Tu as promis que tu vivrais pour moi de Carène Ponte

41psXQuCW7L._SX308_BO1,204,203,200_.jpgRésumé : Quand on a trente ans, on n’est jamais préparé à perdre sa meilleure amie. C’est pourtant le drame que Molly doit affronter quand Marie est emportée par la maladie en quelques mois à peine. Juste avant de mourir, celle-ci demande à Molly de lui faire une promesse : vivre sa vie pleinement, pour elles deux. Elle y tient, alors Molly accepte. Mais par où commencer ? Lâcher son travail de serveuse ? Rompre avec Germain, l’homme avec lequel elle vit ? Certes, il est comptable et porte des chaussons, mais il est gentil. Lorsque Molly reçoit quelques jours après l’enterrement un mystérieux paquet contenant douze lettres de Marie, elle comprend que celle qui lui manque tant n’avait pas l’intention de se contenter de paroles en l’air et que son engagement va l’entraîner bien plus loin que ce qu’elle imaginait…

~ Lecture détente ~

Mon avis : Ce roman fait partie de la fameuse catégorie « ouais, je sais, j’ai une PAL en attente énorme mais j’ai bien envie de le commencer tout de suite » ou aussi connue sous le nom de « aussitôt acheté, aussitôt lu »

~ Carène Ponte : de l’humour, de la subtilité et de la douceur ~

Bon ok, des fois, la subtilité n’est pas toujours évidente surtout avec les personnages de Carène Ponte met en action dans ses romans mais je trouve que Carène Ponte est très très très douée pour parler des sujets qui font mal sans que l’on tombe dans le mélo drame. Elle me rassure beaucoup et me permet de relativiser. En effet, je fuis ce genre de lectures en général : des morts, des maladies, des familles tristes et incomplètes, je ne supporte pas. J’ai énormément de mal à lire le malheur des gens même si cela fait partie de la vie. Ce n’est absolument pas ce que je recherche dans mes lectures.

Carène Ponte est une magicienne qui nous emporte sur sa licorne dans une histoire qui est un véritable page turner. J’ai déjà lu, avec celui-ci, trois romans de l’auteure et je vous le dis haut et fort : ce roman est mon préféré !

L’auteure nous propose un cocktail rafraîchissant qui fonctionne très bien : de l’humour, des personnages en constante évolution, une intrigue qui fait fondre le cœur et des thématiques intéressantes et importantes.

~ Molly et Marie : une amitié sans faille ~

Je me suis mise quelques instants à la place de Molly. Et si moi je devais faire face à la maladie et perdre ma meilleure amie à trente ans ? Comment ça fonctionne ? Comment on fait pour surmonter ça ? J’ai eu le cœur gros, j’ai eu mal au cœur pour Molly qui semble avoir perdu une énorme partie de sa vie et de son cœur.

Très rapidement, on se rend compte que Molly et Marie, c’est une histoire d’amitié depuis leur tendre enfance et qu’elles se connaissent par cœur. Il n’y a pas besoin de parler, un regard suffit à ce qu’elles se comprennent. Cette notion d’amitié forte me tient particulièrement à cœur parce que j’ai la chance d’avoir ma Marie dans la vie. Je me suis rapidement sentie très proche de Molly grâce à cela. Inconsciemment, j’ai eu envie de l’aider à traverser cette période avec elle.

« On est le 30 octobre. Aujourd’hui, je vais assister à l’enterrement de ma meilleure amie. Je ne sais même pas comment je vais survivre à cette journée. Alors vivre… »

Marie se la joue PS : I love you et laisse derrière elle des enveloppes pour son amie. Une par mois, Molly a une enveloppe à ouvrir avec quelque chose à réaliser pour Marie. Elle n’a pas eu le temps de le faire, alors, comme Molly lui a promis, elle le vivra pour elle.

~ Intrigue, péripéties et plume ~

Je suis complètement fan de ce roman et c’est un réel coup de cœur pour moi. Carène Ponte est, comme je le dis ci-dessus, une magicienne de la littérature !

On ne s’arrête pas, on rigole, on sourit, on a le cœur lourd, on mange des sandwiches aux œufs, on part à Grenoble, on revient à Paris, on rencontre Raymond.

L’intrigue n’est absolument pas morbide. On s’immisce dans le quotidien de Molly qui, finalement, n’est pas si simple. Germain, son amoureux, semble être d’accord avec tout. Son but dans la vie : faire plaisir à Molly et accéder à toutes ses requêtes. On fait aussi la rencontre de Viviane, une amie proche de Molly. En revanche, elle, j’ai eu envie de l’exploser dans le mur plus d’une fois : jalouse de la relation entre les deux filles, elle va se permettre de faire de sacrées réflexions après la mort de Marie. La jalousie est un vilain défaut… et c’est aussi vilain de la lire dans ce genre de roman. Je n’ai pas du tout adhéré à ce personnage, malheureusement

Finalement, tu as promis que tu vivrais pour moi est l’histoire d’une vie. Une histoire qui pourrait arriver à n’importe qui. Une histoire qui fait mal mais qui permet d’avancer. Une histoire qui fait du bien. Carène Ponte m’a touchée en plein cœur et c’est, pour moi, un joli coup de cœur dont je vous parle.

« C’est dans ces moments-là que son absence se fait cruellement sentir, encore plus que les autres jours. Perdre celle pour qui je n’avais aucun secret et qui me connaissait comme personne, c’est tellement injuste. »

Molly, grâce aux lettres de Marie va apprendre à se redécouvrir. Retrouver celle qu’elle était vraiment, travailler dans la gaieté et apprendre à vivre sa vie. Elle ne survit plus, elle croque la vie à pleine dent et même pour ça, Marie, va l’aider.

La plume de Carène Ponte est vraiment très sympathique. Elle a un sacré don et je ne peux que vous inviter à lire ses romans. Il m’en reste quelques-uns à découvrir et je le ferai plus vite que prévu.

3 bonnes raisons de lire ce roman :

  • Une plume exceptionnelle
  • Des thématiques dures mais traitées avec une grande douceur
  • Molly, un personnage qui m’a énormément plu

5

18 réflexions sur “Tu as promis que tu vivrais pour moi de Carène Ponte

  1. Je l’ai vu plusieurs fois. Il m’a fait envie mais j’avais un peu peur de le lire (sans savoir vraiment pourquoi…) Bref, maintenant, grâce à toi (ou à cause de toi), il va aller dans ma wishlist!

  2. Je l’avais souvent vu passer, sans lire le résumé, et sans raison, aucune, il me faisait envie. En lisant ta chronique, j’ai compris qu’il faudrait qu’un jour, je m’y mette et que je le lise, parce qu’il a l’air excellent. Ta chronique est superbe, comme toujours !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s