Liens et sortilèges – Tome 1 : le renard à neuf queues – Virginia Besson Robilliard

Le-renard-a-neuf-queuesRésumé : Elles ont commis l’irréparable, et maintenant elles doivent payer, logique non ? Sorah, Míriel et Hénora, sœurs et sorcières, ont fait un bond dans le futur en passant de 1618 à nos jours. Elles pensent être tranquilles dans la petite bourgade où elles se sont installées, jusqu’au jour où un visiteur inattendu vient frapper à leur porte. Difficile de refuser d’ouvrir à cet illustre invité : vous avez déjà essayé de dire non à un seigneur dragon, vous ? Avec l’aide de Jín, leur génie protecteur, leur mission est de délivrer une princesse dragon prisonnière d’un recueil de contes mythologiques japonais. Facile, non ? Pas vraiment… Non seulement elles vont devoir combattre des créatures surnaturelles qu’elles pensaient oubliées, mais elles vont également apprendre à leurs dépens que leur voyage dans le temps a engendré de grands bouleversements dans le monde magique, dont certains aux conséquences désastreuses… Roman initialement auto édité sous le titre Les sorcières de Salers. Version revue et corrigée.

Mon avis : Je remercie les éditions Alter Real pour l’envoi de ce roman. Je vous avoue que j’ai adoré la couverture et je n’ai pas cherché plus loin. Je fonctionne souvent au coup de cœur pour les jolies couvertures. Comme Alter Real a toujours de jolies couvertures, j’ai tout de suite su que j’allais lire ce premier tome.

Une histoire prometteuse

J’avoue que j’ai apprécié ce premier tome. Il n’est pas un coup de cœur mais un bon premier pas dans l’univers. On fait la rencontre de trois sœurs : Sorah, Miriel et Hénora. Plutôt charmantes, ce trio de sœurs cache bien son jeu. Elles manipulent la magie. Bien souvent, lorsque l’on va contre la nature, on finit par le payer. En voulant faire leur vie dans notre monde actuel en échappant à leur monde (le 17ème siècle) pour éviter la mort. Un jour, on frappe à leur porte et finalement, elles se retrouvent embarquées dans une aventure incroyable.

Les personnages

Même s’ils sont sympathiques, je n’ai pas su apprécier à leur juste titre les sœurs. Je n’ai pas trouvé d’équilibre dans leurs réactions. Tantôt elles m’ont plus, tantôt j’ai été déstabilisée. Cependant, j’avoue que j’ai apprécié leur relation. Les trois sœurs sont inséparables et sont liées. C’est le genre de relation que j’apprécie beaucoup.

Un mélange d’inspirations un peu trop présent.

J’avoue que là, j’ai été un peu sceptique sur ce coup. Les trois sœurs sorcières… ça sent Charmed ça, non ? N’étant pas fan de cette série télévisée, je n’ai pas forcément apprécié plus que cela. De plus, l’idée du génie est aussi une inspiration un peu trop connue pour moi. Je pense que cela m’a pesé un peu tout au long de ma lecture.

La culture chinoise mise à l’honneur

Voilà un point culturel qui me plait énormément. En effet « le renard a 9 queues » est une figure de la culture chinoise. On se retrouve donc dans cet univers. J’ai adoré cela tant ce que j’ai lu m’a plu. En effet, la culture chinoise m’est inconnue et j’ai apprécié découvrir des points inconnus au bataillon. Il y a beaucoup de noms issus de la culture nippone. C’est assez sympathique.

J’ai apprécié le mélange des cultures dans ce premier tome. On fait une immersion dans la culture nippone comme je vous l’ai souligné. En effet, on plonge dans une histoire où les sœurs doivent sauver une princesse d’un dragon dans un livre de contes asiatique. Cependant, l’auteure ne met pas de côtés la culture occidentale. J’ai trouvé cela très agréable.

Une histoire fantastique très bien cousue

J’ai apprécié le mélange de créatures. La sorcellerie est présente est cela m’a aussi beaucoup plu. On sent que l’auteure maîtrise son univers sur le bout des doigts. C’est remarquable. Même si je suis un peu passée à côté de certains points, j’apprécie cependant les décors et l’univers proposés par l’auteure.

La plume de l’auteure

Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Il y a de l’action à toutes les pages. Le dynamisme se sent dans la plume de l’auteure ! Le monde créé est très intéressant.

Les – :

  • Les inspirations un peu trop évidentes pour moi.
  • Le trio avec qui je n’ai pas su trouver mon équilibre malgré le fait que j’ai apprécié leur relation.

Les + :

  • Les cultures mises à l’honneur.
  • Les décors que j’ai appréciés découvrir ainsi que l’univers de ce premier tome.
  • La magie présente.
  • La plume de l’auteure

155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie155801df381f3fd - Copie

12 réflexions sur “Liens et sortilèges – Tome 1 : le renard à neuf queues – Virginia Besson Robilliard

  1. J’ai carrément craqué pour la couverture également ma belle, j’adore ces couleurs chaude, ça donne envie de s’y plonger ! Et inévitablement, ce roman me tente carrément, l’univers me plaît beaucoup, comme tu dois t’en douter 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s