Amoureuse du diable – Alexandra Lanoix

51YnyFKhapL.jpgRésumé : Lilly s’octroie quelques jours de congé bien mérités à Monaco. Elle a économisé plusieurs mois sur son salaire de caissière pour s’offrir ce voyage : un break avec sa vie actuelle et… sa vie d’avant. Durant son séjour, elle croise la route de l’homme d’affaires Léo Watts, mais cette rencontre va lui valoir toute l’attention d’Interpol, qui lui demande d’infiltrer le cercle très fermé du richissime businessman. Acceptera-t-elle de jouer les taupes auprès de cet homme qui est loin d’être un ange ?

~ Service presse ~

Mon avis : Je remercie Alexandra Lanoix pour sa confiance renouvelée. En effet, je suis très heureuse d’avoir acceptée une nouvelle fois sa demande. J’ai lu, de nouveau, un de ses romans avec grand plaisir.

Un sentiment de déjà vu

Bon, je vais commencer parce que j’ai le moins apprécié dans ma lecture. Une petite impression de déjà vu dans la construction de nos personnages principaux. Ici, on fait la rencontre de Lilly, une caissière qui a une vie relativement normale. Un boulot qui ne paye pas de mine, un besoin de faire des économies pour se payer des vacances. Bref, Lilly a une routine que beaucoup de gens ont. Cependant, à Monaco, elle fait la rencontre d’un richissime businessman : Léo Watts. La sensation de déjà vu est là. Voici un schéma que j’ai trop vu dans les romans. Les différences dans les catégories sociales et professionnelles ont tendance à me faire lever les yeux au ciel.

Cependant, j’avoue que j’ai apprécié découvrir les deux personnages. Ils sont radicalement différents mais cela prouve à quel point l’auteure est talentueuse ! Elle a su me surprendre dans un couple avec lequel je ne pensais pas pouvoir m’épanouir.

Diabolisation de Léo

On se rend tout de suite compte que Léo est le « diable » dont on parle dans le titre. Voilà souvent un nom que l’on peut accoler au type de personnage qu’Alexandra nous propose. L’argent pourrit tout alors quand on en a à foison, généralement ça dérape, tout devient dangereux. Ici, on garde une part de mystère sur les manigances de Léo. On nous en fait un personnage un peu effrayant et surtout mystérieux. Cela nous permet d’accrocher à l’intrigue tout de suite même si cela est un peu inquiétant. Interpol ? Qu’a-t-il fait pour que l’on puisse le rechercher internationalement ?

Une passion amoureuse forte

Il ne fait aucun doute qu’Alexandra Lanoix est forte pour nous parler de passion. Si celle de Shape of You m’avait énormément plu, j’ai retrouvé ici toute la passion amoureuse qui anime la plume de l’auteure. Ainsi, nous avons une romance New Adult savoureuse qui nous permet de passer un moment de lecture intense.

L’intrigue

J’avoue qu’ici, on fait assez fort. L’auteure parvient à nous monter une histoire de toute pièce qui est assez crédible. En effet, on a des questionnements assez intenses : qui suis-je ? Suis-je capable de prendre une décision qui fera que ma vie va complètement changer ? Bref, beaucoup de questionnements identitaires sont au rendez-vous dans ce roman. Cela n’est pas simplement une petite histoire de fesses. Non, on est au-delà de ça et ça fait vraiment plaisir d’avoir un tissu littéraire derrière une histoire d’amour.

On mélange un peu toutes les thématiques dans ce roman : suspens, amour, péripéties, choix à faire, bref, on ne s’ennuie pas une seule seconde.

J’avoue que l’intrigue m’a énormément plu. Cependant, la fin m’a laissé surprise et frustrée. Je n’en dirai pas plus mais franchement, je suis certaine que je ne suis pas la seule à être surprise par cette fin.

La plume d’Alexandra Lanoix

Je pense qu’Alexandra Lanoix est l’une des plumes qui pourra me permettre de changer d’avis sur le New adult. C’est vraiment une plume exceptionnelle qui nous permet de nous épanouir dans une lecture dès le départ. Même si ce n’est pas un coup de cœur, voilà une belle surprise. La lecture est agréable et nous permet de passer un moment de lecture divertissante. J’apprécié le changement d’univers entre les romans. L’auteure fait des choix osés et les assume, bravo !

Les – :

  • Voilà un +/- mais qui tend un peu plus vers un – pour la frustration qu’il me procure. La fin du roman.
  • Le choix du couple dangereux businessman riche/petite caissière. Les catégories socio professionnelles sont trop utilisées dans les romances pour moi…

Les + :

  • Les psychologies des personnages
  • La plume de’Alexandra Lanoix
  • Le personnage de Léo que j’ai beaucoup apprécié
  • Les nombreuses thématiques abordées

4

 

13 réflexions sur “Amoureuse du diable – Alexandra Lanoix

  1. M’ouais… Je pense que tu le devines mais je passe ici mon chemin, et ce malgré tout le bien que tu en dis. Ce n’est définitivement pas mon genre de livre 😀

  2. Pingback: #PartageTaVeille | 10/06/2019 – Les miscellanées d'Usva

    • Je pense qu’elle est fidèle à l’auteure et c’est souvent ce qui arrive avec les excellents romans : la fin divise le lectorat mais n’enlève pas la qualité du roman

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s