La cité des chimères de Vania Prates

61UWfT6kSeL.jpgRésumé : Le monde tel qu’on l’a connu a disparu. Chaos, misère, famine … Les Hommes ont enfin trouvé un équilibre et se sont organisés en guildes, guidé par leur chi, leur nature profonde. Guilde des Marchands, des Inventeurs, des Alchimistes, des Gardiens ; tous demeurent fidèles à ce qu’ils sont afin de vivre en harmonie avec la nature et les animaux particulièrement respectés, créant une cité semblable à une ville sylvestre. Dans ce monde proche de l’utopie, Céleste, une jeune fille de 17 ans, n’a pas de chi. Le jour où elle rencontre Calissa, mystérieuse contrebandière, elle est loin de se douter qu’elle va se retrouver embrigadée bien malgré elle dans une histoire complexe qui même non seulement le dirigeant de Lowndon Fields, mais également la très redouté « Confrérie des Sans-loi ». Entre ruse, savoir, intrigues et faux-semblants, Céleste va devoir changer sa vision du monde.

~ Service presse📖 ~

Je remercie chaleureusement les éditions SNAG pour l’envoi du roman. SNAG est une maison d’édition avec qui j’adore travailler pour les textes qu’ils proposent : j’ai toujours quelque chose d’original à lire, dans différents genres. Cela est très agréable. Si la cité des chimères n’est pas un roman avec lequel vous m’auriez forcément imaginé, je peux vous assurer que le moment de lecture que j’ai passé était incroyablement intense.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Un univers à couper le souffle
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Quelle couverture ! Je suis fan du travail de l’illustrateur et j’adore ce que l’on me propose ici. J’ai fait une sacrément jolie découverte avec ce roman qui nous propose des décors incroyables. On quitte le monde terrestre que l’on connait pour faire une immersion dans un monde entre rêve et réalité entre cauchemar et onirisme. Bref, on est vraiment dans un monde qui peut effrayé par certains points mais aussi nous attirer par d’autres.

Le monde qui existait comme on le connait n’est plus. Il n’y a plus rien mis à part du chaos, de la tristesse, la guerre, la famine. Tout ce qui fait un monde triste en soi. Un monde dans lequel nous n’aimerions pas forcément vivre.

Ce que j’ai beaucoup aimé dans cette histoire, c’est cette approche originale. C’est via le chi des personnages que l’on est à l’écoute de son corps, de la nature et des animaux. Le chi est une capacité que les habitants développent et qui proposent une faculté particulière. C’est vraiment très intéressant : l’homme est lié à sa faculté.

Ainsi, les hommes vont se regrouper en petits groupes évoluant en communauté, ainsi des guildes se dessinent et forment des regroupements d’hommes qui évoluent en harmonie avec les autres dans un profond respect. Lowndon Fields est une ville protégée. L’homme ne va pas au-delà. Créatures légendaires, chimériques, dangereuses se cachent dans ce monde sauvage au-delà de la ville. On se retrouve dans un huis clos prenant et intrigant.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Les personnages
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

C’est le point du roman qui m’a le plus plu. On fait la rencontre de Céleste, une jeune femme qui n’est jamais sortie de sa sphère. Travaillant dans l’entreprise familiale, elle est très proche de sa famille. Céleste est le personnage qui évolue le plus au cours de l’histoire. J’ai apprécié voir grandir et murir cette fille. C’est vraiment le genre de personnage auquel je m’attache très rapidement. Céleste va faire la rencontre de Calissa, une voleuse qui fait partie de la confrérie des sans lois. Ainsi, c’est un duo de choc qui va se dessiner et nous permettre de vivre une aventure incroyable. Entre trahison, manipulation et faux semblants, la petite Céleste va vite grandir auprès de Calissa qui ne pourra pas longtemps se jouer d’elle. Elle va découvrir le monde et se rendre compte qu’au-delà de Lowndon Fields, il y a autre chose que cette communauté sylvestre. Cette ville a aussi un passé et certains secrets très bien cachés.

Il y a d’autres personnages, plus secondaires mais qui vont faire avancer l’histoire et cela d’une manière vraiment intéressante. Tous les personnages ont une psychologie intéressante et font progresser le récit. Ils servent à mettre en lumière le voyage de Céleste.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Plume et intrigue
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

C’est la première fois que je lisais un roman de Vania Prates. Franchement, je suis bluffée. J’ai plutôt tendance à deviner comment les romans se terminent. Avec La cité des chimères, Vania Prates nous offre une intrigue assez intense et originale. Je n’ai rien vu venir et c’est ça que j’aime chez SNAG. On nous propose toujours des romans originaux et intelligents.

Même si les premiers chapitres ont été un peu longs, j’avoue avoir été bluffée par le travail de l’auteure. En effet, la longueur des premiers chapitres est probablement due au fait qu’il faille installer le décor, l’univers et l’histoire. Cependant, une fois les premiers chapitres passés, la lecture prend un rythme assez sympathique et nous permet de dévorer le roman.

J’ai apprécié les contrastes que nous offrent les personnages : Céleste, un peu naïve, croittéléchargement que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Calissa, la contrebandière est un personnage qui est au service des plus riches : elle enquête et espionne. J’ai apprécié cela. Le contraste entre le passé et le présent est aussi saisissant. C’était plutôt bien trouvé. J’ai apprécié découvrir l’univers que l’auteure nous propose.

La plume est belle et équilibrée. La douceur qui se dégage de Lowndon Fields me plait. J’avoue qu’en lisant Lowndon Fields, j’ai pensé au poème In Flanders Fields le poème de guerre qui explique que la nature reprend ses droits et que les coquelicots poussent au travers des tombes. Dans cet univers, c’est exactement ce qui se passe : les hommes ont tellement fait n’importe quoi sur cette terre que la nature a fini par reprendre ses droits. J’ai trouvé le parallèle assez intéressant à faire entre ces deux idées. (A titre strictement personnel bien entendu).

En définitive, il est compliqué de parler de ce roman sans vous en dire trop. Mis à part quelques longueurs au début du roman, je reste vraiment très heureuse d’avoir croisé le chemin de cette plume et de cet univers. C’est une très belle découverte qui me fait sortir de ma zone de confort et cela fait plaisir, de temps en temps. Les personnages sont détaillés et intelligents. L’univers est doux et sauvage à la fois, j’ai aussi apprécié ce rapport à la faune et la flore. L’auteure joue sur plusieurs tableaux : l’environnement, la paix mais aussi l’erreur humaine. Tout cela dans un univers incroyable qui promet de belles aventures aux lecteurs.

3 bonnes raisons de découvrir le roman de Vania Prates :

  • Un panel de personnages riches et plus particulièrement le duo Céleste/Calissa
  • Un univers monté de toutes pièces et intenses.
  • Une plume d’une intensité incroyable qui dégage bienveillance, respect et douceur

notation

19 réflexions sur “La cité des chimères de Vania Prates

  1. Il a l’air vraiment cool et intéressant, j’adore la couverture et le résumé m’intrigue énormément. Merci pour cette découverte, ton avis me rend méga curieuse =)

  2. Je connais l’autrice grâce à son roman Fille de bohême que j’ai beaucoup aimé ! Un mélange subtile de contemporain et de mystique 🙂 J’ai peur que ce soit trop fantasy pour moi, j’ai du mal avec les dystopie en ce moment, mais pourquoi pas, si je le croise ! 🙂

    • Je n’aime pas du tout la dystopie et pourtant celui ci m’a énormément plu. Donc je pense qu’il pourrait te plaire 🙂
      Mais après, je comprends.
      En tout cas, j’ai noté le titre, merci!

      • Je crois que c’était plus une question de phases ^^ J’en lis parfois ! 😀 En vrai, je suis dans une phase « Mais c’est quoi cette PAL qui va me tomber dans la gueule si j’enlève pas des livres ! » xD

      • Ah oui c’est vrai aussi ça ! La mienne est déchargée depuis 1 mois mdr. Je l’ai branché aujourd’hui.. parce que j’ai eu un chèque cadeau a mettre dessus xD

      • MDR ! Trop bien.
        J’ai sorti quelques romans ce week end (tu sais, les romans qui sont là depuis bien trop longtemps… Je suis certaine que tu vois ce que je veux dire :P)

  3. Je t’avoue qu’avec cet avis et ce titre, tu piques ma curiosité au vif! D’après ce que tu en dis, c’est totalement le genre d’univers dans lequel j’aime plonger, le genre d’ambiance que j’aime… Je le note car il pourrait vraiment me plaire !! 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s