Calendar Girl – Saison hiver – Audrey Carlan

téléchargement (5)Résumé : Trois histoires en une lecture.

  • Janvier : Weston Charles Channing III – scénariste et producteur de films – Los Angeles, Californie. Mia vit avec son père et sa petite soeur à Las Vegas. Elle rêve de devenir comédienne. Depuis le départ de sa mère, son père s’est mis à boire et à jouer. Il emprunte un million de dollars qu’il perd et ne peut rembourser. Le prêteur sur gages l’envoie dans le coma. Mia doit assumer la dette de son père. Quelle solution va-t-elle trouver ?
  • Février : Alec DuBois – artiste français de renommée internationale – Seattle, Washington
    Mia se rend à Seattle où elle sera la muse d’un célèbre peintre français. L’amour sur toile, tel est le titre de l’oeuvre du bel artiste avec lequel elle va partager ce mois qui sera riche en émotions. Il faut dire qu’Alec est surprenant dans son travail et qu’il a cette manie si sexy d’utiliser des expressions françaises lorsqu’il s’adresse à Mia. 
  • Mars : Antony Fasano – restaurateur italien – Chicago, Illinois. Avant de s’envoler vers sa prochaine mission, Mia retourne à Las Vegas où elle retrouve sa soeur et sa meilleure amie. Elle en profite pour aller rendre visite à son père qui est toujours dans le coma. Mia a rendez-vous avec son usurier pour lui remettre le deuxième versement de sa dette, et cette rencontre n’est pas des plus sympathiques ! Mais la voilà à nouveau dans un avion, direction Chicago, pour y retrouver le bel Anthony Fasano, propriétaire d’un restaurant italien.

Mon avis : Je remercie de tout mon cœur Pauline et Audiolib qui me permettent de poursuivre ce partenariat qui me tient particulièrement à cœur.

Depuis le temps que je me disais qu’il fallait que je tente l’aventure « Calendar Girl », j’ai sauté sur l’occasion quand elle s’est proposée : j’ai fait la demande de ce livre audio.

Si vous me suivez, vous avez remarqué qu’avant cette écoute, j’écoutais Origine de Dan Brown. On prend donc un virage à 180° ici. On change de registre, de personnages, de genre. Non, ne comparons pas ce qui n’est pas comparable. Mais le brusque changement m’a fait sourire.

On fait la rencontre de Mia qui est un personnage assez attachant. Elle est belle, intelligente et risque le tout pour le tout en acceptant de travailler comme escort girl pour sa tante. Le deal est clair : un mois, un client, 100.000 dollars par mois plus 20.000 si elle couche avec le client. Mia ferait tout pour ses amis et sa famille puisque c’est pour sortir son père des ennuis qu’elle accepte de faire ce boulot, en effet, il s’est endetté auprès des mauvaises personnes et 1.000.000 de dollars sont en jeu. On ne déconne donc pas.

J’ai trouvé l’intrigue intelligente et originale. Je savais pertinemment qu’avec ce résumé, cette couverture, j’allais avoir droit aux scènes affriolantes, qui allaient faire monter la température dans la voiture (je ne m’en suis pas plainte, vu les températures ces derniers jours… ahahah !). Cependant, qu’est-ce que j’ai pu lever les yeux au ciel ! J’ai été noyé sous les scènes sexuelles. Il y en a tout le temps et j’ai trouvé dommage de noyer l’intrigue ainsi. Pour moi c’était un peu trop dans la récurrence (non dans l’acte en lui-même, cela reste quand même gérable dirons-nous).

Je ressens quelque chose d’étrange pour cette première saison parce qu’il y a des choses qui m’ont fait bien rire et pourtant la magie a opéré dans le sens où je veux vraiment connaitre la suite. J’ai su faire abstraction des scènes de sexe trop nombreuses pour laisser la romance me prendre corps et âme et cela m’a beaucoup plu.

Je préviens aussi les lectrices qui en ont marre de cela mais c’est des clients très stéréotypés que nous avons là : un surfeur californien, un artiste français cinglé et un italien macho restaurateur. Ca m’a vraiment fait sourire mais il ne faut pas forcément s’arrêter à cela parce qu’Audrey Carlan parvient à ajouter un petit quelque chose à chaque fois qui fait que le stéréotype est rapidement effacé pour laisser place à l’intrigue.

Je vous avoue que quelques dialogues m’ont fait rire du genre « salut ma salope ! » « salut ma pute ! ». J’ai vraiment trouvé cela de trop.

Le personnage de Wes m’a énormément plu, c’est vraiment le genre de personnage masculin qui me plaire : beau, drôle, intelligent, posé bref, j’ai beaucoup apprécié le mois de Janvier. Le mois de Février était moins bon pour moi mais j’ai quand même apprécié Alec et sa singularité. Le mois de Mars était aussi intense en émotions bien que différent. J’ai trouvé qu’il avait apporté un nouveau souffle à l’histoire et cela fait du bien. En effet, c’est compliqué de garder le même rythme avec une histoire redondante sur douze mois : l’auteure s’en sort haut la main !

On peut aussi souligner l’évolution de Mia au cours de ces trois mois passés avec elle. En effet, les attentes sont différentes. Les questions qu’elle se pose sont intéressantes et elle parvient à faire le point sur sa vie. C’est très intéressant. J’ai aussi apprécié le fait qu’elle nous montre la différence entre la prostitution et le fait d’être escort. C’est vraiment une notion que j’ai beaucoup appréciée dans cette première saison.

En bref :

Les + :

  • Une intrigue originale
  • Une plume incisive qui m’a fait rire et apprécier les personnages.
  • Un personnage principal féminin (Mia) en constante évolution.
  • Les stéréotypes travaillés qui nous permettent de vouloir savoir la suite.
  • Une envie folle de savoir la suite !

Les – :

  • Des dialogues par moment surfaits.
  • Des scènes de sexe beaucoup trop présentes à mon goût.

Ma note : 17/20

19 réflexions sur “Calendar Girl – Saison hiver – Audrey Carlan

  1. J’ai juste lu les deux premiers personnellement, j’ai donc lu ton avis un peu en diagonale, faut que je lise le 3. De mon côté, j’ai beaucoup aimé le premier tome, le deuxième un peu moins. Il m’a semblé trop superficiel. En livre audio ce doit tout de même être une sacrée expérience que je tenterai bien XD

  2. Tu parviens à me convaincre alors que ce n’est pas du tout mon truc. Je t’emprunterai peut être le CD audio… Mais vraiment pour tenter.

  3. J’ai beaucoup apprécié le mois de mars avec Hector et Anthony et le fait que Mia évolue au final déjà. Je ne suis pas totalement convaincue par le côté amour tous les mois.

    • Oui ! C’est vrai que j’ai aussi bien apprécié le mois de mars !
      On la voit sous un autre jour c’est appréciable 🙂

      Après non. Clairement faut pas se leurrer même si elle parle d’amour différent je n’y crois pas une seule seconde mdr

  4. c’est vrai qu’il y a quand même beaucoup de sexes dans cette saga ! surtout dans le tome 2 ! c’est d’ailleurs celui que j’ai le moins aimé

  5. C’est l’une des séries qui ne m’a pas spécialement fait envie depuis sa sortie, après peut-être faudrait il que je lise le premier pour voir.. En tout cas merci pour ton avis

    • Il faut tenter je pense. J’avais un peu le même regard que toi puis à force de la voir sur la toile, j’ai voulu tenter l’expérience et je ne regrette pas du tout ^^

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s