Sex Doll de Danielle Thiéry

CVT_Sex-Doll_8054Résumé : À Paris, l’ouverture d’un hôtel de passe 2.0, dont les pensionnaires sont des poupées en silicone, ne fait pas l’unanimité. Son jeune propriétaire, précurseur sur le marché du sexe, n’avait pas imaginé les réactions violentes que sa start-up provoquerait … Dans le même temps, l’Office, dirigé par le commissaire Marion, est confronté à une série de meurtres atroces. Trois femmes sont retrouvées mutilées, des parties de leur corps trafiquées afin d’en faire des créatures parfaites. La psycho-criminologue Alix de Clavery, dont l’expertise est indispensable sur ce dossier, a mystérieusement disparu. Si Marion devine que ces affaires sont liées, elle n’imagine pas à quel point. De Paris au Japon, elle traque ce Docteur X qui l’obsède depuis quinze ans. 

~ Service presse ~

Mon avis : Je remercie Gilles Paris ainsi que toute son équipe pour l’envoi de ce roman. Je remercie aussi les éditions Flammarion pour ce roman qui me faisait de l’œil. J’avoue que j’étais assez curieuse de découvrir l’auteure évoluer dans une nouvelle enquête. J’avais lu, à l’époque, Féroce de Danielle Thiéry et cela m’avait beaucoup plu !

La sexualité 2.0 au cœur du roman

J’avoue que je savais très bien à quoi m’attendre avec ce titre évocateur. Le sexe est au cœur du roman. Cependant, il ne l’est pas comme on peut le trouver dans le genre New Adult. Ici, l’auteure fait le pari de parler de sexe à travers la technologie et les poupées. Franchement, cela fait froid dans le dos. Poupées ultra réaliste en silicone, elles sont parfaites pour les hommes en quête de la perfection. En effet, elles sont bonnement parfaites ! Belles, silencieuses et dociles. Quel bonheur pour ces hommes !

Les personnages

On retrouve Edwige Marion que l’on avait rencontré dans Féroce. J’ai apprécié la retrouver. On l’avait laissé dans un sale état à la fin de la lecture de Féroce. Cependant, Edwige montre encore une fois sa force : elle ne s’est pas laissée abattre et avance dans la vie malgré les séquelles.

Cette aventure est un peu particulière puisque l’une des victimes est connue par Edwige.

Personnage fort, j’ai apprécié la suivre avec son équipe au cœur de cette enquête à couper le souffle.

Personnage aussi important pour ce roman c’est Martin Brand. Il est le propriétaire du XDoll 2.0 où l’on peut trouver les poupées en silicone dont je parle ci-dessus. Personne qui mise tout dans les nouvelles technologies, il est confiant : son entreprise est sur la route de la gloire lorsque l’un de ses clients explose en plein vol lors d’une sexcapade avec une poupée…

L’intrigue

J’avoue que cette enquête m’a tenu en haleine. Cependant, il m’a manqué quelque chose durant ma lecture : le voyage au Japon !!! Lieu de naissance des poupées en question, j’espérais partir là-bas. De plus, le fait qu’on en parle dans la quatrième de couverture était vraiment très sympathique et c’est un des points pour lesquels j’avais envie de lire le roman.

En soi l’intrigue est très digne d’intérêt. On a un grand malade en cavale. Tous les quatre du mois, un meurtre a lieu, un nouveau cadavre sur les bras, l’équipe d’Edwige Marion est aux aguets ! Haletante, pleine de rebondissement et de dynamisme, je n’ai pas su lâcher cette enquête. Cela se lit rapidement.

La plume de Danielle Thiéry

Je suis vraiment contente d’avoir fait le choix de poursuivre mon aventure dans l’univers de l’auteure. Je suis fan, j’aime beaucoup ce qu’elle propose et la diversité dans laquelle elle évolue et exerce. Il y a une réserve, une sorte de pudeur dans cette violence qui fait qu’elle peut tout dire sans choquer son lectorat, c’est une plume exceptionnelle que je vous conseille de découvrir le plus rapidement possible si vous n’avez jamais mis votre nez dans les romans de l’auteure !

Les – :

  • Le fait de ne pas avoir voyagé au Japon, quel dommage !

Les + :

  • Le retour d’Edwige Marion, j’apprécie cela ! On a une continuité dans les personnages mais un renouvellement dans l’intrigue.
  • La plume de l’auteure que j’apprécie énormément
  • L’univers proposé : choquant, violent mais très bien maîtrisé

4

20 réflexions sur “Sex Doll de Danielle Thiéry

  1. Tu sais comment me donner envie de replonger dans l’univers de l’auteure! Je suis sûre que je ne serais pas déçue, surtout que les thèmes m’interpellent beaucoup ♥

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s