Love and hope – Tome 1 : Megan de Julie Dauge

love-and-hope-tome-1-megan-1145164-264-432Résumé : Depuis ses 15 ans, Megan est une jeune fille discrète, solitaire et méfiante. Surmontant un passé dont elle refuse de parler, elle part faire sa deuxième année universitaire dans une nouvelle ville dans l’espoir de mener une vie tranquille et solitaire. Malheureusement pour elle, dès le premier jour, elle remet à sa place un étudiant particulièrement insolent… sans savoir qu’il s’agit de Tirell McFinay, l’un des footballeurs les plus populaires de l’université. Comme le hasard fait bien les choses, Megan se voit obligée d’écrire une romance érotique avec lui pour un devoir ! Complètement tombé sous son charme, Tirell ne comprend pas pourquoi elle le fuit et ne répond pas à ses avances, ni pourquoi elle semble aussi craintive en sa présence. D’ailleurs comment expliquer les crises d’angoisse qu’il semble provoquer chez elle ? Ce que Tirell ignore, c’est que Megan a un passé plus douloureux qu’il n’y paraît. Il lui faudra faire preuve de patience, pour percer ses défenses et vaincre ses craintes. De son côté, Megan devra faire des efforts, pour laisser derrière elle les terribles souvenirs qui s’accrochent à elle, afin de s’ouvrir à l’amour et à la bienveillance du footballeur. Petit à petit, au même rythme que leur devoir de littérature, leur romance s’écrit… À travers les mots, ils parviendront à se dévoiler pour surmonter tous les obstacles qui se mettent sur le chemin de leur amour.

Mon avis : Je remercie Théa ainsi que les éditions de l’Opportun pour l’envoi de ce roman par service presse. En plus d’avoir découvert la plume de Julie Dauge, j’ai aussi pris une petite claque avec ce premier tome qui se trouve être au-delà de mes attentes et de mes espérances.

Nos personnages.

On fait la rencontre de Megan, une jeune femme de 20 ans. Étudiante, elle fuit le cocon familial pour essayer de reprendre sa vie en main. Depuis 5 ans, elle subit sa vie, se cache derrière une tignasse de cheveux attachés sur le sommet de sa tête, des vêtements amples. Elle se cache, elle subit ses journées en rêvant de son petit appartement calme qui reste son havre de paix. Ce que j’ai apprécié chez Megan c’est son caractère et sa force. Je ne sais pas si j’aurais été capable de remonter la pente si j’avais été à sa place. C’est vraiment un petit bout de femme intelligent et surprenant.

De l’autre côté, on a Tirell, c’est un quaterback super célèbre. Dans la même université que Megan, leur première rencontre est explosive. Elle qui n’est rien, s’attaque à la célébrité locale. Il y a de quoi faire jaser.

La seule chose que je peux reprocher à ce duo, c’est le côté un peu trop stéréotypé. Le quaterback, la fille réservée, dans son coin… Il ne manquait plus qu’il y ait une comédie musicale dans la faculté et ça aurait été le pompon… Mis à part cela, j’ai passé un très bon moment avec ce duo improbable mais charmant.

Et si on parlait des personnages secondaires ? Ce que j’ai aimé, c’est leur utilité. Personne n’est là pour jouer la potiche, que ce soit Ether, Sheldon, et les autres, ils sont tous différents mais très bien pensés. On a envie d’en savoir plus sur Ether et sa relation avec ses parents…

Satine et les scènes érotiques… Le retour !

J’ai apprécié la manière dont l’auteure a amené la romance entre Tirell et Megan. Cette histoire de devoir commun autour de la romance érotique est intelligente et évocatrice. Vous savez que je n’apprécie pas forcément les scènes érotiques. Ici, tout est maîtrisé, amené correctement et franchement, ce n’est absolument pas lourd. Il y en a, c’est certain mais l’auteure arrive à rendre ça lisible pour les personnes qui, comme moi, ne sont pas à l’aise avec l’érotisme.

La plume et l’univers.

Les thèmes abordés sont difficiles à lire. Cependant, Julie Dauge est une petite fée qui vient, avec une facilité déconcertante, vous narrer une histoire crédible avec des personnages hauts en couleur. On se retrouve dans un univers assez cosy malgré tout. Les péripéties sont bien amenées et finalement, les 900 pages sont passées à une vitesse incroyable.

Les émotions sont véhiculées merveilleusement. L’amour naissant entre Tirell & Megan est incroyable. Les sentiments qu’ils éprouvent l’un pour l’autre sont merveilleux. C’est idiot mais cela m’a fait penser à ma propre histoire d’amour. Je souhaite à tout le monde de vivre et de ressentir cela.

Julie Dauge a une nouvelle fan. J’ai hâte d’avoir la suite entre les mains =)

Les – :

  • Les stéréotypes utilisés pour les personnages principaux.

Les + :

  • L’intelligence du montage de l’intrigue.
  • La plume de l’auteure que j’ai adoré découvrir.
  • Le duo Tirell/Megan
  • Les thèmes abordés dans ce premier tome.

155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie

18 réflexions sur “Love and hope – Tome 1 : Megan de Julie Dauge

  1. Quand j’ai lu le résumé, je me suis dit que le début me semblait classique (voir clichés) mais ce que tu en dis dans ta chronique me donne envie d’en savoir beaucoup plus et d’aller au-delà de mes a priori.

  2. Merci pour ce superbe avis.
    Je suis heureuse que ce premier tome vous ait plu.
    A très bientôt, j’espère, pour la suite.
    Julie

  3. En effet, cela sent les stéréotype, je n’ai jamais rien lu dans ce genre alors je suis mal placée pour juger. Je ne sais pas trop quoi penser, ce n’est pas spécialement le genre de livre qui m’attire, peut-être devrais-je me laisser tenter une fois ?
    Merci pour ce beau retour ♥

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s