Emma, la belle au bois sanglant de Vanessa Furchert

xcover-2468.jpgRésumé : Une décision de dernière minute que je regretterai toute mon existence. Je me croyais forte. Guerrière. Je menais une vie normale, simple. Et puis un jour… Un jour, je fais le choix de changer mon parcours habituel.

Mon avis : Je remercie les éditions Erato pour l’envoi de ce roman via la plateforme Simplement.pro qui me permet de faire de belles découvertes livresques ;

Ce qui m’a d’abord attiré dans ce roman c’est la petite musique des contes. Je savais pertinemment qu’ici, on aurait une revisite d’un conte à cause du titre. C’est ce qui m’a attiré. Étant une fervente admiratrice des contes et des réécritures, j’ai tout de suite été attirée par le roman proposé.

Il faut savoir que c’est le premier tome d’une duologie et que j’espère avoir le temps de me plonger dans le deuxième tome qui semble réécrire le conte de Cendrillon. J’ai hâte de voir ce que cela peut donner.

Ici, on fait la rencontre d’Emma, une jeune femme épatante. J’ai vraiment trouvé ce personnage adorable et attachant. La particularité d’Emma est qu’elle est une victime d’un serial killer. On fait sa rencontre dans une cave abandonnée, dans un état déplorable. Elle attend la mort. Cependant, son mental d’acier reprend vite le dessus. Emma parvient à s’échapper des mains de son bourreau.

À partir de là tout va s’enchaîner pour la demoiselle. Elle va rapidement comprendre qu’elle a échappé à une mort certaine et que plusieurs filles avant elles sont tombées dans les mains de ce pervers et sont mortes dans d’atroces souffrances.

On assiste donc à une enquête policière. Plusieurs personnages vont se détacher dans cette foule de personnages : Sacha & Jo. C’est vraiment des personnages qui font bouger l’histoire et l’enquête puisqu’ils sont policiers.

J’ai adoré le personnage de Sacha : c’est un bourreau des cœurs. Il a l’air mignon à croquer, il est intelligent et très courageux. C’est vraiment un personnage que j’ai adoré.

La seule chose que j’ai à reprocher à cette lecture c’est ce sentiment de rapidité qu’il y a dans la création des relations. Pour moi, après ce qu’a vécu Emma, elle devrait avoir du mal à faire confiance, à se remettre sur les rails. Mais ici, il n’y a rien de tout ça. Rapidement, après son agression, elle tombe sous le charme d’un personnage et je n’ai pas trouvé cela crédible.

Cependant, ce que j’ai aimé c’est le fait que derrière cette enquête policière qui reste la trame principale de ce premier tome, on a une histoire d’amour, une jolie romance qui m’a bien plu.

Au niveau de l’intrigue, il y a des rebondissements dans l’enquête mais aussi dans les autres petites intrigues que nous offrent ce roman.

Celle qui parvient à rendre l’ambiance moins lourde c’est Jeanne qui est la petite fille d’Emma. Je l’ai trouvé ADORABLE. Si mes futurs enfants pouvaient être ainsi… Je remercierai le seigneur tous les jours ! Charlotte est la meilleure amie d’Emma et elle s’avère être une personne assez sympathique aussi.

C’est ce qui m’amène à une interrogation. À un moment, on dévoile des informations sur l’enquête et sur l’identité du tueur sans aucun problème à Charlotte ! Pas de secret professionnel ni de confidentialité… Alors est-ce que c’est parce qu’elle fait partie de l’entourage d’Emma et que si ce n’est pas les policiers, c’est Emma qui l’aurait mis au courant ? Je ne sais pas mais c’est la seule réponse que j’ai su trouver.

La fin de ce premier tome m’a laissé sur les fesses et j’avoue que je suis curieuse d’en savoir plus avec le deuxième tome !

La plume de Vanessa Furchert est une petite pépite. J’ai adoré découvrir ses mots, le rythme de ses phrases. Son style est une très belle découverte.

Les – :

  • Un léger sentiment de rapidité dans l’évolution d’une relation.
  • L’interrogation sur les fuites d’informations.

Les + :

  • Les personnages d’Emma et de Sacha que j’ai adoré.
  • Jeanne, une petite fille passionnante que j’ai adorée aussi.
  • La plume de Vanessa Furchert qui m’a filé des frissons tout le long de ma lecture.
  • Une intrigue sans faille qui se laisse lire très rapidement.
Publicités

16 réflexions sur “Emma, la belle au bois sanglant de Vanessa Furchert

  1. Je comprends cette impression de rapidité concernant les relations, je n’ai pas lu ce livre mais je l’ai déjà rencontré dans d’autres cas et cela a un côté assez perturbant, presque frustrant car on voudrait voir la relation évoluer, prendre son temps.
    Je suis contente que tu ais aimé cette lecture ! Je note que tu adores les contes revisités, c’est bon à savoir 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s