Valentine Perdreaux a disparu – Saison 2 de Félix Lejaune

image.jpgRésumés

Épisodes 1 & 2 : Enfin arrivés à Istanbul après bien des aventures et des dangers, Valentine, Antonin et Waldeck se rendent à l’ambassade d’Angleterre où ils pourront trouver le fameux poignard d’Hassan Ibn Al Sabbah qui leur permettra de décrypter les textes anciens… Mais la secte des assassins est toujours à leurs trousses, peut-être même est-il déjà trop tard…

Épisodes 3 & 4 : Après les terribles événements de l’ambassade d’Angleterre à Istanbul et l’enlèvement de Valentine par les assassins, Antonin est jeté en prison par la justice turque. S’il veut avoir une chance d’aller sauver Valentine, notre reporter va devoir commencer par rester en vie dans cet univers hostile. Et puis, ou est passé Waldeck ?

Épisodes 5, 6, & 7 : Aux mains des assassins, Valentine est en grand danger. La secte envisage de la sacrifier pour servir ses sinistres desseins et faire revenir la terreur ! Antonin et Waldeck se préparent à un affrontement final dont l’issue reste incertaine…

~ Service presse ~

Mon avis : Je remercie les éditions Nutty Sheep pour l’envoi de ce roman. En effet, j’avais adoré la première saison. Céline m’a fait un très beau cadeau en m’envoyant la saison 2 entière. Au moins, on est sûr que vous n’entendrez pas « Mais, c’est trop court !!! » ahah.

Un univers percutant

Qu’est-ce que c’est dépaysant ! On se retrouve dans les pays du Moyen Orient. On voyage beaucoup. Istanbul n’aura plus de secret pour vous après cette lecture. J’avoue que ce n’est pas forcément une destination que l’on retrouve beaucoup dans les lectures. Enfin, personnellement, je ne les retrouve pas beaucoup dans mes lectures. Cela apporte vraiment un dépaysement et me pousse à me demander pourquoi je ne lis pas plus de romans où l’intrigue se passe au Moyen Orient. Bref.

On est plongé dans une culture incroyable. Au-delà de tout ce que l’on peut entendre sur la communauté musulmane, ici, on entre vraiment dans une culture de la violence, du sang et de la vengeance. Encore une fois, on se retrouve avec deux clans : d’un côté Antonin, Waldeck et Valentine qui essayent tant bien que mal de rester en vie, de retrouver ce fameux poignard d’Hassan Ibn Al Sabbah pour des raisons historiques tandis que la secte des assassins leur court après.

J’ai adoré ce dépaysement comme je vous le dis ci-dessus mais aussi toute la culture qui tourne autour de cela. Le côté historique des recherches de Valentine m’a énormément plu aussi. Cela apporte une autre couleur à cette histoire que j’ai adoré découvrir.

Les personnages

J’ai apprécié l’évolution des personnages. Ils convergent tous vers le même point : se sortir de cette situation insoutenable. Il est donc normal de se serrer les coudes. Cependant, tandis que les méninges de tout le monde s’agitent, j’ai trouvé que le rapprochement des personnages était crédible. Il y a une électricité certaine qui charge l’environnement du roman. On sent bien qu’on doit faire attention à tout et regarder derrière soi pour ne pas se faire planter un couteau dans le dos. Cela ajoute une autre dimension au roman (si, si cela est possible), cela rend les actions plus percutantes et explosives !

Même si le personnage de Valentine pouvait me taper sur le système au départ (oui, sonFantasy côté petite fille à caprices ne jouait pas forcément en sa faveur) j’ai trouvé qu’elle gagnait en sagesse et que son intellect prouvait qu’elle n’était pas si bête que cela. C’était très sympathique. Elle reste humaine : le sang, la violence, la mort la perturbent vraiment. Elle est affectée par tout ce qu’elle voit. Cela la rend plus qu’appréciable.

Waldeck et Antonin forment un duo assez détonant mais qui fonctionne. Tout au long de cette deuxième saison, les liens se resserrent. Cela n’empêche pas les frictions et les désaccords mais c’est un duo qui fonctionne très bien.

La plume

Je reste fan de ce que propose Félix Lejaune. En effet, c’est très intéressant. L’approche de la culture, le voyage, l’évolution des personnages. Bref, l’histoire est prenante et la plume aussi ! Le rythme installé par le format épisodique est très intéressant, bien que ne me convenant pas, je constate que cela nous permet de rester en alerte tout au long de la lecture.

Je reste ravie d’avoir découvert la plume de Félix Lejaune à travers ce superbe voyage au cœur des secrets du Moyen Orient. Bravo à l’auteur pour cette merveilleuse idée !

Ce n’est pas une lecture coup de cœur pour la simple et bonne raison que c’est un peu trop rapide pour moi. J’avoue que même si avoir lu une saison entière d’un coup m’enlève ce sentiment de justesse dans le nombre de pages, je reste quand même sur ma faim quant à la longueur du texte. L’histoire est vraiment très sympathique à suivre mais il m’a manqué des détails : des descriptions, des psychologies, des portraits plus précis pour vraiment avoir un énorme coup de cœur. Cependant, cela n’enlève rien à la qualité de cette saison et de l’intrigue dans sa globalité.

Les – :

  • Des petits manques de détails qui font que je suis un peu restée sur ma faim.

Les + :

  • Notre trio incroyable.
  • L’appel au voyage
  • La culture ultra présente dans cette intrigue
  • La plume de l’auteur

4

16 réflexions sur “Valentine Perdreaux a disparu – Saison 2 de Félix Lejaune

  1. Je sais que c’est mal de se fier trop au physique, mais cette couverture c’est vraiment pas possible…
    Je ne pense pas me laisser tenter (pas seulement à cause de la couverture hein!)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s