y croit sans aucun problème.

J’aime beaucoup le mystère qui plane dans cette histoire. C’est très mystérieux et l’on suit l’histoire très facilement. C’est très agréable.

Je pense que Véronique Avart à un talent certain qu’il faut découvrir. C’est très bien écrit, on est pris dans un rythme frénétique qui ne s’arrête pas avant la fin de l’histoire. Je ne peux que conseiller ce roman aux fans de fantastique, de belles histoires et de vampires !

Ma note : 17/20

10 réflexions sur “L’énigme de la clé – Véronique Avart     

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s