Maintenant, comme avant de Juliette Arnaud

41yqKgOmzrL._SX195_.jpgRésumé : Dans son village du Sud de la France, Rose a de grands projets pour célébrer son entrée officielle dans l’âge adulte. Puisque s’ouvre l’été de ses 18 ans. Lorsque débarque sans prévenir Manette. Qui se trouve être sa mère. Celle qui s’est éclipsée, quand Rose était bébé, pour suivre sur les routes son groupe de rock préféré. Abandonnant et l’enfant et le père. Si cela ne tenait qu’à elle, Rose accueillerait son chat fugueur de mère à coups de balai. Sauf qu’Emiliano, le père de Rose, n’a pas la même opinion des chats fugueurs en général, et de celui-là en particulier. A-t-il jamais cessé d’aimer Manette ? Débute alors un long, incertain et périlleux été. Roman initiatique et tendre, Maintenant, comme avant évoque la famille décomposée, la question taboue des mères qui n’élèvent pas leur enfant et les maux d’amour avec un humour féroce.

~ Service presse ~

Mon avis : Je remercie les éditions Belfond pour l’envoi de ce roman. Percutant, le résumé me tentait énormément. Juliette Arnaud est une personne que j’affectionne beaucoup, j’avais grandement envie de me plonger dans sa plume, que je ne connaissais pas, ainsi que dans l’univers qu’elle proposait.

~ Une petite fille et l’abandon : un douloureux face à face ~

Voici la thématique principale de l’histoire. On fait la rencontre de Rose qui nous raconte sa vie. Du haut de ses dix-huit ans, elle n’a pas eu une vie forcément très simple. Élevée par son père et sa grand-mère, Rose est en souffrance : sa vie est remplie de rancœur envers sa mère, elle se pose énormément de questions pour connaitre la cause de l’abandon maternel.

Rose est un personnage saisissant. C’est sans aucun filtre qu’elle nous raconte cette histoire, son histoire. Elle nous parle de tout : de ce qu’il y a en surface mais aussi plus en profondeur. On comprend, on compatit et on aime ce personnage. Rose est pleine de vie mais aussi de colère et de rancœur. C’est tout et son contraire. On ressent la peine et la tristesse de Rose. On ne comprend que trop bien le sentiment d’alerte qui anime cette fille lorsque Manette, sa mère, revient dans sa vie, dix-huit ans après l’avoir abandonnée. Ce sentiment de détresse nous prend aux tripes.

On pourrait croire que cette thématique vient assombrir l’intrigue et rend le roman triste mais bien au contraire, on se retrouve avec un roman coloré rempli de tendresse.

~ L’intrigue et les personnages secondaires ~

J’ai apprécié les thématiques que l’on peut aborder dans ce roman. On se retrouve vraiment dans un roman d’apprentissage et pour tous les personnages. En effet, on accompagne Rose sur le chemin du pardon et de l’acceptation. Manette, elle, va devoir apprendre à savoir prendre sur soi, du recul et comprendre tout le mal qu’elle a pu faire.

Le texte est bon et les sujets abordés sont faits si naturellement que ce qui touche à la tristesse ne l’est plus forcément. La famille monoparentale et ses difficultés ainsi que le regard d’une jeune femme sur ses premières années, tout cela est fait avec une certaine pudeur et sagesse.

J’ai beaucoup apprécié découvrir les personnages secondaires qui forment la famille de Rose : son père, sa mère et aussi sa grand-mère. Je les ai trouvés très justes. Tous les personnages sont bien rodés et leurs psychologies font toutes avancer le récit.

~ La plume de Juliette Arnaud ~

Là est la vraie force du roman pour moi. Pour que Rose soit percutante, il fallait une plume forte et solide. C’est exactement ce que l’auteure nous propose ici. En effet, j’ai trouvé une certaine originalité dans ce que l’auteure nous donne à découvrir de sa plume et de son univers.

Le style est très particulier : j’ai mis un certain temps à me laisser aller dans cette histoire. C’est sans filtre, les pensées semblent être couchées sur le papier à vif, on ressent toutes les émotions des personnages. Rose est un personnage que l’on sent grandir, évoluer, grâce à cette plume. On passe par toutes les émotions.

J’ai trouvé que l’intrigue était rondement menée. Il n’y a aucune fausse note. Cela apporte beaucoup à ce roman. Roman initiatique et plein de tendresse, il pourra plaire à beaucoup de lecteurs.

3 bonnes raisons de lire ce roman :

  • Une plume percutante que j’ai appréciée découvrir
  • Un personnage principal exceptionnel
  • Des thématiques dures traitées avec intelligence.

4

19 réflexions sur “Maintenant, comme avant de Juliette Arnaud

  1. Aaah, je connais Juliette Arnaud, pas (encore) en tant qu’autrice, mais en tant que chroniqueuse… Et j’aimerais beaucoup découvrir sa plume ! (Encore plus d’après ce que tu en dis !) En plus, c’est vrai que les thèmes abordés ont l’air intéressants…
    Je me note celui-ci !

    • Personnellement, je la connaissais pour le flm « arrête de pleurer Pénélope » que j’adore ^^
      Sinon oui, sur France Inter je l’entends parfois.
      C’est différent, un autre style mais toujours autant de talent!

  2. Pingback: #PartageTaVeille | 23/09/2019 – Les miscellanées d'Usva

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s