Le passeur d’ombres – Tome 1 – Claire Mcfall

Le-passeur-d-ombres-01.jpgRésumé : Dylan a échappé de justesse à un terrible accident. Du moins, c’est ce qu’elle croit. Car le paysage désolé qui l’entoure n’a plus rien de l’Écosse. C’est une plaine dévastée hantée par des esprits. Et le garçon qui l’y attend n’a rien d’ordinaire. Il s’agit de Tristan, le Passeur chargé de l’amener dans l’au-delà. Mais cette fois, tout est différent. Le plus sacré des interdits pour un passeur est brisé : il tombe amoureux. Et cela pourrait bien lui coûter son âme… ou celle de Dylan.

Mon avis : Je remercie les éditions Michel Lafon ainsi que Camille pour leur remarquable travail. C’est toujours un plaisir de réceptionner un roman dans le cadre de ce partenariat. Ici, c’est un peu particulier parce que ce sont mes premières ENC (Épreuves Non Corrigées). J’étais ravie de pouvoir recevoir ces ENC.

Un roman jeunesse fantastique très sympathique à découvrir

On est purement dans un roman qui est fait pour les adolescents. C’est vraiment une découverte sympathique bien qu’il m’ait manqué un petit quelque chose qui fasse chavirer mon cœur totalement. Cependant, je le reconnais : ce roman est parfait pour les lecteurs qui ne sont pas forcément habitués à lire. C’est un univers très sympathique à découvrir et mettre un premier pied dans la littérature fantastique.

Un démarrage en dents de scie

C’est souvent le cas avec des premiers tomes qui posent un univers. Rien d’alarmant mais j’ai bien mis 50 pages à me mettre dans ma lecture. Il y a des longueurs, on tourne un peu autour du pot et j’avoue que je me suis demandée si cela allait durer tout au long du roman. Néanmoins, j’ai rapidement eu ma réponse : le roman décolle ! Et quand il décolle, il ne déconne pas ! On est propulsé dans un univers intense et dynamique. Il faut juste être un peu patient pour comprendre là où voulait en venir l’auteure.

Les personnages

Dylan est une jeune fille remarquable. Il faut le souligner. Elle est une jeune femme sensible et intelligente. Elle reste solitaire, elle n’a pas d’amis et vit seule avec sa mère. Elle a récemment repris contact avec son père qui habite Aberdeen. C’est justement lors de ce voyage en train qu’elle va vivre la plus grande aventure de sa vie. Dylan est une adolescente en puissance : elle est têtue et râle assez souvent. Mon petit doigt me dit que beaucoup d’adolescents vont se retrouver dans cet univers et ce personnage.

Passeur d’âme ? Késako

J’avoue que c’est la première fois que je lis un roman avec un passeur d’âme. J’avoue que c’est une notion qui m’est peu connue. Je n’ai que le côté mythique et légendaire avec les histoires des Dieux grecs (et encore, je ne sais même pas si on peut appeler ça « passeur d’âme »). Bref, Tristan est un passeur d’âme qui est chargé de faire passer Dylan dans l’au-delà. Le boulot parait simple, cependant, lorsque les sentiments s’en mêlent, cela devient plus ardu.

Une romance dans tout ce chambardement

Effectivement, l’auteure a décidé de mêler le fantastique à la romance. Le duo parfait pour savoir parler aux plus jeunes. Je trouve que c’est bien. Il faut se l’avouer : lorsque l’on est jeune, on est plein d’hormones, on ne pense qu’à deux choses : les amis et les amours. J’ai trouvé intelligent et juste de mettre ces deux notions dans le roman.

La plume de l’auteure

J’ai découvert la plume de l’auteure et j’avoue que j’ai apprécié la découverte. La plume est dynamique, très intéressante et la syntaxe est juste.

Les – :

  • Les longueurs du départ.

Les + :

  • Un très bon roman adolescent qui pourra plaire à beaucoup d’entre eux.
  • Les notions abordées.
  • La plume de l’auteure.
  • Le personnage de Dylan qui permet aux jeunes lecteurs de s’y identifier.

155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie

16 réflexions sur “Le passeur d’ombres – Tome 1 – Claire Mcfall

  1. oui c’est souvent le « problème » quand on débarque dans un univers inconnu (je viens d’avoir le cas avec Shades of magic), il faut un certain temps d’adaptation plus ou moins long pour entrer dedans, durant lequel on se demande si on va y arriver. Je dois dire que lisant de la fantasy, ce que tu dis de celui-là me fait hésiter. j’ai peur de ne pas y trouver mon compte

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s