La guerre des génies de Gaya Tameron

41a08u9nkcl._sy346_Résumé : Giberardy et Lorissa, deux génies que tout oppose, se retrouvent une fois de plus face à face : qui du cœur ou de la raison gagnera le droit d’inspirer la vie du petit garçon Lao, qui voudrait écrire des histoires ?

Mon avis : Je remercie les éditions Alter Real qui m’ont encore permis de découvrir une histoire charmante. Je plonge de nouveau dans l’univers de Gaya Tameron que j’avais déjà eu la chance de croiser dans une autre nouvelle très poétique et mignonne. Ici, on est un peu dans le même schéma mais avec une histoire très différente.

Un univers que l’on n’a pas l’habitude de rencontrer.

En effet, lorsque j’ai demandé ce service presse à l’éditrice, j’ai tout de suite été attirée par l’univers proposé : les génies ? Une guerre ? What else ! On fonce tout de suite. J’ai pris plaisir à découvrir Giberardy et Lorissa qui sont deux génies que tout oppose : si l’un insuffle de l’imagination et de la fantaisie dans les rêves des enfants, l’autre veut de la rationalité et une tête bien mise en place sur les épaules des jolies petites têtes blondes. J’ai apprécié ce conflit original.

J’ai lu une nouvelle… Si on parlait du format ?

J’aime bien me lancer des défis. Celui de la lecture et de la découverte d’un format que je n’apprécie pas particulièrement en fait partie. Le format « nouvelle » est un format délicat pour moi mais j’avoue que Gaya Tameron m’a permis de comprendre pourquoi ce format peut être sympathique et surtout de savoir faire le bon choix entre une nouvelle et un roman. Je pense qu’ici, le format utilisé est justifié. Je pense que cela aurait tiré en longueur si la guerre des génies aurait été un roman. Cependant, je suis curieuse de découvrir le talent de Gaya dans un format plus long. Son talent est indéniable.

Une morale assez sympathique à découvrir.

Giberardy et Lorissa sont deux personnages qui dégagent des valeurs très différentes. Je pense que je me suis reconnue entre ces deux valeurs : l’imagination, la folie et la rationalité, l’assiduité et le travail. C’est un combat épique qui nous attend. Mais ce dernier nous permet aussi de nous interroger sur l’équilibre que l’homme doit avoir dans sa vie. Je pense qu’il faut avoir un peu de ces valeurs pour être complet, bien dans sa vie.

La plume de l’auteure.

Je suis ravie, comme je vous l’ai dit ci-dessus, de retrouver la plume de Gaya Tameron que j’avais déjà rencontré en lisant l’apprenti oiseau (petite histoire sur un ours qui veut apprendre à voler, adorable, je vous conseille de jeter un œil à mon avis et d’acheter cette nouvelle). Gaya a de l’or entre les mains, c’est indéniable. J’aime beaucoup le fait qu’il y ait toujours une petite morale à la fin de l’histoire. Ainsi, la nouvelle peut être abordée par un public plus large et être appréhendé de manière différente : il peut y avoir plusieurs niveaux de lecture. C’est vraiment très sympathique. La plume de Gaya est belle, poétique et dynamique. Il n’y a pas de longueur, c’est très agréable.

Les – :

  • Même s’il est justifié, le format « nouvelle » me résiste encore.

Les + :

  • L’univers proposé et l’originalité des personnages.
  • Des valeurs importantes diffusées à un large public.
  • Plusieurs niveaux de lecture possibles.
  • Une plume que j’aime beaucoup.
  • Une histoire moralisatrice.

155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie

Retrouvez mon avis sur l’autre nouvelle de l’auteure

51-Kbvy75qL

Publicités

23 réflexions sur “La guerre des génies de Gaya Tameron

  1. Oh, il a l’air vraiment top comme livre, je suis curieuse de découvrir cette nouvelle – j’en suis pas fan, mais il y a des points qui me tentent ^^ S’il y a des génies, un brin de magie, ça devrait m’intéresser 🙂

  2. Je comprends tes réticences pour le format nouvelle. J’ai un peu les mêmes : j’ai souvent peur que le sujet et les personnages ne soient pas assez creusés… Et pourtant, certaines nouvelles « à chute » m’ont bien surprises et bien plus.

  3. Je ne suis pas très nouvelles mais l’univers a l’air sympa et en plus s’il y a une morale à chaque histoires ça peut être intéressant !
    Bon après-midi !

  4. Ah le format nouvelle, il faut apprendre à le dompter 😀 Je le préfère dans des recueils, mais de temps à autre une nouvelle seule peut me plaire, ça dépend du moment 🙂
    Je suis contente de voir que tu as aimé celle-ci, merci pour cette découverte !

  5. Personnellement j’aime bien les nouvelles de temps en temps alors je pense que je pourrais totalement aimer!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s