Les chroniques du Shen Xiao : l’éveil du dragon de Benjamin Brin

xcover-4175.jpgRésumé : Aldwin Ryuu est un jeune homme de 18 ans qui rêve de s’engager dans la Marine Nationale. A son arrivée à Brest, il va faire la rencontre de Léna, une jeune femme mystérieuse qui va lui révéler qu’il fait partie d’un groupe de douze guerriers légendaires, les Gardiens du Sheng Xiao, autrement dit, les réincarnations des grands esprits du zodiaque asiatique. Ensemble, ces compagnons vont devoir lutter contre un ennemi ancestral et protéger la plus grande création de l’Empereur de Jade, l’humanité. Roman fantastique mêlant mythes et légendes asiatiques et réalité, l’éveil du Dragon vous plonge au cœur d’une aventure palpitante, remplie de créatures mythiques et de magie.

~ Service presse ~

Je remercie les éditions Plumes de Marmotte pour ce premier partenariat. Je vous le disais, il y a quelques semaines sur le blog, je suis partenaire de cette nouvelle maison d’édition très prometteuse. En effet, j’ai commencé mon aventure avec un roman qui n’est pas forcément ma tasse de thé. Dans un premier temps, la couverture m’a vraiment fait penser à univers de jeux vidéo. Forcément la culture chinoise est ultra présente : dans le titre et dans l’illustration de la couverture. Comme je vous le répète bien souvent, l’habit ne fait pas le moine. Ma réticence à ouvrir ce roman s’est vite évaporée.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Un univers asiatique marquant
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Qu’on se le dise, je ne suis pas forcément calée au sujet culture asiatique. Je sais que beaucoup de lecteurs le sont mais franchement, ma connaissance s’arrête à la nourriture chinoise et à détective Conan. Vous voyez… Ce n’est pas franchement terrible.

Ce premier tome des aventures d’Aldwin Ryuu nous pose des bases franchement intéressantes. Je suis tombée sous le charme des légendes et mythes chinois. Ici, on s’intéresse aux animaux qui forment les bases de la culture mythologique chinoise : on croise donc un dragon, un rat, un bœuf, un tigre et bien d’autres encore qui vont devoir travailler ensemble pour contrer la menace qui pèse sur le monde.

J’ai trouvé cela très intéressant. On est vraiment immergé dans des mythes et des légendes que l’on ne connait pas forcément et cet apport de nouveauté dans ma lecture est vraiment très intéressant et a apporté un dynamisme très sympathique.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Personnages
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Notre personnage principal s’appelle Aldwin Ryuu. Jeune homme tout à fait charmant, il est très agréable à découvrir. Rentrer dans la marine semble être son rêve : rigueur, sport et organisation. Cela lui convient très bien. Sauf que rien ne va se passer comme cela. Il va devoir battre des méchants, mais aussi combattre ses peurs et ses doutes. Aldwin va être confronté à des épreuves hors du commun mais aussi à des décisions qui ne seront pas faciles à prendre.

J’ai beaucoup apprécié le personnage de Léna qui permet à Aldwin de croire en l’impossible. Elle est une sorte de guide. Rapidement, un lien se crée entre les deux jeunes gens et cela ajoute une autre dimension au livre : celui de l’amitié et des sentiments.

Il faut se dire que les personnages ont une force personnelle mais c’est ensemble qu’ils deviennent forts et vraiment incroyables. On se retrouve dans une intrigue qui met en scène de nombreux personnages mais qui met aussi en exergue les qualités et les défauts des hommes. On trouve de jolies thématiques dans ce premier tome qui est vraiment à découvrir.

Des humains sont associés aux animaux mythiques chinois et j’ai pris plaisir à tous les découvrir bien que le Dragon et le Tigre m’ont beaucoup plu ; Les psychologies sont fines et détaillées. Il y a beaucoup, beaucoup de personnages mais j’approuve ce choix. En effet, il faut poser les bases d’un univers qui garde encore des zones d’ombre. Je suis curieuse de voir ce que l’auteur nous réserve pour le tome 2.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Ma lecture en quelques mots
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

J’ai eu quelques moments de flottement, surtout au début en fait. J’ai mis quelques chapitres à vraiment me mettre dans l’ambiance et à m’installer dans ma lecture. Mais une fois que le coté culturel et mythologique se met en place, c’est fascinant. C’était quand même une superbe lecture qui m’a fait découvrir beaucoup de choses culturellement parlant. C’est vraiment très sympathique. Je me rends compte que j’apprécie de plus en plus les univers fantastiques qui se mêlent à des légendes et mythes culturels qui viennent de partout dans le monde. Benjamin Brin est très doué pour cela : en trois cents pages, j’ai eu l’impression d’avoir quitté ma maison, mon pays, mon continent. C’était très plaisant.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Le plume de Benjamin Brin
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Je suis heureuse d’avoir croisé la route de cette plume. Voilà une plume tout terrain ! Ce que j’entends par là, c’est qu’elle s’adapte à tous les lecteurs. En effet, je trouve que petits et grands pourront être attirés par cette aventure.

Je suis ravie de m’être trompée. En effet, au premier regard, je ne me serai jamais arrêtée sur ce roman avec cette couverture que je trouve trop « jeune » et qui ne reflète pas forcément ce que je recherche dans mes lectures. Je me suis bien fourvoyée, pour mon plus grand plaisir !

Ce premier tome fourmille de détails. C’est ni trop long, ni trop court. On est vraiment dans une histoire plaisante qui peut potentiellement mettre le pied à l’étrier les jeunes lecteurs avec cet univers original qui respire la nouveauté par rapport à ce que l’on peut trouver en ce moment : on mélange la culture aux animaux mythiques, la magie à la réalité, bref, on ne s’ennuie pas dans ce premier tome. Vivement la suite.

3 bonnes raisons de lire ce roman :

  • Un univers riche et original.
  • Une plume forte qui pourra plaire à tout type de lecteur.
  • La présence de nombreux animaux dans la légende culturelle asiatique.

4

8 réflexions sur “Les chroniques du Shen Xiao : l’éveil du dragon de Benjamin Brin

  1. C’est toujours plus sympa quand on est agréablement surpris par un livre! En effet, en voyant la couverture je ne l’aurais pas forcément mis entre tes mains et j’aurais eu tort.
    Tu donnes envie de le découvrir et d’apprendre à l’apprécier! 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s