Terres du Nord – Tome 1 : la quête du Sampo de Monia Sommer

ob_586021_terres-du-nord.jpgRésumé : Alors que la Finlande menace de s’effondrer face à l’invasion suédoise, Satu, une jeune journaliste, part en quête du Sampo, un objet légendaire, seul élément capable de les sauver, elle et son pays. Sur fond d’apocalypse et de légendes finnoises, Terres du Nord propose une quête initiatique qui pose les fondations d’une fantasy à la fois futuriste et magique, dont le Kalevala sert de point d’ancrage et de guide intemporel.

~ Service presse ~

Mon avis : Je remercie Séma éditions ainsi que Séma Myrtille pour l’envoi de ce roman. Premier tome d’une duologie, j’ai pu plonger dans le folklore finnois.

~ Guerre et magie ~

Nous avons à faire à un roman post apocalyptique puisqu’il s’agit d’un roman qui se déroule après la quatrième guerre mondiale. Il faut que je vous parle des décors et de l’univers proposés par l’auteur. C’est bluffant, scotchant, dépaysant. L’intrigue se déroule en Finlande, pays nordique que je retrouve très peu dans les romans que je lis. J’ai eu le droit à de la neige, de la magie et des mythes ! De quoi me donner envie de me plonger un peu plus dans le folklore et la culture de ce pays.

Voici donc un pays qui regorge de mythes et légendes. Définitivement terre de magie, la Sema-Logo-edition-WPFinlande nous offre un cadre incroyablement intense. Cela ajoute une dose de mystère au roman.

L’auteure nous offre donc une partie de ces légendes et mythes en s’intéressant de près à la légende du Sampo. J’ai fait quelques recherches sur le net, tout vient de Wikipédia (on peut dire ce que l’on veut, moi j’aime bien). « Dans la mythologie finnoise, le Sampo est un objet magique souvent associé à Phojola (lieu mythique finnois qui fait référence aux régions polaires) et qui assure la fortune à son propriétaire. »

Le mythe du Sampo se retrouve dans le livre le Kalevala. « C’est une épopée composée au 19ème siècle que la base des poésies populaires mythologiques finnoises ». Premièrement diffusées à l’oral, ses poésies sont très importantes dans le folklore finnois depuis des siècles. Ainsi, on les a mis à l’écrit pour faire perdurer ce bout d’histoire folklorique.

~ Le contexte de l’histoire ~

C’est un univers assez sombre que nous propose l’auteure. J’avoue qu’à un moment, j’ai fait une petite pause, j’ai vraiment eu du mal au départ avec cet univers vraiment sombre. J’ai lu les premiers chapitres (probablement à une mauvaise période) et j’ai mis de côté, je n’avais vraiment pas envie de lire un roman qui commence en étant triste et morbide. Je m’explique. La Finlande est sous la neige, il n’y a plus beaucoup de soleil, tout est compliqué là-bas : la guerre a fait des ravages, la maladie s’est installée, il n’y a pas beaucoup de nourriture, d’argent ni de travail. C’est dans ce cadre qu’évolue notre personnage principal Satu. Si cette neige ajoute un côté magique très charmant, elle ajoute aussi la lourdeur de cette vie qui semble être très difficile.

~ Quête et personnages ~

Notre personnage principal s’appelle Satu. Satu est une jeune fille qui survit plus qu’elle ne vit. En effet, elle est seule, elle a vu sa famille décrépir sous ses yeux : sa mère, avec la maladie, sa sœur puis son père. Satu a un travail, chose rare, on se retrouve avec une jeune femme qui a une mission : retrouver cette bête qui effraye et dévore les rares bêtes qui forment les pauvres et maigres troupeaux. Rapidement, Satu comprend que cette bête, c’est elle.

Son père, sur son lit de mort lui demande de retrouver le Sampo et de protéger le Kelevala. Ainsi, Satu part dans sa quête. Satu est un personnage que j’ai franchement apprécié. En effet, elle garde la tête haute et puise dans ses derniers élans de courage pour sauver sa peau et son pays. Satu est un personnage qui en a beaucoup vu dans sa vie, elle relativise beaucoup sur les horreurs de ce que son pays lui fait voir. J’ai trouvé ça ahurissant, par moment, je trouve qu’elle relativise un peu trop.

Dans sa quête, Satu fait la rencontre de Kaisa et Pyry. Kaisa est une petite fille de douze ans dont la chance égale celle de Satu. Elle est complètement seule et part à l’aventure avec Satu. Pyry est un homme que j’ai adoré ! Il a des pouvoirs magiques en lien avec la nature, ce qui nous propose de jolis moments livresques.

A eux trois, ils forment une belle équipe. J’ai trouvé que le trio était assez hétéroclite. Une enfant, une jeune femme et un homme. Même si je n’ai pas apprécié plus que cela le personnage de Kaisa, Satu et Pyry sont deux personnages que j’ai pris sous mon aile.

~ La plume de Monia Sommer ~

J’ai fait une agréable découverte. C’était un univers incroyablement beau, fondé principalement sur la magie et le folklore de ces mystérieux pays nordiques. J’ai apprécié faire la découverte de la Finlande et des secrets qui l’entoure. Les descriptions des paysages finnois sont spectaculaires, on s’y croirait. C’était très intéressant.

C’est un point tout à fait discutable et surtout très personnel mais je pense que j’aurais encore plus apprécié ma lecture si l’on avait eu un narrateur externe. Le fait de lire le point de vue de Satu renforce, certes, notre volonté de suivre son histoire mais d’un autre côté, ne nous permet d’avoir une vision globale de l’intrigue et de cette aventure.

Les – :

  • Quelques longueurs au début, le temps d’installer le décor probablement.

Les +/- :

  • Le point de vue interne utilisé. J’ai apprécié mais j’aurais adoré un point de vue externe.

Les + :

  • Les personnages de Satu et de Pyry.
  • Ces magnifiques descriptions et ce rapport à la nature que j’ai adoré. La faune et la flore sont ultra présentes et c’est top !
  • La plume de Monia Sommer que j’ai adoré
  • La magie, les mythes et légendes ainsi que le folklore finnois.

4

26 réflexions sur “Terres du Nord – Tome 1 : la quête du Sampo de Monia Sommer

  1. Aaaah, c’est tout à fait le genre de lecture que j’aime! C’est dépaysant, sombre, avec des personnages hétéroclites, ah la la, je note vite ce titre! J’aime également beaucoup découvrir des légendes, en apprendre plus sur certaines cultures, que cela appartienne ou non au folklore d’ailleurs.
    Merci pour cette chouette découverte ♥

  2. ça me semble très hivernale comme lecture, tu me donnes déjà des idées pour ma PAL de fin d’année ahah En tout cas je me le note, je lis trop peu de roman qui parlent du folklore du nord de l’Europe !

  3. Je suis curieuse, il me fait très envie ^^ En tout cas, merci beaucoup pour cette découverte, parce que le résumé et ton avis me donne envie de le lire !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s