Osukateï, l’âme de l’Arbre-Mère  – Tome 1 : Le seigneur de la branche – Geoffrey Legrand

téléchargement.jpgRésumé : Fille de Seigneur, Luwise Sofunada est éduquée pour succéder à son père. En ce monde pourtant, nul pouvoir n’est héréditaire. Okateï, l’Arbre-Mère qui couvre la terre, désigne ceux qui auront la charge de protéger ses bourgeons. Luwise doit apprendre les devoirs d’une reine et mériter la confiance de la déesse pour hériter du trône. Mais désire-t-elle réellement cette responsabilité ? Alors que son entourage, la pousse dans cette voie, les questions se bousculent. Ses doutes atteignent leur paroxysme lorsque se révèle une connexion particulière avec la déesse. Un don que certains considèrent de mauvais augure. Les jeunes années de Luwise Sofunada oscillent entre innocence et tragédie, aventure et conspiration. Ce roman d’apprentissage vous emmènera le long des Branches de l’Arbre-Mère, dans les tréfonds de la déesse Plante, à la recherche de l’âme humaine.

Mon avis : Je remercie le Prix des Auteurs Inconnus pour l’envoi de ce roman qui signe ma troisième lecture dans la catégorie  »Imaginaire ». J’ai pu m’intéresser de plus près au premier tome d’Osukateï, l’âme de l’arbre mère.

Sans l’avoir ouvert, le roman me plaisait bien : le titre, le résumé et la couverture m’ont tapé dans l’œil directement. C’est déjà un point non négligeable parce que vous savez, pour la plupart d’entre vous, que je fonctionne au coup de cœur pour la couverture.

J’aime beaucoup les mondes qui se dessinent sous la plume de l’auteur. Ici, je suis servie puisqu’en plus d’avoir un univers créé de fond en comble, je me retrouve avec un sujet qui me tient très à cœur : la nature. On est en plein cœur de ce thème durant toute la lecture.

Je vous avoue que l’auteur nous offre un premier tome de qualité qui laisse présager une très belle suite. J’ai été soufflée parce qu’il nous propose. En effet, la construction d’un monde est toujours difficile mais il réussit l’exercice avec brio ! Tout y est pour que l’on passe un bon moment de lecture : un monde inconnu, des protagonistes avec des noms particuliers (au début, j’ai cru que jamais je n’allais m’y faire, mais finalement, j’y suis parvenue), ainsi qu’une intrigue que j’ai appréciée. Pleine de mystère, cette dernière m’a fait passer un excellent moment livresque rempli de mystères et de surprises.

Au niveau des personnages, j’ai été séduite par Luwise Sofunada. C’est notre personnage41067534_10156785467017376_4907767977048276992_n principal, qui a encore beaucoup à apprendre. Ce roman initiatique est très bien pensé et crée. Luwise doit encore apprendre à gérer les responsabilités qui lui incomberont un jour, ainsi qu’à apprendre à penser comme une protectrice. Elle doit faire passer les besoins de l’arbre avant les siens. Luwise est un personnage très sympathique à découvrir : elle met en avant les besoins de l’arbre et de la nature en général (comme nous devrions le faire d’ailleurs). Elle véhicule les qualités qui sont précieuses au genre fantasy et propices à l’aventure : le courage, la franchise ainsi que la maturité d’esprit. Luwise ne porte pas seule le poids de l’intrigue sur ses épaules mais elle supporte une grande partie de cette dernière. Bien entendu, Luwise peut compter sur l’aide de ses amis dans cette aventure.

L’arbre est un personnage à part entière : elle demande beaucoup à ses protecteurs qui doivent céder à toutes ses volontés. Il y a une harmonie entre cet arbre et ses protecteurs. J’ai trouvé cette idée très belle, poétique et pleine de bonté.

L’intrigue reste simple par moments. En effet, un lien avec une déesse, des étapes à réussir pour pouvoir arriver à ses fins… Le schéma n’est pas original. Cependant, les étapes et aventures que va devoir traverser notre personnage principal vont lui permettre de faire le vide dans son esprit. La spiritualité est un élément important dans ce roman. J’ai trouvé cela très sympathique à découvrir.

La plume de Geoffrey Legrand est captivante. Je vais même aller plus loin en disant que je me suis pris une petite claque. Elle est belle, pleine de douceur et de poésie. Dans ce monde où la nature règne en maître, la plume de l’auteur rend toute sa splendeur à mère nature. C’est très beau.

Les – :

  • Un schéma narratif un peu attendu.

Les + :

  • Une plume terriblement séduisante.
  • Un personnage principal que j’ai apprécié de découvrir.
  • Le sujet de la nature qui est mis en avant ainsi que sa splendeur à travers le personnage de l’arbre-mère.
  • La présence de la spiritualité dans ce premier tome.

155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie

Publicités

18 réflexions sur “Osukateï, l’âme de l’Arbre-Mère  – Tome 1 : Le seigneur de la branche – Geoffrey Legrand

    • C’est vrai que c’est une excellente lecture !
      Je ne parle pas des péripéties et de l’originalité de la quête mais oui, c’est un peu attendu pour moi. Après les goûts et les couleurs… c’est différent pour tout le monde 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s