Les lettres de Rose – Clarisse Sabard

414xS5TzvTL._SX210_Résumé : Lola a été adoptée à l’âge de trois mois. Près de trente ans plus tard, elle travaille dans le salon de thé de ses parents, en attendant de trouver enfin le métier de ses rêves : libraire.
Sa vie va basculer lorsqu’elle apprend que sa grand-mère biologique, qui vient de décéder, lui a légué un étrange héritage : une maison et son histoire dans le petit village d’Aubéry, à travers des lettres et des objets lui apprenant ses origines. Mais tous les habitants ne voient pas d’un bon œil cette étrangère, notamment Vincent, son cousin. Et il y a également le beau Jim, qui éveille en elle plus de sentiments qu’elle ne le voudrait…

Mon avis : Voici mon premier avis qui compte (enfin pour le challenge ABC). J’ai décidé de sortir ce roman de mes étagères pour la lettre « S ». Je l’ai acheté l’année dernière et je voulais absolument le découvrir. En effet, j’en ai entendu que du bien et j’avais très envie de découvrir l’univers de Clarisse Sabard dont on entend beaucoup parler ces derniers temps.

Je pense qu’il est inutile de vous le cacher, ce roman est pour moi (comme pour beaucoup d’autres personnes avant moi) un véritable coup de cœur. En effet, j’ai adoré ma lecture que j’ai dévorée. J’ai commencé cette lecture en attendant les résultats de mes partiels et j’ai tellement été happé par l’ambiance que j’ai failli oublier de regarder l’heure !

On fait la rencontre de Lola qui vit à Paris, avec ses parents. Elle travaille dans le café familial. J’ai beaucoup apprécié l’ambiance et la relation entre Lola et ses parents adoptifs qui ne lui ont jamais caché les choses. C’est vraiment un beau début qui s’annonce.

Même si Lola a des parents aimants, elle ne parvient pas à se stabiliser émotionnellement parlant. Elle tombe toujours sur des gros crétins qui n’ont pas forcément les mêmes attentes qu’elle mais qui se gardent bien de le dire.

On fait aussi la rencontre de Tristan. C’est un personnage que j’ai beaucoup aimé grâce à son caractère. C’est le meilleur ami de Lola, sa « chouquette » (désolée Dilshad, mais j’ai forcément pensé à toi J). C’est un homosexuel qui s’assume complètement et qui est pour Lola, le frère qu’elle n’a jamais eu. On jalouse facilement leur amitié sans faille et leur proximité.

La vie de Lola change quand elle reçoit un appel qui lui dit que sa grand-mère biologique lui a légué un bien avant de mourir. Lola s’y rend et sa vie bascule complètement.

Au travers des lettres de Rose, sa grand-mère, Lola fait la découverte de l’histoire familiale et elle comprend (ou non) certaines choses qui lui échappaient avant. A travers des objets, des biens, des lettres, des gens, Lola retrace la vie de sa famille et parvient à se reconstruire tout doucement.

Ce roman est bourré de douceur et de délicatesse. La plume délicate et belle de l’auteure nous fait vraiment chaud au cœur. On est embarqué dans un monde tellement beau. On retourne en France, à Aubéry, dans les années de guerre. On remonte les générations, on alterne entre passé et présent et cela est tellement bien construit, intelligemment pensé. Je pense sincèrement que les éloges de ce roman sont amplement mérités. On est vraiment dans une ambiance que l’on ne veut pas quitter.

L’alternance entre le passé et le présent nous permet d’avoir un panel de personnages riche et varié. Les mœurs et attentes des personnes du 20ème siècle sont très différentes des nôtres. C’est une autre culture et d’autres traditions. Ainsi, on fait la rencontre de Louise, Martin, Richard, Rose, Lola mais aussi Vincent, Jim. On a ici des psychologies tellement différentes. On est enrichi de tant de diversité.

Lola n’oublie pas d’où elle vient. Même si elle est attirée par ce village calme et qui est si différent de Paris qu’elle aime. Elle n’oublie ni Tristan, ni ses parents adoptifs. C’est un personnage très équilibré dans ses choix et qui par moment parvient même à oublier qu’elle doit penser à elle.

Toutes les relations que l’on peut découvrir dans ce roman sont très belles et bien ficelées. En effet, on ne trouve vraiment rien à redire sur ce que l’auteure nous propose de découvrir. J’en veux encore !

Je n’ai qu’une hâte, me plonger dans un nouveau roman de cette auteure qui deviendra, j’en suis persuadée, une de mes auteures fétiches.

Je commence donc ce challenge avec un beau coup de cœur !

pexels-photo-268261.jpeg

Ma note : 20/20

22 réflexions sur “Les lettres de Rose – Clarisse Sabard

  1. Déjà très joli challenge : c’est une très bonne idée pour faire baisser les PAL. Et tu donnes très envie de lire ce livre. L’idée est assez séduisante et si en plus c’est un coup de cœur pour toi…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s