Les chroniques de la Bloody Doll – Tome 1 : Eliane, trouve-moi si tu peux – Marie Elbie

51qSe9SllTL._SX331_BO1,204,203,200_.jpgRésumé : Elianne avait des rêves…jusqu’à cette nuit. Face au massacre de sa famille, l’innocence s’est envolée, remplacée par une sombre colère. Elianne s’est mise à tuer au point de devenir le pire cauchemar des créatures de ce monde. Les années se sont écoulées laissant derrière elles du sang et des larmes… À présent, Elianne est une jeune fille au lourd passé qui vit avec une mystérieuse femme dans la ville de Misté où elles se sont installées. Elle va découvrir que le monde qu’elle pensait avoir quitté l’a finalement rattrapée pour le meilleur…et surtout le pire. Une sombre entité s’est réveillée dans la ville et fait de nombreuses victimes. Elianne n’a pas le choix, elle doit renouer avec la tueuse qu’elle était jadis pour aider le Conseil de la ville à traquer ce monstre. Vampires, Loups-garous, anges déchus et bien d’autres créatures surnaturelles l’attendent. Elianne sera-t-elle capable de résoudre ce nouveau mystère tout en oubliant son sombre passé ?

Mon avis : Je remercie Marie d’être venue me voir via Simplement.pro pour me proposer de lire son premier tome des chroniques de la Bloody Doll. Jeune auteure, c’est avec joie que je lui tire mon chapeau.

Vous savez que les histoires de loups garous ou de vampires sont difficiles pour moi parce que ce sont deux notions que l’on mange à longueur de journée et cela commence à me fatiguer. Quand cela est bien maitrisé, c’est sympathique de le lire, quand c’est grossièrement travaillé, cela devient un peu plus compliqué. Ici, j’ai eu la chance d’avoir un roman maitrisé malgré le fait qu’il soit un peu trop jeune pour moi.

On fait la rencontre d’Elianne qui est une jeune fille qui n’a pas la vie facile. Elle est la seule à avoir survécu au massacre de sa famille. Après ce tragique évènement, Elianne reprend difficilement goût à la vie. Elle passe par une période difficile qui est marquée par le fait qu’elle soit une meurtrière. Elle va devoir endosser de nouveau ce rôle pour combattre les forces du mal. Elianne est un personnage surprenant par sa force de caractère : elle ne se laisse pas abattre. Elle est forte et courageuse. C’est vraiment un personnage incroyable. Les diverses émotions qui la traversent font d’elle un personnage qui tient le premier tome à bout de bras.

C’est dans la petite ville de Misté qu’elle commence à reprendre ses marques, elle voudrait de nouveau une vie normale. Une vie de jeune fille : aller à l’école, se faire des amis. Cependant, rien ne va se passer comme elle le souhaite. Sans le savoir, elle met les pieds dans une aventure qui va mettre sa vie en danger. Elle va rencontrer toutes sortes de créatures qui vont lui prouver que sa vie ne sera pas un long fleuve tranquille.

L’intrigue est plutôt sympathique comme vous avez pu le constater avec ce beau résumé qui tient la route. On a une remise en question du personnage principal : elle veut mettre sa vie obscure derrière elle, elle veut comprendre pourquoi et qui a massacré sa famille. Bref, des questions qui trouvent des réponses tout au long du roman.

On a une romance fantastique qui se lit facilement grâce à une plume assez sympathique. Elle est fluide et dynamique : on va droit au but.

Les – :

  • Un premier tome un peu jeune pour moi (forcément ici, c’est à l’appréciation du lecteur !).
  • Les créatures surnaturelles en grand nombre.

Les + :

  • Elianne, un personnage fort qui porte le premier tome à bout de bras.
  • Une plume sympathique que j’espère redécouvrir rapidement.
  • Les personnages en grand nombre, j’ai apprécié ces amitiés qui se lient.
  • Le fait que Elianne trouve le courage de reprendre sa vie à zéro ainsi que la quête identitaire de cette dernière.

155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie

14 réflexions sur “Les chroniques de la Bloody Doll – Tome 1 : Eliane, trouve-moi si tu peux – Marie Elbie

  1. c’est marrant de voir le décalage entre le résumé/couverture qui paraissent bien sombre et le fait que tu qualifie l’écriture de l’auteure d’un peu trop jeune. A voir

    • Je pense que ça se sent dans le sens où l’on évolue dans une sphère lycéenne. L’auteure est aussi jeune, c’est normal. Cela viendra avec l’âge. Je reste persuadée que la plume va conquérir des coeurs plus jeunes 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s