Le grand mirage de Pauline Giovanolla

517r+aMO-AL._SX195_.jpgRésumé : D’un côté, il y a Rosy, une jeune femme qui fait des ménages et mène une existence médiocre dans la petite ville d’Edmonvillier. L’espoir que son bien-aimé Serge quittera un jour sa femme handicapée pour elle la fait tenir. De l’autre, on trouve la troupe du Grand Mirage, un cirque sur le déclin qui regroupe des individus aussi attachants qu’énigmatiques. Deux univers, deux styles de vie, deux manières d’être au monde que tout semble opposer. À moins qu’ils ne soient unis par l’ombre d’un passé douloureux… Au fil des pages de ce roman choral – composé de fragments d’existences, d’événements, de sentiments –, les pièces du puzzle se mettent progressivement en place et dévoilent au lecteur l’histoire de ces personnages captivants.

~ Service presse ~

Mon avis : Je remercie chaleureusement Pauline pour l’envoi de son roman via mon adresse mail (aaah ! J’adore recevoir ce genre de mail). Pauline Giovanolla nous propose de partir en tournée avec la troupe du cirque « le grand mirage » ! Plongeons dans ce roman choral qui m’a tenu en haleine toute une après-midi. Ouvrez grand vos yeux, la magie du cirque va opérer !

~ Un roman choral ~

J’en lis très peu, je l’avoue. Et à chaque fois je me fais la même remarque : pourquoi est-ce que je n’en lis pas plus ? C’est un style que j’apprécie énormément. Les points de vue se croisent, les histoires de vies aussi, les personnages sont principaux dans l’histoire de l’un et secondaire dans l’histoire de l’autre. J’adore !

Pauline Giovanolla nous propose une histoire où le grand mirage n’est pas que le nom d’un cirque. Le grand mirage c’est aussi le regard que l’on peut se poser sur la vie faite de doutes et d’incertitudes. On a la conviction que tout ira bien ou mal et finalement, tout ne pas forcément se passer comme on l’entend.

Le grand mirage de la vie de Rosy, c’est Serge. Serge son amant de toujours qui, elle l’espère un jour, quittera sa femme pour vivre avec elle. Le grand mirage de la vie de Gérard, c’est l’amour qui fuit sa vie, celui de Sabine, une confiance en soi perdue qu’elle aimerait retrouver, Salvatore cherche à protéger son petit-fils de la difficulté de la vie tandis que pour Adrien, son mirage à lui, ce sont ses origines.

~ Chapitres courts : du rythme, du rythme, du rythme ! ~

Pauline Giovanolla nous permet toujours de toucher la vérité du bout du doigt avant de nous faire valser dans une autre histoire. Cela nous permet d’avoir envie de revenir à toutes les histoires pour que l’on puisse enfin avoir la vérité sur la vie de chacun des personnages.

L’auteure parvient, en plus du rythme, à nous confier des petits secrets sur la vie des personnages, ainsi, on se demande comment Rosy est capable d’aimer cet homme qui lui fait tant de mal. Comment Dominique, la femme de Serge, parvient à vivre avec cet homme qui ne fait que lui mentir. Comment Salvatore arrive à vivre avec le souvenir de Ninon, comment les membres de la famille du cirque parviennent à tous vivre sans que les tensions n’apparaissent. Bref, tant de questions qui trouvent des réponses.

~ Les personnages ~

Franchement, le roman de Pauline Giovanolla est une petite pépite qu’il faut lire. C’est un joli coup de cœur pour l’originalité des thèmes abordés mais aussi pour la construction des personnages. En effet, on en a énormément mais ils sont tous tellement différents que l’on a une communauté qui se dessinent sous nos yeux.

Rosy et Dominique se ressemblent, elles ont une fragilité physique et/ou morale commune qui fait qu’elles sont, pour moi, le miroir de l’autre. Voilà deux personnages qui ne se croisent qu’à la fin du roman mais finalement, c’est une très jolie perspective pour l’avenir.

Rosy est un personnage extrêmement touchant. Elle n’a pas toujours fait les meilleurs choix dans la vie mais s’en est toujours sortie comme il le fallait. Quand Rosy ne va pas très bien ou qu’il est l’heure du café, elle file chez sa meilleure amie Sabine qui m’a beaucoup plu : directe, franche et courageuse, elle prend sa vie en main et devient quelqu’un de très touchant. Loyale en amitié, elle est un pilier pour Rosy qui va vivre des moments un peu compliqués. Serge et Gérard sont deux amis. Ils sont radicalement différents mais s’entendent bien. J’ai préféré Gérard à Serge mais ce n’est qu’une question de goûts. Serge m’a ennuyé dès le début par son comportement.

On fait aussi, de l’autre côté de l’intrigue, la rencontre de la troupe du Grand Mirage avec Marta, Martial, Adrien, Salvatore, Ninon, mais aussi Elsa et Emile et bien d’autres encore. Cette troupe est une famille. Aucun lien de sang pour la plupart des membres mais c’est tout comme. Ils s’entraident et forment une sacrée troupe.

Tous ces personnages ne font que se croiser, ils ne se connaissent pas tous. Quel est le point commun ? Ce fameux Grand Mirage. On le prend comment on l’entend, la troupe qui porte ce nom ou encore le grand mirage qui régit la vie de chacun, après tout, toutes les interprétations sont bonnes !

~ Plume et thématiques au service de l’émotion ~

Je ne m’attendais pas à apprécier autant ce texte, pour être franche avec vous, je pensais que j’allais me le caler entre deux grosses lectures. Rien du tout, hier, j’ai dû faire une garde de personnes âgées (oui, c’est mon travail) et le texte était là, sur mon ordinateur et pouf, j’ai ouvert le PDF pour ne le refermer qu’une fois ma lecture terminée. C’était un pur moment de découverte et de douceur.

Pauline Giovanolla est une auteure qu’il faut suivre, cela ne fait aucun doute. L’histoire aussi dure soit-elle pour certains personnages est tellement bien décrite que l’on se plait dans ce roman choral aux multiples voix qui finissent par se rassembler.

La fin est aussi spectaculaire qu’un numéro de trapézistes au cirque du Grand Mirage, ce roman est à lire pour les thématiques qu’il aborde : amour, amitié, famille, trahison, mariage, mort, choix de vie, tout y passe et tout y est raconté avec délicatesse. Bravo !

3 bonnes raisons de lire ce roman :

  • Un panel de personnages très riche et magnifique
  • Une plume enchanteresse
  • Les thématiques abordées

5

Publicités

12 réflexions sur “Le grand mirage de Pauline Giovanolla

  1. Il a vraiment mais vraiment l’air top! J’ai tout récemment dévoré un bouquin sur le thème du cirque, celui-ci pourrait me permettre d’approfondir cet univers. Les personnages semblent top et j’avoue que lire des romans dits « chorals » fait du bien de temps en temps! Merci pour cette chouette découverte (PS : la couverture est sublime et j’adore le titre).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s