Sans peur et sans reproche d’Isabelle Morot-Sir

51ziPmKfocL.jpgRésumé : Quel est le point commun entre un village de haute Provence, un ancien pompier de Paris, une bibliothécaire, une maman solo et une oie nommée Gladiator ? Le hasard ? Si vous avez une envie d’escapade, de bouffée de grand air, de soleil, d’émotions tendres et douces, embarquez pour un voyage en haute Provence. Venez faire la connaissance d’un petit village niché dans des montagnes couvertes de genêts, rencontrez ses habitants : aucun ne vous laissera indifférent… Partez pour une romance douce dont l’auteur a le secret, retrouvez sa plume délicate, mise au service d’une histoire dont l’évidence cache intrigues et surprises.

~ Service presse ~

Mon avis : Je remercie Isabelle Morot Sir d’avoir accepté mon invitation sur Simplement. En effet, en plus d’avoir trouvé le titre de ce roman attrayant, j’ai fondu pour cette couverture aussi jolie que simple. Je ne pouvais pas le laisser passer sans montrer à l’auteure que j’étais disponible pour le lire J

Au cœur de la Provence

J’avoue que le cadre est assez idyllique (surtout avec ces chaleurs, en ce moment, j’ai bien envie d’être dans le Sud, dans une piscine avec un bon verre frais !). C’est une région que j’apprécie beaucoup tant elle offre des choses que je ne trouve pas dans mon Nord. C’est un changement significatif et je suis ravie de le retrouver dans mes lectures. Il faut dire qu’Isabelle Morot-Sir parvient à nous embarquer dans ses décors qui sentent bon le soleil du sud à côté d’Orange!

Les personnages

On fait la rencontre de Felix, une jeune femme célibataire qui est une maman incroyable. C’est fou de voir comment, en étant face au mur, les gens peuvent se sentir pousser des ailes et devenir des personnes qui soulèvent des montagnes pour s’en sortir dans la vie. C’est exactement ce qui se passe pour Felix qui doit faire face aux difficultés de la vie et protéger Charline, sa petite fille, de la dureté de cette dernière. Felix doit faire face aux moqueries et à la non-acceptation des gens du village dans lequel elle s’installe avec sa fille. Cependant, elle ne lâche rien, elle continue et se bat coûte que coûte contre toutes ces médisances. Il apparait clairement que Felix est un personnage comme je les aime : plein de courage et de surprise.

Lowen est le deuxième personnage à qui on va s’intéresser. Lowen est un jeune homme qui est sapeur-pompier. C’est un personnage qu’on a du mal à découvrir et à cerner tant il est mystérieux et fuyant. On sent bien qu’il cache quelque chose, mais quoi ? L’histoire vous le dira ! Lowen arrive aussi dans cette région après une mutation.

On se retrouve au milieu d’animaux aux noms particuliers qui apportent une touche de fraicheur à l’intrigue.

Un roman feel-good qui soulève de nombreuses thématiques

J’avoue que j’ai pris, une nouvelle fois, plaisir à découvrir un roman du genre feel-good. Se sentir bien est la chose la plus importante lorsque l’on referme le roman. C’est le pari qu’a fait l’auteure. Pour moi, c’est un pari réussi.

Ainsi, à travers ses mots, l’auteure nous questionne sur la place de la famille, de l’amitié dans une vie. Savoir pardonner, passer au-delà des trahisons et des moqueries. C’est tout en finesse que l’auteure aborde le sujet du pardon et du lâcher-prise. Il faut savoir faire table rase du passé pour avancer. Les difficultés du passé doivent être laissées derrière pour apprendre à respirer de nouveau.

La plume de l’auteure

Je découvre, en même temps que ce roman, la plume d’Isabelle Morot-Sir. Le premier mot qui me vient à l’esprit est « fluidité ». Tout est fluide, tout est expliqué (parfois peut être un peu trop) et cela nous permet de lire ce roman d’une traite. Personnellement, je l’ai commencé dimanche matin et terminé dans la soirée, on se prend rapidement au jeu de ce que nous propose l’auteure.

La rencontre entre nos trois personnages principaux est très belle par ses imprécisions et ses faux pas. Je l’ai trouvée touchante et prenante, à l’image de cette jolie plume.

Les – :

  • Des passages un peu trop narratifs qui apportent un peu de lourdeur au texte. Je pense qu’avoir des passages un peu plus dialogués peut être sympathique

Les + :

  • Les personnages que j’ai appréciés
  • Les décors proposés par l’auteure
  • La plume d’Isabelle Morot-Sir
  • La fluidité de la lecture
  • Les thématiques abordées très modernes et qui parlent à tout le monde

4

12 réflexions sur “Sans peur et sans reproche d’Isabelle Morot-Sir

  1. Ah, une région que j’apprécie beaucoup aussi ma belle, mon papa y est originaire, on a pu y passer quelques vacances quand nous étions enfants et ce sont de très beaux souvenirs…Alors rien que pour ça, tu m’as donné envie de plonger dans ce roman !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s