Le collectionneur – Marine Gautier

le-collectionneur.jpgRésumé : Junéa est une captive parmi tant d’autres dans les boules à neige du collectionneur, sans espoir d’évasion. La donne pourrait bien changer lorsque le chat Rotimaron profite de l’oubli de son maître pour se faufiler dans la pièce aux fées… Une fée, un magicien, une prison de verre… Un univers poétique & envoûtant.

Avis : Je commence cette chronique par vous faire part d’un nouveau partenariat. Celui-ci est avec les éditions Alter Real. J’ai reçu un mail très sympathique de cette maison d’édition pour me proposer un partenariat annuel. Quel bonheur ! C’est toujours avec ravissement que je commence des partenariats avec des maisons d’édition mais lorsque l’on fait le premier pas : quel bonheur !!!! Alors merci aux équipes d’Alter Real pour cette merveilleuse proposition.

J’ai commencé ce nouveau partenariat avec la nouvelle « Le Collectionneur » que j’avais vu chez Amélia. J’avais été attiré par la couverture que je trouve très belle, douce et poétique. A la lecture du résumé, j’ai craqué.

J’ai trouvé ce résumé original et une intrigue qui allait forcément me plaire. Je n’ai pas été déçue du tout !

Vous savez que je suis une lectrice qui a beaucoup de problème avec le format de la nouvelle. En effet, c’est souvent un problème de taille. J’ai souvent du mal à rentrer dans l’histoire parce qu’une fois entrée, je suis déjà sortie vu que c’est la fin.

Ici, la magie opère. On fait la rencontre de Junéa, une jeune femme qui est prise au piège d’une boule à neige (j’aime beaucoup cette originalité dans l’intrigue). Elle est captive d’un homme qui collectionne les boules à neige dans lesquelles il y enferme des jeunes femmes.

L’univers que Marine Gautier nous propose est féérique. On commence déjà avec une couverture qui est propice à cette intrigue.

La captivité de Junéa tient aussi dans le fait qu’elle est le seul personnage principal de cette nouvelle. Malgré le fait qu’il y ait d’autres femmes dans d’autres boules à neige est saisissant mais la solitude pèse vraiment puisqu’il n’y a aucun contact avec d’autres personnes. Elle est prisonnière de sa boule de verre.

Cette solitude est pesante pour cette jeune femme qui veut absolument sortir de là et vivre sa vie. J’ai beaucoup apprécié la fin de cette nouvelle que j’ai trouvé à l’image de la nouvelle. Elle est belle, pleine de poésie et de de douceur.

C’est une plume très poétique que nous avons là. C’est très prenant dans le sens où les mots glissent sous nos yeux. On a une impression de confort qui se dégage des pages et j’ai vraiment adoré cela. J’en redemande. J’aurais apprécié en savoir plus sur Junéa et ses pensées.

On peut facilement applaudir et saluer le courage et la force mentale de cette jeune femme.

Je découvre l’univers de Marine Gautier avec cette nouvelle. C’est une plume très élégante que nous rencontrons et cela est très appréciable. En effet, j’ai pris énormément de plaisir à lire cette nouvelle et à découvrir cet univers.

C’est avec grand plaisir que je me replongerai dans les histoires de Marine Gautier. Ce premier pas est très satisfaisant.

Je remercie encore une fois la superbe équipe de cette nouvelle Maison D’Edition que je suis ravie de compter parmi les partenaires.

Ma note : 16/20

18 réflexions sur “Le collectionneur – Marine Gautier

  1. C’est un univers très particulier que tu me fais découvrir. Je trouve la couverture très poétique aussi et ta chronique me fait dire que la plume de l’auteur l’est tout autant !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s