Le plus bel endroit du monde est ici de Francesc Miralles & Care Santos

51pp0dlmGOL._SX303_BO1,204,203,200_.jpgRésumé : Iris a 36 ans et des idées noires plein la tête : ses parents viennent de disparaître dans un tragique accident et, en une seconde, toute sa vie a basculé. Par un après-midi froid et gris, elle songe même à en finir. Son regard se pose alors sur la devanture d’un café auquel elle n’avait jamais prêté attention auparavant. Son nom étrange, Le plus bel endroit du monde est ici, éveille sa curiosité. L’intérieur est plus intrigant encore, comme sorti d’un rêve. Tout y semble magique, à commencer par Luca, bel Italien porteur d’une promesse : le bonheur. 

~ Lecture détente ~

Mon avis : C’est assez inattendu venant de moi mais ça m’a fait sourire. J’ai reçu une commande ce midi, j’ai ouvert ce roman et je viens de le terminer. C’est ce qu’on appelle une découverte éclair avec une chronique éclair d’une lecture que j’oublierai facilement. C’est malheureux mais ça arrive.

~ Légère déception ~

En voyant la couverture, mon petit cœur de lectrice a fondu… Je m’attendais un roman à l’anglaise et finalement, je me suis trompée. La couverture était sympathique et mignonne, le résumé plein de promesses… Pourtant la magie n’a pas opérée.

Plusieurs facteurs sont en cause pour moi.

  • La rapidité de lecture. Le roman est assez court : 185 pages. C’est peu pour s’installer dans une lecture.
  • Les personnages qui n’ont rien d’attachant pour moi
  • Le manque de détails.

~ Les personnages ~

On fait la rencontre d’Iris : une jeune femme de 36 ans qui n’a plus beaucoup de joie de vivre dans son cœur. Tout est noir, la fameuse routine : métro boulot dodo est devenu son quotidien. Après avoir voulu se suicider, Iris ouvre les yeux sur sa vie et tombe sur le café Le plus bel endroit du monde est ici. Drôle de nom pour un café mais voici un lieu chaleureux qui donne envie de se retrouver autour d’une table pour y boire un chocolat chaud.

Un propriétaire est un ancien illusionniste. Très gentil mais assez énigmatique. On ne sait pas grand-chose sur lui… Même son nom ne nous ait pas communiqué. Dans ce café, Iris fait la rencontre de Luca qui va lui permettre de redonner un sens à sa vie.

Je n’ai rien trouvé de magique dans cette rencontre. C’est une rencontre qui pousse Iris dans ses retranchements…

On fait aussi la rencontre d’Angela qui deviendra une amie d’Iris et de Pirate, le petit chien qu’elle adopte

~ Une lecture philosophique ~

J’avoue que ce côté philosophique me plaisait bien de prime à bord. Cependant, à part des recherches sur soi et sur son identité, Iris ne parvient pas à grand-chose. Pour moi, une introspection se fait dans le calme et surtout seule. Iris recherche désespérément la compagnie de Luca. Luca est le personnage le plus intéressant pour moi : il a une vision de la vie assez sympathique et met en avant les bons côtés : bonheur, amitiés, vivre sa vie sans penser au lendemain. C’est assez surprenant mais agréable.

On y aborde donc la question du bonheur et la manière d’y parvenir, la volonté d’aller mieux, de se libérer du poids du passé pour permettre à l’avenir de se mettre en route.

La notion de passé/présent/futur est assez bien tenue dans ce roman. C’est certainement ce qu’il y a de plus intéressant à vrai dire. Cette notion est personnifiée par une montre à gousset qui apparait à Iris grâce à un tour de magie de l’illusionniste.

Le temps : voilà une belle interrogation. Il peut être long, ennuyeux ou au contraire fuyant et incertain.

~ Une lecture éclair qui laisse des traces… Aïe ! ~

Franchement, je ne sais pas pourquoi je n’ai pas su rentrer dans ma lecture. Le style m’a déjà posé problème : pas de détails, pas de descriptions, juste la vie ennuyeuse d’Iris. L’utilisation des phrases courtes m’a vite ennuyée. Je suis vraiment désolée, cela faisait longtemps que je n’avais  eu l’impression de perdre mon temps avec un roman…

En 185 pages, Iris passe d’un tempérament suicidaire à une femme qui sourit devant l’océan. Elle s’est fait une amie, a tourné la page d’un passé trop lourd à porter et n’est plus seule dans sa vie. Comment croire à tout cela ? Personnellement, j’ai du mal.

Les – :

  • Un roman beaucoup trop rapide dans l’enchaînement des actions.
  • Des personnages qui m’ont laissé de marbre sauf un.
  • Un style trop direct pour moi.

Les + :

  • Le personnage de Luca.
  • La visée philosophique du roman intéressante surtout grâce au questionnement sur le temps.

2

15 réflexions sur “Le plus bel endroit du monde est ici de Francesc Miralles & Care Santos

  1. Pingback: Bilan mensuel de juillet 2019 |

  2. Aïe, c’est toujours dommage de rester en dehors d’un livre, et c’est plutôt rare de lire ce genre de chroniques chez toi mais ça fait du bien 😀
    C’est ce genre de lecture qui nous permet de savoir ce que l’on aime ou pas, ce que l’on adore ou non dans un livre. Je n’étais déjà pas très tentée, je le suis encore moins quand je vois qu’il ne t’a pas vraiment emballé.
    Merci pour ce chouette retour!

  3. Effectivement c’est rare de voir que tu n’as pas aimé une lecture. Je l’ai beaucoup vu passer celui-là et hésité à l’acheter, finalement je me dis que j’ai bien fait car les points qui t’ont chagrinée ne m’auraient pas plu non plus !

    • Après tu peux tjrs te faire ton avis sur ce roman. Je serai ravie de discuter avec toi à ce sujet.

      C’est plutôt rare que je dise ça sur un roman mais franchement ça m’a fait perdre deux heures de ma vie 😂

  4. Arf, ne pas s’attacher aux personnages, c’est presque systématiquement éliminatoire pour un roman pour moi… A moins que l’histoire ne soit vraiment incroyable (ou que les personnages meurent dans d’atroces souffrances), ça rend la lecture siiii longue et ennuyeuse…
    Sinon, c’est vrai que je t’ai rarement vu mettre une note aussi basse !

    • Ca arrive, ça me fait suer. Je déteste faire ça mais bon, quand on ne peut pas faire autrement…
      Mais là, bide total pour moi :/
      J’étais énervée en écrivant ma chronique xD

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s