Tout en nuances – Tome 1 : Hyacinthe Erika Boyer

519eQL7YkbL.jpgRésumé : Hyacinthe ne supporte pas de voir son reflet dans le miroir. Il vit loin de tout, isolé, reclus ; il se cache du regard des autres et consacre son existence à son art. Il n’entretient même plus l’espoir d’être un jour aimé. Pourtant, quand Eléa entre dans sa vie, il ne peut s’empêcher d’aspirer au bonheur. Ses regards sont des caresses, ses gestes des mots doux et l’artiste en vient à croire qu’il pourrait avoir un avenir différent de celui qu’il s’était toujours imaginé. Peut-il être homme et non plus abomination à travers les yeux de cette femme ? Mieux, peut-il l’être à travers ses propres yeux ? – Inspirés des plus grandes divinités gréco-romaines, les personnages de la saga Tout en nuances vous emmèneront dans un univers où la diversité est le maître-mot. –

Mon avis : Je remercie une nouvelle fois le Prix des Auteurs Inconnus pour la découverte de ce roman qui est le premier tome d’une saga. J’ai pris plaisir à entrer dans l’univers de ce premier titre qui figure dans la catégorie « Romance ». Je commence mon aventure avec une double découverte : celle de l’univers d’Erika Boyer et de sa plume.

On fait la rencontre d’un jeune homme qui n’est pas comme les autres. Hyacinthe se cache du monde, des autres et plus particulièrement des regards de ces derniers qu’il ne supporte plus. Rapidement, on comprend que cet homme préfère cacher son physique très particulier. Il se considère comme un monstre. Comme le souligne Erika Boyer dans le résumé du roman, on peut établir des liens avec des divinités gréco-romaines. Je pense avoir trouvé des traits communs avec Héphaïstos dans ce personnage. C’est une figure que l’on oublie facilement mais comme Hyacinthe, Héphaïstos vit reclus dans son volcan, dans sa forge et crée de merveilleux objets. Hyacinthe se compare à un monstre tout au long du premier tome.

Le personnage de Hyacinthe devient très intéressant lorsque Eléa, une jeune fille qui41067534_10156785467017376_4907767977048276992_n vient en apprentissage dans son atelier, fait son entrée. En effet, ces deux personnages forment un duo de protagonistes aux antipodes l’un de l’autre. Quand l’un vit coupé du monde, l’autre vient tout bousculer dans son quotidien. Eléa est une personne solaire, qui trouve le bon chez les autres, c’est très appréciable d’avoir un rayon de lumière dans cette ombre permanente que crée Hyacinthe. Si cet homme se persuade de sa monstruosité, Eléa vient chambouler cette pensée. Elle lui permet de se voir autrement, de comprendre qu’il peut être aimé et qu’il est quelqu’un de bon et de bien, et d’appréhender le monde d’une manière différente.

Ces deux personnages apportent une belle vision de la vie et une dynamique certaine à l’œuvre. On tire vraiment une belle morale de cette histoire tout en douceur. Au-delà de la romance, j’ai apprécié cette intrigue qui présente aussi certains points communs avec le genre du conte. J’ai été transporté dans un monde incroyable où les personnages apportent une dose de magie. En plus des traits divins que l’on peut deviner, on peut aussi penser à des histoires comme La Belle et la Bête. En plus du personnage de Hyacinthe qui m’a permis de faire ce parallèle, il faut aussi ajouter le fait que le lieu principal de l’intrigue est la forêt mais aussi le personnage d’Eléa qui ne juge pas et voit au-dela des apparences. Étant une grande lectrice de contes, de romances et de romans qui touchent à la mythologie, Erika Boyer m’a touchée en plein cœur. Elle a su me charmer avec son intrigue simple mais efficace.

En plus d’un univers qui m’a complètement séduite, j’ai aussi grandement apprécié la plume de l’auteure. Les descriptions sont globalement très bonnes : les décors sont mis en valeur, harmonisés. Cela nous donne envie d’y aller. La psychologie des personnages est fine et pleine de détails. J’ai aimé le fait que les personnages ne soient pas parfaits. On les découvre avec leurs qualités et leurs défauts. Cela rend l’histoire plus crédible. Cela permet de sublimer des personnages que j’appréciais déjà. Je trouve que Hyacinthe et Eléa tiennent à bout de bras l’intrigue. Il  y a une force certaine qui se dégage de la plume d’Erika Boyer. Ainsi, on vit avec les personnages. J’ai adoré le fait que les émotions  et sentiments véhiculés soient si forts : on passe de la joie à  la colère, du bonheur au dégoût de soi. La vision de l’auteure est très belle et douce. J’ai apprécié cette romance qui saura plaire à plus d’un lecteur. Après avoir fermé ce premier tome, je n’avais qu’une envie : découvrir le reste de cette saga.

Les – :

  • La monstruosité de Hyacinthe est trop mise en avant pour moi. Je sais que c’est l’un des points principaux dans l’intrigue mais j’ai été un peu ennuyée par la redondance de cette notion dans le roman.

Les + :

  • Hyacinthe et Eléa que j’ai grandement appréciés.
  • La passion des deux protagonistes pour la création de bijoux. J’ai aimé cette passion qui est une chose intéressante à intégrer au roman puisque l’on n’a pas l’habitude de découvrir ce métier dans un roman.
  • La plume d’Erika Boyer qui m’a énormément plu : elle est douce, belle, dynamique et pétillante. C’est une très belle découverte qui me pousse à vouloir découvrir les tomes suivants.
  • Les lieux et leurs descriptions : une féerie certaine qui m’a emmenée directement dans les plus beaux lieux des contes.
  • Les références aux mythologies grecque et romaine que j’aime retrouver dans les romans que je lis.
  • L’acceptation de soi et du regard des autres qui sont deux notions très importantes pour moi.

155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie

Publicités

18 réflexions sur “Tout en nuances – Tome 1 : Hyacinthe Erika Boyer

  1. Merci d’avoir lu mon livre et merci pour cette chronique riche en détails. J’ai beaucoup aimé la lire et voir ce qui vous avait plu ou déplu. C’était très intéressant.

    Je suis contente que vous ayez apprécié cette histoire et ma plume, c’est un vrai plaisir de savoir que mon écriture est aimée et qui sait, peut-être que cela vous donnera envie de découvrir d’autres de mes livres ? ; )

    Petit détail, la disposition sur la couverture prête peut-être à confusion mais le nom de la saga est ‘Tout en nuances’ et le nom du tome est ‘Hyacinthe’. Je pense que vous l’avez vu à la fin du livre, le prochain volet sera sur Alexa, la meilleure amie de Hyacinthe et Elea. J’en profite pour vous dire que ce sera une romance F/F et si vous la lisez, j’espère qu’elle vous plaira !

    Encore merci pour ce retour. J’abuse un peu en vous demandant, si vous avez le temps et la possibilité, si vous pouvez partager votre avis sur Amazon pour m’aider, s’il vous plaît ? Quoi qu’il en soit, merci.

    P.S. : J’utilise le vouvoiement par principe, mais je n’ai rien contre le tutoiement si vous préférez ^^

  2. Encore une très belle chronique, riche en références ! Tu me donnes très envie de tenter l’expérience avec cette auteure, de découvrir son univers et par dessus tout, sa plume.
    Je te remercie pour ce partage très enthousiaste ! 😀

  3. Ce roman a l air vachement intéressant et ce que tu en dis fait franchement envie ! D autant plus que j adore la mythologie greco romaine et les contes 🙂
    J ai hâte d attaquer moi aussi mes lectures en YA pour le prix afin de faire d aussi belles découvertes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s