Les animaux fantastiques (version illustrée) – J.K. Rowling

51KTYWLHqzL._SX429_BO1,204,203,200_.jpgRésumé : Une édition somptueusement illustrée du classique de la Bibliothèque de Poudlard, qu’étudient Harry Potter et tous les jeunes sorciers. Les créatures merveilleuses et sauvages découvertes par le célèbre magizoologiste Norbert Dragonneau prennent vie sous le pinceau d’une grande artiste.

Mon avis : Je remercie les éditions Gallimard Jeunesse ainsi que l’équipe de Gilles Paris pour l’envoi de ce service presse tout bonnement incroyable.

Je suis fan des romans illustrés qui proviennent de l’univers d’Harry Potter. Il est donc normal de m’avoir vu sauter au plafond lorsque j’ai reçu celui-ci. Ce magnifique ouvrage est consacré aux animaux fantastiques.

Ce que j’ai énormément apprécié c’est le fait que j’ai pu mettre un dessin, des couleurs et des formes sur les noms d’animaux qui n’évoquaient pas forcément quelque chose de clair dans mon esprit puisqu’ils sont tous inventés. Alors bien sûr, grâce à Harry Potter, j’ai pu mettre un physique sur les lutins de Cornouailles, les hippogriffes, les centaures. Grâce au premier volet cinématographique des animaux fantastiques j’ai pu rencontrer un Eruptif, un Niffleur ou un Botruc mais bon… Si je vous dis Véracrasse, goule ou encore le boutfeu chinois, je ne suis pas certaine que ces créatures vous parlent… Bien que j’ai un vague souvenir du mucus de véracrasse grâce à mes heures perdues sur les jeux d’ordinateur… Ahah.

Bref, cet ouvrage illustré est juste magnifique. Je ne connaissais pas l’artiste mais franchement, elle a un talent magnifique. J’ai adoré la section des dragons qui est sublime. L’illustration du Phénix est à tomber. Bref, j’ai vraiment passé un moment de découverte incroyable.

Cet ouvrage est à mettre entre les mains de tout le monde : petits et grands. Je suis repartie avec grand plaisir dans cet univers magique qui est si cher à mon  cœur. Je l’ai trouvé vraiment épatant.

Je me suis aussi interroger sur le fait de ne pas avoir trouvé les détraqueurs. Mais il me semble qu’ils ne sont pas compris comme « créatures magiques », l’épouvantard aussi a soulevé la même interrogation… (En même temps, comment dessiner un épouvantard ?!) Bref, rien de bien important.

J’ai pris le temps de déguster chaque page, de m’attarder sur chaque illustration. Les couleurs utilisées sont magnifiques. J’ai aimé découvrir tout cela.

Cela me fait aussi plaisir puisqu’il faut le rappeler que le deuxième volet des animaux fantastiques est sur la toile ! J’ai une double séance de cinéma qui m’attend vendredi et c’est juste génial de pouvoir découvrir ou retrouver les illustrations des créatures que l’on a pu découvrir dans le premier volet.

Les descriptions qui accompagnent les dessins sont aussi intéressantes puisqu’elles décrivent les lieux d’habitation, les régimes alimentaires. Tout est inventé et donne donc plus d’ampleur à l’univers magique que l’on côtoie dans Harry Potter grâce aux Animaux Fantastiques. C’est top.

En bref, c’est un merveilleux ouvrage qui a ravi mon cœur de Potterhead. C’est un bel hommage à l’univers crée par J.K. Rowling. J’ai trouvé ce petit moment de lecture incroyable. J’ai vraiment pris un énorme plaisir à parcourir ces pages.

Les – :

  • Aucun point négatif pour moi. Mon cœur de lectrice est plus que comblé.

Les + :

  • Des illustrations magnifiques.
  • Des descriptions qui mettent en avant ces créatures.
  • L’imaginaire qui ressort de cet ouvrage.
  • L’univers magique qui ressort encore plus à la lecture de ce beau livre objet.

155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie

Publicités

34 réflexions sur “Les animaux fantastiques (version illustrée) – J.K. Rowling

  1. Toujours curieuse de découvrir des livres de ce genre sur la saga (en version illustrée, ça doit être top), mais j’essaie d’être raisonnable (dit celle qui lit Les animaux fantastiques, le journal du tournage 😛 ).

  2. Les versions illustrées sont vraiment superbes ! Je suis d’accord avec toi, c’est bien d’avoir les images et pas seulement les définitions concernant ces animaux. Je ne comprendrai cependant jamais comment ils sont passés de Newt Scamander à Norbert Dagonneau.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s