Dis, t’en souviendras-tu ? – Janine Boissard

CVT_DIS-TEN-SOUVIENDRAS-TU_7598.jpgRésumé : Que se passe-t-il lorsque le poids des secrets est si lourd à porter? Au cœur de la Provence, Aude tente de dénouer les fils de sa vie : qu’est-il arrivé à son mari ? Pourquoi ses souvenirs lui échappent ? Drames, mystères et affaires familiales se déploient dans le nouveau roman de Janine Boissard. Aude a 23 ans, elle est l’épouse d’un parfumeur connu à Grasse. Et voilà que ce matin, elle se retrouve à l’hôpital, privée d’une partie de sa mémoire. Elle apprend qu’on l’a retrouvée, inanimée, sur un chemin désert. Non loin, la voiture de son mari, portières ouvertes, vide. Quel leur est-il arrivé? Avec l’aide d’un psychiatre, elle va tenter de recouvrer sa mémoire. Mais le veut-elle vraiment? Avec le retour de ses souvenirs, ne devra-t-elle pas faire face à une redoutable vérité? Un suspense haletant et une belle histoire d’amour dans les paysages parfumés de la Haute Provence.

Mon avis : Je remercie Gilles Paris, Jules ainsi que les éditions Plon pour l’envoi de ce service presse. J’avais pu découvrir la plume de Janine Boissard lors de ma lecture de « La lanterne des morts » l’année dernière. Ayant passé un superbe moment, j’ai décidé avec grand plaisir de me replonger dans l’univers de cette auteure.

Ici, je me suis lancée dans la lecture de « Dis, t’en souviendras-tu ? »  Je vous avoue que pour le coup, c’est un coup de foudre pour la couverture qui m’a fait basculer. Elle est pleine de couleurs, elle sent le printemps et le renouveau. Ce qui colle beaucoup à l’histoire puisque l’on fait la rencontre d’Aude qui est en plein questionnement puisqu’elle ne sait plus vraiment qui elle est, ni qui est son mari. Elle ne sait que ce qu’on lui dit sur une partie de sa vie.

Elle sait qu’elle est mariée à un homme célèbre, riche et très intelligent. Il est un Nez très célèbre. Aude essaye de comprendre ce qui lui arrive, de comprendre pourquoi elle ne se souvient plus. Par-dessus tout, on suit le parcours d’Aude pour retrouver sa vie et la vérité suite à cet accident qui lui a pris une partie de sa mémoire. Son mari ayant disparu, toute l’intrigue tourne autour de ce mystérieux accident.

J’ai beaucoup apprécié le personnage d’Aude. Elle est douce, calme et gentille. C’est vraiment un personnage excellent dans le sens où je trouve qu’elle a un caractère certain et qu’elle n’abandonne pas. Elle a un courage exceptionnel pour essayer de retracer sa vie.

L’intrigue en soi n’a rien d’original mais la plume de l’auteure parvient à apporter un je ne sais quoi qui fait que la magie opère très rapidement. On est pris dans l’intrigue dès les premières pages et on ne lâche l’histoire qu’une fois le roman terminé.

Je ne peux que vous le conseiller si vous êtes une lectrice qui aime les mystères familiaux et psychologiques mais aussi les romans teintés d’une petite touche d’amour. Ici, Janine Boissard nous prouve que ce mélange est intelligent, exceptionnel et dégage une douceur certaine malgré les turbulences des péripéties de ce roman.

Les + :

  • Le parcours d’Aude qui nous est relaté d’une manière incroyable.
  • Le personnage principal féminin qui sort des sentiers battus.
  • Une plume belle, dynamique et douce.
  • Une couverture qui est en lien avec le texte en plus d’être sublime.

Les – :

  • Certaines petites longueurs lors des échanges entre Aude et son psychologue.

Ma note : 19/20

20 réflexions sur “Dis, t’en souviendras-tu ? – Janine Boissard

  1. C’est typiquement le genre d’histoire que j’aime beaucoup, même si je n’en lis pas énormément. Ce que tu en dis me plaît, je note ce titre car je pense qu’il peut me promettre une belle lecture. Les histoires axées psychologie et recherche de soi, de sa mémoire… je ne sais pas pourquoi mais ça m »attire. Merci pour la découverte 🙂

  2. C’est vrai que la couverture est très jolie. De cette autrice, je n’ai lu que Loup, y es-tu ?, dont je garde un bon souvenir. Il me plairait bien de découvrir ses autres livres 🙂

    • Ah, j’en suis ravie. C’est vrai que je pensais un peu comme toi au début, tu sais genre « mais elle écrit des trucs depuis des millénaires cette femme, j’aimerai jamais » mais en fait, je me suis bien mis le doigt dans l’oeil jusqu’au coude =)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s