Ce n’était qu’une simple promesse – Yann Déjaury

41s8+kx2uYL._SX322_BO1,204,203,200_.jpgRésumé : 1995, Bretagne, six amis passent leurs vacances ensemble. Grande insouciance, petits bonheurs, l’envie de ne jamais se séparer et une promesse scellée dans le granit: celle de se retrouver dans 20 ans, qu’importent les aléas. 2015, la vie les a rattrapés et, le jour venu, un seul a tenu son engagement. Malgré cet acte manqué, il organise un séjour ludique dans une demeure somptueuse. Simple assouvissement de curiosité de ce que chacun est devenu ou douce envie de retrouver leur connivence perdue ? De non-dits en secrets, sa véritable motivation bouleversera leur existence à jamais.

∼ Service presse ∼

Mon avis : Je remercie Yann Déjaury pour l’envoi de son roman via SimPlement. C’est, pour moi, une très belle découverte. Je ne connaissais l’auteur que de nom et l’occasion de découvrir sa plume avec son nouveau roman me tentait énormément.

Un roman qui a tout pour plaire

Dès le résumé, je me suis dit « c’est pour moi ! » ! J’adore ce genre de roman où l’on rencontre une bande d’amis et où les mystères et secrets commencent à se dévoiler des années plus tard. De plus, la région dont on parle est assez séduisante. J’adore la Bretagne et en plus Eric, l’un des personnages habite le nord de la France. C’était vraiment des petits détails qui ont fait que ma lecture m’a énormément plu.

Deux époques, deux ambiances, une lecture binaire

J’ai trouvé l’idée assez sympathique. En effet, tout est en deux temps dans cette histoire. On a deux époques : 1995 et 2015, deux ambiances différentes entre l’adulesence comme j’aime appeler cette période on l’on est de jeunes adultes et la vie d’adulte. On est aussi dans deux sphères différentes : d’un côté, on a tout ce qui se passe dans l’effusion, la joie, l’insouciance de la jeunesse et de l’autre la vie plus calme et rangée des adultes qui semblent avoir perdu leur fougue d’antan.

C’était assez intelligent de la part de l’auteur de traiter ses deux périodes en les alternant. En effet, on se retrouve à voguer entre le passé et le présent parce que l’un explique l’autre. C’est très sympathique.

Mystère dans l’intrigue : le lecteur en ébullition

L’auteur traite l’intrigue d’une manière très intéressante. En effet, on se retrouve avec une mystérieuse invitation à tous se retrouver. Une promesse à la Patrick Bruel « on se retrouvera dans 20 ans ». Une simple promesse qui n’a pas été oublié par quelqu’un du groupe. On se demande qui, comment et pourquoi ? C’était assez sympathique d’essayer de chercher quel personnage essaye de nous flouer. Je ne m’attendais pas à cette fin, toute en finesse et poésie.

Ce que j’apprécie aussi dans la plume de Yann Déjaury, c’est le fait que l’on colle à la réalité. L’auteur nous rappelle sournoisement que la vie est la vie, que les malheurs n’épargnent personne mais que ce n’est pas une raison pour ne pas profiter des bonheurs qui sont sur nos chemins. J’ai trouvé cela très beau et poétique.

Les personnages

On se retrouve avec une multitude de personnages. Cependant, j’ai été plus proche d’Eric. C’est un personnage fort et courageux. De plus, on suit l’histoire à travers son regard.

On suit une bande d’amis tout au long du roman. On les voit jeunes, vieux, sans et avec souci. Personnellement, il y a quelques caractères qui ne m’ont pas correspondus et avec qui j’ai eu du mal mais rien de bien important : il en faut pour tous les goûts ! Je trouve que cela illustre aussi bien le fait que dans les bandes d’amis, il y a toujours des complications et que tous les caractères ne se ressemblent pas, ce qui rend difficile les relations, par moments.

La plume

La plume de Yann Déjaury est une plume à suivre. C’est doux, poétique et vraiment très intéressant. Le travail de la plume et la construction narrative sont très intelligents. Franchement, dès le départ, on s’engouffre dans une histoire qui nous tient en haleine jusqu’à la fin. On ne lâche pas l’histoire.

Les – :

  • Certaines attitudes des personnages (tout à fait personnel).

Les + :

  • L’idée binaire qui nous suit à chaque pas dans le roman.
  • Le mystère qui plane autour de l’intrigue
  • La plume de Yann Déjaury
  • L’idée de la bande d’amis qui se retrouve. J’adore !
  • Le voyage entre la Bretagne, le nord de la France et la Suisse.

4

Publicités

16 réflexions sur “Ce n’était qu’une simple promesse – Yann Déjaury

  1. Ce n’est pas le genre de roman qui me tente de prime abord mais tu parviens à piquer ma curiosité alors merci pour cette chouette découverte 🙂

    • Je t’avoue qu’il m’a fait penser à « l’ivresse des libellules » grâce à la réunion d’amis. Si jamais tu te souviens… N’hésite pas, j’suis preneuse 🙂

  2. Le résumé m’intrigue déjà beaucoup et ton avis ne fait que renforcer mon envie de lire ce livre. J’aime bien découvrir l’évolution de personnages au fil des ans surtout à l’intérieur d’un groupe.

  3. J’aime beaucoup cette idée de retrouvailles. C’est le genre d’histoires qui me remuent toujours un peu!

      • Je viens de terminer ce roman il y a environ 30 mn et wahoo. Je ne m’attendais pas du tout à ce dénouement, j’ai versé ma petite larme, mais je ne regrette absolument pas cette acquisition. Tout comme toi, le résumé m’avait super emballé et je l’avais téléchargé, il y a quelques semaines, dans le cadre de mon abonnement Kindle. Puis ayant d’autres livres à lire, je l’avais laissé un peu de côté et puis je n’avais plus tellement envie de le lire. Mais je me suis ravisée il y a 2 jours, en me disant que c’était dommage d’avoir dépensé de l’argent (même si c’est dans le cadre de l’abonnement) et de ne pas laisser la chance à cet auteur que je découvre son roman.
        J’avoue que dans les premières pages, je n’arrivais pas du tout à retrouver ce qui m’avait attiré dans le résumé et j’était un peu déçue, mais une fois que j’entame un livre (ou un film) je me fais un principe d’aller jusqu’au bout car je peux être surprise par le dénouement et je dois dire que bien m’en a pris. De plus, une partie de l’histoire se déroule en Bretagne, une région que j’adore et tout particulièrement la baie de St Brieuc, donc je ne pouvais pas m’arrêter en cours de chemin.
        L’histoire se lit à travers le regard d’Eric qui est en pleine crise existentielle et l’invitation arrive pour honorer la promesse que la bande de copains avait faite il y a 20 ans. Pile au bon moment. Mais une question subsiste. Qui a organisé cette rencontre ? Au fur et à mesure des chapitres, on fait un bon en arrière de 20 ans, on revient dans l’instant présent et à chaque fois on croit avoir découvert l’instigateur. On discerne toutefois, au cours de l’histoire, un autre secret, sans toutefois savoir de qui il s’agit. Mais la fin est tout autre…
        Je ne peux que vous encourager à découvrir cette histoire et de vous enjoindre à aller jusqu’au bout. En tous les cas, cela m’a permis de découvrir cet auteur et j’ai tout de suite été voir ce qu’il avait fait d’autre et j’ai bien évidemment envie de découvrir son autre roman « Quand les hirondelles me reviennent ».

      • Merci pour ce beau commentaire ! C’est une plume à découvrir et à savourer à travers plusieurs livres, je suis tout à fait d’accord. Je pense tenter « quand les hirondelles me reviennent » à la rentrée ! 🙂

        Je vous souhaite de bonnes vacances

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s