Maryse : Tome 1 – Flore Avelin

41rPAEK6kPLRésumé : Sioban a vingt-quatre ans. Elle est libraire, heureuse, indépendante. Elle a une famille aimante, des amis géniaux et un compagnon. Il est d’ailleurs son seul problème. Il aurait été parfait s’il n’était pas parti vivre en Alsace, supposant qu’elle quitterait tout pour le rejoindre. Maryse quant à elle a environ cinquante ans. Elle est dépressive, alcoolique, instable. Elle n’est devenue que l’ombre d’elle-même. C’était pourtant une belle femme jadis, sensible et intelligente. Elle enseigne le français et l’Histoire dans un collège. Et elle continuera sans doute cette vie si elle ne se fait pas renvoyer avant, à force d’arriver ivre. Elles n’ont qu’un point commun. Ce collège où Sioban était élève, dix ans plus tôt. Où elles se sont connues le temps d’une année sans plus jamais se revoir. Jusqu’à ce soir d’octobre où leurs chemins se rencontrent à nouveau. Sioban ne restera pas insensible face au désarroi de cette femme. Et bientôt, leurs liens naissants les entraîneront sur une pente glissante dont aucune ne pourra repartir inchangée. Laquelle sauvera l’autre et surtout, jusqu’où pourront-elles aller avant de ne plus rien contrôler ?

Mon avis : Je vous présente un roman (qui est un premier tome) qui concourt pour le Prix des Auteurs Inconnus pour lequel je suis jury (comme vous le savez vu que ça fait 10.000 fois que je vous le dis. Vous savez que je suis fière de faire partie de cette famille  qu’est celle du PDAI ? Sacrée Pauline… !)

Le résumé de ce dernier m’avait beaucoup plu. En effet, je ne m’attendais pas du tout à cela en lisant les dix premières pages de ce roman. Je l’avais mis dans ma sélection et je vous avoue que la surprise n’est pas forcément ce à quoi je m’attendais.

Ce n’est pas un bide total, non, bien au contraire. On fait la rencontre de Sioban, une jeune femme que j’ai beaucoup apprécié. En effet, elle est une jeune libraire qui est pleine de vie, de bonne humeur et de dynamisme. Elle est vraiment un personnage principal que j’ai apprécié. Elle tire le premier tome vers le haut avec ce caractère et cette manière de ne rien vouloir lâcher. Sa vie sentimentale n’est pas au beau fixe mais cela ne semble pas vraiment la déranger.

D’un autre côté, on fait la connaissance de Maryse, une professeure complètement21558808_10155840743672376_432604085835244817_n dépassée par sa vie, par les démons qui la hantent. Elle est alcoolique et croise la route de Sioban qui va la sortir de sa torpeur et de l’angoisse qu’est devenue sa vie. On croise donc les sujets assez noirs comme la dépression, l’alcoolisme, le harcèlement…

On va assister à un roman assez bouleversant. L’une veut aider, l’autre veut qu’on l’aide mais finalement repousse systématiquement l’aide de Sioban. J’ai trouvé cela assez sympathique bien que répétitif : en effet, Maryse m’a un peu tapée sur les nerfs.

Leur rencontre est belle, hasardeuse mais très poétique. On fait face à une relation qui évolue entre les deux femmes. Et là, c’est le drame pour Pauline : je n’ai pas tout de suite compris mais au final … Ca s’est relativement bien passé. En effet, j’ai eu le droit de lire ma première lecture F/F. Je sais, vous allez lever les yeux au ciel, mais ce n’est pas forcément pratique pour lire le reste de ma chronique. En effet, vous savez que je tique encore un peu sur les romans érotiques (bien que j’ai ma dose avec Nisha, ils commencent à entrer dans mon quotidien mais tout doucement)… Je ne me sens vraiment pas à l’aise avec les lectures M/M ou F/F c’est comme ça, je ne peux pas expliquer. Je n’ai absolument rien contre l’homosexualité bien au contraire mais lire des romans qui mettent en scène des romances homosexuelles, je ne suis pas encore prête. Cependant, Flore Avelin est très tendre, douce et poétique. On n’a rien de sale, de disproportionné, de choses qui choquent. J’ai donc eu de la chance de lire ce genre de roman et de débuter les romances F/F par ce roman.

L’intrigue est sympathique, la quête identitaire, la recherche de soi, la remise en cause de son être, de ce que l’on est. Cela permet de passer un moment agréable.

J’ai trouvé la plume de l’auteure très sympathique, je ne connaissais pas mais je vous avoue que la poésie et l’extrême douceur qui se dégagent de cette plume font beaucoup.

Les + :

  • Le personnage de Sioban qui m’a énormément plu.
  • La plume de l’auteure que je ne connaissais pas mais qui apporte beaucoup au roman.
  • Les personnages secondaires qui aident beaucoup Sioban.
  • Les sujets soulevés : dépression, harcèlement et alcoolisme qui ne sont pas forcément faciles à inclure dans un roman.

Les – :

  • La surprise de me retrouver devant une lecture F/F. C’est un genre auquel je ne suis pas habituée (Au moins, je me coucherai moins bête).
  • L’attitude de Maryse qui parfois m’a mis mal à l’aise.

Ma note : 15/20

Publicités

20 réflexions sur “Maryse : Tome 1 – Flore Avelin

  1. Une chronique très intéressante! Tu me fais ici découvrir un livre. L’histoire semble vraiment douce, poétique comme tu le dis, malgré la violence des sujets abordés. Je peux comprendre ton étonnement en découvrant une relation F/F même si je ne crois pas en avoir déjà lu, c’est d’autant plus troublant quand on ne s’y attend pas 🙂

  2. J’avoue que ton avis me refroidie un peu. Je ne pense pas que ce soit le genre de livre qui me plairait (et ça n’a rien a voir avec le fait que ce soit une relation F/F à vrai dire)

  3. Mmh… en lisant le résumé, j’avais très envie de lire ce roman mais en découvrant ta chronique un peu moins : je ne lis pas du tout de roman érotique donc je ne suis pas sûre que cette lecture soit tout à fait pour moi.

  4. Ah je ne savais pas qu’il y avait une romance FF. J’ai hâte de le lire, le résumé me donne un petit goût d’Ensemble c’est tout d’Anna Gavalda. Du coup, je suis impatiente XD Là, je lis La clé du bonheur, c’est sympa mais… Y a quelques petites choses qui me gênent quand même. C’est quoi ta prochaine pour le prix, du coup ?

    • Je t’avoue que moi non plus ! Je ne sais pas comment j’ai fait pour passer à côté de ça ! lol
      J’ai terminé « Flower of Scotland », j’ai adoré! La prochaine, je pense que ça va être « La parisienne et le highlander » c’est un sacré pavé ! ^^
      et toi ?

      • La Parisienne et le Highlander divise dans les commentaires Amazon, j’espère que ta lecture se passera bien. Du coup, moi je termine La clé du bonheur, ensuite je lis Le porteur de mort (dans la catégorie Imaginaire) et après ce sera Maryse.

      • J’essaye de ne pas trop lire les commentaires pour tout te dire.
        Ah oui !!! Celui d’Angele Arekin?
        Moi je pense poursuivre avec Aztèque 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s