Un vide couleur brique – Amélia Varin

un-vide-couleur-brique-1037129-264-432Résumé : Il m’attend, au fond de sa cage. Il attend que je dépose son seau de nourriture. Il attend notre moment privilégié, celui où tout est possible. Ça dure comme ça depuis des années. Lui et moi, collés l’un contre l’autre. Dans un espoir presque chimérique que nous resterons toujours ensemble… jusqu’à ce que la chute devienne irrémédiable.

Mon avis : Je remercie Meg et Violaine qui sont toujours au top. Je poursuis, avec ma lecture d’Un vide couleur brique d’Amélia Varin, mon partenariat avec les éditions Alter Real.

C’est une nouvelle. Vous savez que je suis toujours sur un ring avec ce genre. Ici, c’est vraiment très sympathique dans le fond mais la forme me dérange un peu.

Je suis vraiment très heureuse d’avoir retrouvé la plume d’Amélia Varin. En effet, j’ai pu la découvrir via Toujours se retrouver et le fanatique des crachats. J’ai retrouvé ce dynamisme et cette manière de traiter de sujets durs et complexes.

Ici, on fait la rencontre d’un vieil éléphant qui reste malheureux dans sa cage. Travaillant dans un cirque, on trouve qu’il n’est plus bon à rien. Et malheureusement, on sait ce qui se passe lorsque les animaux de cirque ne sont plus bons à rien.

Je reste quand même dubitative sur le genre « nouvelle » en effet, la base est super bonne mais j’ai toujours l’impression de lire une moitié de quelque chose. J’aurais aimé en savoir plus, même quelques pages en plus. Mais là, je n’ai pas vraiment eu le temps de m’installer dans ma lecture qu’elle était déjà fini.

Cependant, j’ai beaucoup apprécié les notions et les valeurs qui se dégagent de cette téléchargementnouvelle. La cruauté animale, le regard de l’homme sur l’animal. J’ai apprécié la dualité entre les hommes et la manière dont ils traitent l’animal. Je trouve cela bien.

J’ai trouvé l’intrigue originale dans le sens où les notions abordées sont assez rares dans la littérature. C’est assez sympathique et cela remet l’homme à sa place, j’espère que cette nouvelle fera du bien aux lecteurs. Cela peut être une belle prise de conscience.

Amélia Varin parvient à nous véhiculer des messages en quelques pages. C’est vraiment très impressionnant. En effet, je trouve sa plume forte, dynamique et très fraîche.

Les – :

  • Le format bien trop court. J’aurais aimé un développement sur les sentiments du personnage principal.

Les + :

  • L’originalité de cette intrigue.
  • La cruauté animale et le regard de l’homme sur l’animal. Belle notion qui est développée ici.
  • La plume d’Amélia Varin très forte et fraîche.

Ma note :

155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie

 

23 réflexions sur “Un vide couleur brique – Amélia Varin

  1. Pingback: C’est le 1er, je balance tout (01/06/2018) – Les histoires d'Amélia Culture Geek

  2. J’ai bien envie de découvrir cette nouvelle : j’aime de plus en plus cette maison d’éditions en plus ! J’y ai fait de jolies découvertes.

  3. Merci beaucoup pour cet avis 🙂 Ce texte est le plus court que j’ai écrit oui, je comprends donc tout à fait que ça laisse sur sa faim :p

  4. J’aime bien les nouvelles parfois, et de plus, je suis très sensible à la cause animale dans les cirques notamment, alors pourquoi pas?

  5. Cela aurait été un roman, j’aurais dit non, mais en nouvelle, je pense que cela pourrait m’intéresser. Au contraire de toi, j’aime ce format justement pour des sujets compliqués ou difficiles. Merci pour la découverte.

    • Je pense que justement… Tu serai grandi par cette lecture. C’est top !
      On prend conscience des animaux et des conditions de vie dans un cirque. Je sais que c’est compliqué mais c’est une petite nouvelle, qui ne mange pas de pain. Si jamais tu changes d’avis 🙂

  6. Très beau thème, très important, très profond à lire.
    Je suis un de ceux convaincu que l’humain est supérieur à l’animal pour tout un tas de raisons.
    Mais il arrive à l’humain de prendre certaines libertés excessives envers l’animal et le monde (vivant et non vivant) qui font dès lors de lui un être parfois très inférieur au sens moral et de par ses tendances à la destruction (dues paradoxalement à une trop grande volonté de puissance).
    Il y a beaucoup de livres à parcourir sur le sujet, et des auteurs à découvrir, je peux t’en citer quelques si te le souhaites.
    PS : j’ai l’impression que le livre traite un peu du cirque au vu de la couverture, c’est vraiment intéressant, et je pense que le sujet est d’actualité !

    • Oui, c’est très intéressant de lire sur la maltraitance animale. Surtout dans les cirques. Effectivement, c’est quelque chose d’actualité. Je suis d’accord avec toi.

      Je ne suis pas forcément branchée sur le sujet je t’avoue que j’ai un petit coeur et que des fois, lire des choses sur des sujets durs, c’est compliqué.

  7. Comme toi, le format nouvelle ne me correspond pas vraiment. J’ai beau essayer je reste toujours en attente de plus. Ici, je ne la lirai pas, le thème de l’animal enfermé dans un cirque étant beaucoup trop sensible pour moi…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s