Désaccordée de Joanne Richoux

CVT_Desaccordee_5639.jpgRésumé : Violette, 17 ans, part en virée avec Maëva, Lucas et Alexis. Direction le château d’eau désaffecté de Saint-Crépin-l’Hermite, un endroit à la sinistre réputation. Quelques heures plus tard, elle ouvre les yeux. Elle est couchée face contre terre, au milieu d’une forêt sauvage. Ceux qu’elle rencontre portent des noms bizarres : Dièse, Trille, Sonate… Telle Alice tombée de l’autre côté du miroir, la jeune fille aurait-elle atterri dans un univers à part ? Pourquoi tout le monde la confond avec une certaine Princesse Croche, disparue trois ans plus tôt ? Et qui est Arpège, ce garçon casse-cœur qui la dévisage ? Violette le sent, l’envers de ce décor féerique, c’est un danger de mort. Mais comment retrouver le chemin de la maison ?

~ Service presse ~

Mon avis : Je remercie chaleureusement Joanne Richoux pour sa confiance et son talent. Je remercie aussi Gulfstream pour l’envoi de ce roman qui fut une véritable surprise dans ma boite aux lettres mais aussi dans mon petit cœur. Révélation du mois de septembre, il fait partie des romans qui auront bouleversés mon année de lectrice par son intensité et sa qualité.

~ Violette ~

Désaccordée, c’est la vie de Violette. Violette est cette vie désaccordée. Violette est un personnage que j’ai énormément apprécié pour sa maturité. Elle ne se laisse pas guidée par ses sentiments d’adolescente. Elle réfléchit et n’hésite pas à s’opposer à ce que ses phéromones lui soufflent dans le cœur. J’ai apprécié cela. Violette, c’est la vie d’une sœur sans son frère, c’est aussi une errance à la maison sans son père qui n’est qu’une ombre dans sa vie. C’est la vie où elle est confrontée au désintérêt, à l’ennui.

Saint-Crépin-l’Hermite est le nom de la ville, enfin village, dans lequel elle habite. Elle le connait par cœur ainsi que ses habitants. Petit village où la modernité n’est pas de rigueur. Elle peste contre cette vie qu’elle voudrait un peu plus surprenante. Maëva est la meilleure amie de Violette, un peu forcée d’ailleurs : en effet, elle est amie avec Maëva parce que leurs mères sont amies. Maëva est exubérante, elle n’a pas froid aux yeux, elle réfléchit après avoir agi, elle se maquille de manière excessive. Bref, elle est tout le contraire de Violette qui finalement est une fille très belle par la simplicité et le naturel qu’elle dégage.

~ L’intrigue ~

Si j’ai apprécié le personnage principal de cette histoire, Violette n’est pas la seule qui a fait chavirer mon cœur. En effet, je suis habituée maintenant à sentir mon cœur battre plus vite à la fin de ma lecture des romans de Joanne Richoux. Ce roman est très bon, je l’ai réellement beaucoup apprécié.

Les premières pages nous proposent de découvrir le quotidien de Violette la lycéenne à Saint-Crépin-l’Hermite. Un incident va se produire et faire basculer la vie de Violette. On quitte le monde que l’on connait pour plonger dans un univers formidable.

L’intrigue est très prenante. Violette déboule dans un monde où elle doit se faire passer pour une autre pour survivre. Violette devient Croche, la princesse disparue depuis des années à cause de l’ouverture d’une boite à musique…

~ Un monde où nature et musique règnent en maîtres ~

Bien sûr, la musique et la nature sont ultra présentes dans ce roman. Rien qu’au titre du roman et au prénom de l’héroïne de ce roman fantasy, on comprend que cela va prendre de la place. J’ai trouvé l’ensemble harmonieux et très beau. Tous nos sens sont en éveil : on a envie de regarder partout autour de nous, de sentir, de goûter, d’écouter et de tout sentir sous nos doigts. Le monde s’anime et prend forme de manière incroyable.

Violette arrive dans un monde où elle ne sait rien de la culture, des coutumes, de la vie en général. Elle sait juste qu’elle doit faire semblant pour rester en vie. Cependant, voilà une chose plus facile à dire qu’à faire…

On fait la rencontre de Dièse, d’Arpège mais aussi de Crescendo ou encore de  Sonate. Tous les personnages racontent une jolie mélodie. Ce sont des personnages très sympathiques à découvrir qui ont tous un « rôle » bien défini : Arpège est le bourreau des cœurs, Dièse le rebelle biker, Sonate la dame de compagnie. C’est un peu la seule chose dommage du roman : le manque d’informations sur les personnages.

Ce que j’ai beaucoup apprécié, c’est le fait que les deux mondes se mélangent. Ainsi, on se replonge dans le passé de Violette mais aussi dans celui de Croche et du monde dans lequel vit Violette lors de l’intrigue.

L’intrigue prend un tournant intense qui nous permet de voir une Violette battante et qui veut s’en sortir. C’était très sympathique. Personnage que j’ai adoré, elle véhicule des valeurs profondes que j’ai appréciées. Franchement, les thématiques abordées grâce à ce monde sont fortes et belles. Comment résister ?

~ Un one-shot fantasy ~

C’est un choix. Le bon ? Le mauvais ? Cela reste à l’appréciation des lecteurs. Personnellement, je trouve que le choix est bon. Alors oui, il manque un peu d’éléments pour que les personnages soient tous marquants, quelques descriptions sont passées un peu inaperçues ou auraient pu être un peu plus longues mais franchement, vu la merveille que nous livre Joanne Richoux, je ne peux pas l’en blâmer. Si cela avait été une trilogie, oui, j’aurais pinaillé, mais là… Non. Je n’en veux à personne.

Cependant, si un second tome venait à paraître, j’en serai ravie… Sinon, je suis persuasive, un sitting, une banderole, le désarroi d’une lectrice chiante… Ca peut le faire ! 😀

~ La plume de Joanne Richoux ~

Décidément, la plume de Joanne Richoux reste le point fort de ses ouvrages. Si le monde proposé m’a énormément plu, sa plume est une véritable boule d’émotions qu’on nous donne à découvrir tout au long de ce roman. Je suis toujours surprise avec Joanne Richoux, toujours ! La force des sentiments de Violette sont exacerbés par une plume qui sublime ses pensées. Bravo !

« – Et alors ? Ce n’est pas grave, embrasser. C’est comme courir, respirer ou chanter…
– N’importe quoi. Moi, je refuse d’être pas grave. Je ne veux pas être l’un de tes caprices, ok ?
– Ce n’est pas un caprice de respirer ou d’embrasser. Ça permet de rester en vie. »

Roman qui pourra plaire à des lycéens et aussi à des adultes, il est merveilleux. J’ai passé un excellent moment de lecture.

3 bonnes raisons de lire ce roman :

  • Un personnage principal que j’ai apprécié.
  • Un monde construit de toute pièce que j’ai grandement apprécié aussi
  • CETTE PLUME ♥

PS : On ne va pas commenter cette magnifique couverture, je crois que ça se passe de commentaire. ♥♥♥

4(4.5/5!!!)

29 réflexions sur “Désaccordée de Joanne Richoux

  1. Encore une très belle chronique, au top comme toujours!
    La couverture est juste divine en effet ♥
    Tu me donnes très très envie et de découvrir ce titre qui respire la musique et dégage une douce mélodie, et l’univers de cette auteure dont tu ne cesses de me vanter les qualités!! 🙂

  2. Ah bah si ma belle, on va commenter la beauté de cette sublime couverture, parce que franchement, j’en suis tombée amoureuse quoi 😍 J’ai bien envie de te dire que rien que pour ça, je craque, mais non, l’univers me fait terriblement envie également !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s