La meilleure façon de marcher est celle du flamand rose – Diane Ducret

téléchargement (1)Résumé : La loi de Murphy n’est rien comparée à la loi d’Enaid : tout ce qui est susceptible de mal tourner tournera plus mal encore qu’on aurait humainement pu le prévoir. Après avoir été quittée à Gdansk par téléphone, Enaid se rend à l’évidence : les fées qui se sont penchées sur son berceau ont dû s’emmêler les pinceaux. Comment expliquer, sinon, la sensation qu’elle a depuis l’enfance qu’il lui a toujours manqué quelqu’un ? Il y a de quoi se poser des questions quand les parents adoptifs sont en fait les grands-parents, que la mère est danseuse de nuit, que le père change de religion comme de famille, que les bunkers de l’ETA servent d’école buissonnière. Et que l’accident d’un instant devient la fracture de toute une vie ? On peut se laisser choir ou faire le saut de l’ange. Être boiteux ou devenir un flamant rose. Sur ses jambes fragiles, tenir en équilibre avec grâce par le pouvoir de l’esprit, un humour décapant et le courage de rester soi.

Mon avis : Je remercie Gilles Paris et son équipe (surtout Jules et Léa avec qui j’échange beaucoup). Je vous avoue que je ne connaissais pas ce roman, je l’ai vu quelques fois sur les blogs mais j’ai fondu pour la couverture que je trouve très belle. Même si pour le coup, j’ai fonctionné au coup de cœur, je n’ai pas perdu mon temps ici.

La meilleure façon de marcher est celle du flamand rose de Diane Ducret est un roman épicé mais plein de douceur. C’est assez contradictoire me direz-vous mais c’est vraiment ce que l’on ressent à travers les pages de ce roman et les mots de l’auteure. En effet, on ne sait pas quoi penser ni quoi faire pour Enaid qui n’a vraiment pas eu une vie chanceuse, heureuse. En effet, abandonnée par sa mère inconsciente, elle tombe dans une famille adoptive qui n’a qu’une peur : qu’elle ne devienne une trainée comme sa mère naturelle.

A partir de ce point, on suit les aventures d’Enaid, heureuses comme malheureuses et découvrons que sa vie n’est vraiment pas facile.

En même temps que la vie d’Enaid, j’ai découvert la plume de Diane Ducret. Je regrette de ne pas avoir mis mon nez dans ses romans avant ! La plume est d’une très bonne qualité, on se retrouve dans une spirale d’évènements tous narrés avec précision. Elle n’en dit ni trop, ni trop peu. C’est un équilibre littéraire parfait qui donne un beau cachet à ce roman sans prétention.

Je ne peux que vous conseiller de découvrir ce roman. Il n’est pas très gros, il est parfait pour se détendre entre deux grosses lectures. Si vous êtes fan des récits de vie, de romans qui sont littérairement parlant excellents, ce roman est fait pour vous.

L’intrigue tient en route, le personnage d’Enaid est très sympathique. Sa psychologie détaillée fait d’elle un personnage attachant malgré le fait que j’ai eu envie de la secouer plusieurs fois et de lui dire « Mais arrête, tu fous ta vie en l’air ! » Au final, on comprend pourquoi elle agit ainsi, elle profite de la vie comme elle le peut quand cette dernière lui donne du répit (ce qui n’arrive pas souvent).

Les – :

  • Le caractère assez étrange de ses parents adoptifs.
  • La manière dont Enaid décide de mener sa vie quelque fois.

Les + :

  • La couverture, le titre et l’intrigue très sympathiques, qui donnent envie.
  • La découverte d’une nouvelle plume excellente.
  • L’envie de découvrir d’autres romans de l’auteure.
  • Le personnage d’Enaid qui reste fort psychologiquement parlant.

Ma note : 155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie

Publicités

26 réflexions sur “La meilleure façon de marcher est celle du flamand rose – Diane Ducret

  1. Bonjour
    D’abord, merci pour ta visite du blog (pour rouge rubis ^^). A mon tour de faire un petit tour sur le tien.
    J’avais repéré ce livre à sa sortie sans oser y aller. J’avais peur que le sujet soit trop dur et je n’avais peut-être pas envie de ça. Mais finalement, suite à ton avis, je pourrai me laisser tenter avec plaisir.
    Merci !
    Marion (du blog blondes-and-litteraires)

    • De rien Marion ! Merci pour ton retour, c’est sympa 🙂

      Oui tu peux y aller, il est vraiment sympathique. Bon les sujets traités sont pas forcément hyper joyeux mais la manière dont elle en parle c’est top ! 😉

  2. J’avoue que la couverture est vraiment superbe ❤ C'est le genre de roman qui me tente bien ! Je me le note 😉 Merci pour la découverte :p

  3. Tu me tentes bien pour une lecture d’été… Surtout que j’ai entendu beaucoup de bien de cette auteure. Il faut que je découvre son écriture !

  4. Je n’ai lu que ta conclusion car je prévois de le lire la semaine prochaine au plus tard la semaine d’après ! On pourra en discuter à ce moment là mais tu me fais peur lorsque tu parles des caractères étranges des parents adoptifs…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s