Et puis un jour – Ludivine Delaune

couv3923717Résumé : Sarah a trente ans et a oublié d’exister par elle-même. Plongée dans ses obligations, elle survit au lieu de vivre… Gino enchaîne les conquêtes, ne touche plus aux sentiments. Il s’est forgé une carapace d’homme à femmes. Il a choisi de vivre à moitié plutôt que de tout donner… Jamais ils n’auraient dû se croiser… Et puis un jour…

Mon avis : J’ai pu lire le roman « et puis un jour » de Ludivine Delaune dans le cadre du prix des auteurs inconnus. Avant dernier de la catégorie romance, j’ai passé un moment de lecture agréable avec ce roman mais je pense qu’il ne restera pas de longues années gravées dans ma mémoire.

Sarah est un personnage que j’ai apprécié la plupart du temps bien que des fois, j’ai eu envie de lui mettre des claques tellement elle s’oublie sous sa montagne de travail et d’obligations. Elle oublie complètement ses envies et désirs de femme pour se cantonner au rôle de mère et d’épouse. Je pense que cela est du, en partie, au regard que son époux pose sur elle : elle est une baby sitter, une aide ménagère mais plus une femme. Elle est là, dans le paysage et c’est tout.

Gino est un homme assez sympathique à découvrir. Il détonne, il est original et m’a bien fait rire. Il est à l’opposé du mari de Sarah et la rend vivante. Gino est un guide touristique à Paris. Il a une drôle de conception de l’amour : il ne se permet plus d’aimer. Peur ? Conviction ?  Avec lui, elle se redécouvre et c’est tellement mieux ! Après un démarrage compliqué avec le personnage de Sarah, j’ai pu enfin m’épanouir dans cette lecture.

Un  autre personnage que je n’ai pas tout à fait saisi c’est Marie, la « meilleure amie » de 21761644_10155840743637376_5686327546243930481_nSarah. En effet, quelle drôle d’amitié ! On met ainsi en exergue le côté naïf de Sarah qui est toujours là pour Marie, dans n’importe quelle circonstance mais l’inverse n’est pas réciproque. Sarah se retrouve seule face à ses questions. Elle est vraiment livrée à elle-même.

Il suffit d’un regard pour que ces deux vies complètement différentes se croisent le temps d’une idylle à Paris. Entre Gino et Sarah, c’est une évidence. Ils se complètent, se retrouvent l’un dans l’autre. C’est une alchimie parfaite, une romance parisienne comme on les aime. Ce côté de l’histoire m’a beaucoup plu. C’est une romance parfaite qui m’a fait vivre beaucoup d’émotions. On voit une séparation physique mais on ressent une déchirure psychique qui m’a beaucoup touchée.

La fin n’est pas celle à laquelle je m’attendais, je vous avoue être un peu secouée par cette fin qui est, au final, un choix à respecter même si j’aurais voulu autre chose. Bref, ce n’est qu’un petit point personnel.

Je ne connaissais pas la plume de Ludivine Delaune. Elle est très sympathique. C’est une lecture fluide et dynamique. J’ai apprécié la douceur qui se dégage des scènes de sexe. Ce n’est absolument pas dérangeant, il y a une poésie certaine qui émane de la plume de l’auteure et c’est très bien ainsi !

Les – :

  • Le léger manque d’action qui rend le début un peu lent.
  • Le personnage de Sarah (au début) complètement noyé, effacé.
  • Une fin un peu triste.

Les + :

  • Un couple qui nous fait ressentir le réel amour.
  • Une plume poétique, belle et pleine de ressources.
  • De nombreuses émotions véhiculées.
  • Une couverture très belle et poétique : à l’image du roman proposé !

Ma note : 155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie

20 réflexions sur “Et puis un jour – Ludivine Delaune

  1. cela l’air d’être une romance parfaite pour l’été 🙂 mais j’ai un peu peur que la fin me déçoive un peu (d’ailleurs, je suis déjà en train de me faire des films en tête sur cette fin ! lol)…

    • Pour moi ça reste une romance quand même.
      Pourquoi une romance est forcément liée à une fin heureuse ?
      Perso je ne peux pas dire que ça soit un drame. C’est vrai que c’est triste mais pas dramatique. Ahah
      Heeeelp 😁

      Bisous mon p’tit ananas des îles

  2. Les fins tristes, je déteste et j’adore en même temps lol Disons que pleurer c’est pas forcément un plaisir, mais je trouve aussi que c’est ce qui montre à quel point une histoire est réussie ! Alors je note quand même ma belle 😃

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s