Le Vase Rose – Eric Oliva

51ZdbB44V4L._SX304_BO1,204,203,200_Résumé : Et si votre pire cauchemar devenait réalité ? Quand votre vie bascule, vous avez le choix : sombrer dans le chagrin ou tout faire pour vous relever. Frédéric Caussois a choisi. Pour lui, aucun compromis, il doit savoir, connaître la vérité.

Mon avis : Je remercie une nouvelle fois les éditions Taurnada pour l’envoi de ce Service Presse que j’ai beaucoup apprécié. Merci à Joël pour sa gentillesse et sa patience à toute épreuve.

J’ai pu découvrir « le vase rose » ainsi que sa jolie couverture qui m’a paru mystérieuse et pleine de promesse. Un bon point pour l’auteur puisque j’ai eu envie de me plonger rapidement dans ce roman. Le résumé est tout aussi alléchant. En effet, je le trouve assez sympathique, il n’en dit ni trop, ni trop peu. Voilà une belle idée de la part de l’auteur.

On se retrouve dans la campagne lyonnaise. Cadre très sympathique qui nous permet de s’installer confortablement dans notre lecture dès les premiers chapitres. On fait la rencontre de Frédéric Caussois. C’est un homme heureux. Il a une femme et un fils adorables. Avec sa femme, c’est le bonheur absolu et son petit garçon est adorable. Je pense qu’on rêverait tous et toutes d’avoir une famille ainsi. Cependant, un accident va venir ternir cette belle famille qui va voler en éclat.

Frédéric vit une réelle descente aux enfers lorsqu’un soir, après être passé chez le pharmacien pour soigner son petit Tao, celui-ci va mourir sous ses yeux, empoisonné au cyanure par le médicament administré par son père. Culpabilité et incompréhension vont rapidement envahir Frédéric. Luan, sa femme, vit un calvaire et ne va pas pouvoir s’empêcher d’en vouloir à son mari, cause de toutes ses souffrances.

Frédéric vit un cauchemar, son petit Tao est mort, son mariage semble suivre la même voie. Cependant, il ne va rien lâcher, il va, coûte que coûte, comprendre et savoir qui a fait cela et pourquoi. Cette enquête va nous emmener dans un thriller haletant.

J’ai lu quelques informations sur la vie d’Eric Oliva. Ainsi, j’ai appris qu’il travaillait dans la police depuis 27 ans. Je pense que même si c’est une pure fiction (comme précisé dès le début du roman), Eric Oliva a puisé dans sa carrière et son expérience dans la police pour pouvoir nous dessiner une enquête plus que réaliste. J’ai trouvé ce point très intéressant puisque jamais, l’enquête ne m’a ennuyée et ne m’a pas paru impossible. Tout peut être vrai, on y croit sans problème.

En même temps que la découverte du roman, j’ai découvert la plume d’Eric Oliva. Je vous avoue que j’ai été charmé : précision, détails dans les descriptions, dans les psychologies des personnages. J’approuve complètement. Je trouve que la plume de l’auteur est parfaite pour les thrillers et les enquêtes policières. C’est très bon. De toute manière, j’ai lu ce roman en une traite.

Une petite ligne sur le fait que j’ai beaucoup apprécié le titre de ce roman « le Vase Rose » qui renvoie à un épisode des aventures du petit Nicolas de Sempé et Goscinny que j’affectionne particulièrement. Symbole de l’enfance, de l’insouciance, des bêtises, c’est un sacré parallèle et revirement de situation avec la suite de l’histoire puisque l’on parle quand même de la mort d’un enfant.

La fin peut surprendre, j’en conviens. Je pense que cette dernière peut diviser le lectorat mais j’ai trouvé que l’idée apportait un peu plus de légèreté à l’intrigue, on se sent un peu moins oppressé de cette manière. J’ai apprécié.

Les – :

  • C’est vraiment une réserve que j’ai. Je ne sais même pas si l’on peut parler de point négatif mais c’est la violence du choc dès le début de l’histoire. La description de la mort de Tao m’a un peu chamboulée. J’ai eu un peu de mal avec la violence qui s’échappe de temps en temps du roman.

Les + :

  • Le personnage de François qui est merveilleux : malgré tout, il reste fort et courageux. Un papa qui ne lâche rien, c’est beau.
  • La plume d’Eric Oliva que j’ai adoré ainsi que la dose de réalité injectée grâce à son expérience policière.
  • L’intrigue en elle-même : un véritable coup de poing littéraire.
  • La couverture et le résumé qui m’ont beaucoup plu.

Ma note : 155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie

20 réflexions sur “Le Vase Rose – Eric Oliva

  1. J’aime beaucoup la couverture aussi. Et ta chronique me donne envie de lire le livre (surtout pour connaitre la fin puisque tu dis qu’elle divisera certainement les lecteurs)

    • Oui effectivement.
      J’en ai encore discuté avec une amie qui a lu le roman, elle n’aime pas particulièrement. Ahah !
      Si jamais tu le lis, j’irai lire ton avis avec grand plaisir

  2. Je l’ai lu en une traite aussi! ce roman m’a tenu par le coeur et par les tripes tout au long de ma lecture.Le style est fluide, les chapitres courts , jamais on ne s’ennuie.Les personnages sont attachants.J’ai souffert avec ce papa en quête de réponses quant au décès de son fils . La suite est surprenante mais pourquoi pas????

  3. Merci pour la découverte. Effectivement, le fait que l’auteur soit lui-même dans la police doit apporter plus de crédibilité à l’enquête. Par contre, pas sur que la violence que tu soulèves ne soit pas un frein à une éventuelle future lecture

  4. Je l’ai déjà vu quelque part celui-ci et beaucoup de personnes se délectent de cette couverture très stylistique 🙂
    Je pense qu’au delà de l’histoire il y a une sans doute une très jolie leçon de vie à tirer et c’est le plus important, de soi même ressortir grandi !
    J’imagine que la violence a sans doute un sens caché, il suffit par exemple d’un instant pour passer du bonheur absolu au désastre, la vie ne tient qu’à un fil et la chute peut s’avérer d’une souffrance atroce.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s