Une saison à la petite boulangerie & un noël à la petite boulangerie de Jenny Colgan

Résumés : Polly Waterford coule des jours heureux sur la paisible île de Mount Polbearne, dans les Cornouailles, entre le grand phare dans lequel elle s’est installée avec Huckle, son boyfriend, et la petite boulangerie où elle prépare chaque jour, avec passion, d’irrésistibles pains dorés. Mais lorsque le nouveau propriétaire de sa boutique fait irruption sur l’île, Polly réalise que son bonheur pourrait bien être réduit en miettes… Avec une pincée de fleur de sel, des kilos de farine et une bonne dose de volonté, réussira-t-elle à surmonter les obstacles qui se dressent sur sa route ?

——————————————

Polly Waterford ne voit pas le temps passer… Sa petite boulangerie l’occupe du matin au soir, au désespoir d’Huckle, son compagnon, qui rêve de profiter d’une simple grasse matinée avec elle. À l’approche des fêtes de fin d’année, Huckle rêve aussi d’un Noël en amoureux, bien au chaud dans leur grand phare, avec leur petit macareux Neil. Mais quand Kerensa débarque à Mount Polbearne pour dévoiler à sa meilleure amie un terrible secret sur son passé, Polly voit soudain son avenir s’assombrir. D’autant que la révélation de Kerensa menace la belle histoire qu’elle a construite avec Huckle. Jusqu’à présent, Polly a toujours réussi à surmonter les épreuves en cuisinant. Pourtant, cette fois-ci, préparer de bons petits pains risque de ne pas suffire à la sortir d’affaire. Polly est-elle prête à affronter son passé ? Réussira-t-elle à remettre sa vie sur de bons rails pour passer un joyeux Noël auprès de ceux qu’elle aime ?

~ Lectures détentes ~

Hello tout le monde, je vous retrouve pour une chronique deux en un. J’ai pris la décision de vous donner mon avis sur les « tomes » 2 et 3 des aventures de Polly. En effet, même si les romans peuvent se lire indépendamment, c’est quand même mieux d’avoir lu La petite boulangerie du bout du monde avant ces deux opus pour avoir tous les détails de l’histoire (j’avoue que l’auteure fait un résumé assez sympathique au début de chaque lecture mais bon, ça reste vraiment très rapide).

Pourquoi ai-je décidé de chroniquer ces deux romans en même temps ? Vous savez que ce n’est pas par fainéantise. C’est juste que, même si les deux romans sont bons, je pense qu’ils ne sont pas nécessaires et que le roman La petite boulangerie du bout du monde est amplement suffisant. Si mes lectures se sont bien passées, j’ai vraiment eu l’impression, à certains moments qu’on tirait, tirait, tiraaaait sur un filon inépuisable qui finalement s’épuise très rapidement. Si le premier roman a été un coup de cœur, ici, je suis restée sur ma faim.

On retrouve Polly et Huckle qui vont devoir faire attention aux perturbations professionnelles et personnelles qui vont les secouer. Dans les deux tomes, il va y avoir plusieurs interrogations : est-ce qu’on est bien dans ce phare ? Est-ce que c’est la vie que l’on veut ? Est-ce que finir ensemble, c’est vraiment la meilleure chose ? Est-ce que Polly va savoir retrouver ses esprits en pâtissant ? Bref, tant de questions qui finalement auraient pu être éviter si on n’avait eu qu’un seul roman dans les mains.

C’est assez déstabilisant pour moi parce que Jenny Colgan m’a toujours séduite : que ce soit une boulangerie ou une cupcakerie, j’ai adoré mes lectures. Je reste frileuse quant aux suites proposées et j’ai encore deux romans à lire, j’espère que mon engouement va vite reprendre.

Côté personnages, j’ai apprécié retrouver les personnages qui ont bercés l’histoire de base. J’ai aussi fait la connaissance de certains. J’ai aussi pris plaisir à mieux connaitre Kerensa qui restait assez en retrait dans le premier roman. C’est assez plaisant. Polly vient donner un second souffle à Mount Polbearne et à ses habitants qui se sont encroutés dans une routine qui ferait pleurer l’homme le plus joyeux sur terre. J’ai aussi apprécié voir Polly et Huckle évoluer en tant que couple, ils sont très sympathiques et on a envie d’en faire nos amis. Si la levure n’a pas monté correctement de mon côté, c’est certainement dû à certains épisodes trop longs. Je pense qu’on aurait pu faire un bon gros roman. Ca aurait, je crois, mieux exploité.

On a des moments tendres, pleins de bons sentiments. On rigole, on doute, on est triste. La plume de Jenny Colgan est toujours aussi fluide et pleine de dynamisme, cela ne fait aucun doute.

En définitive, j’ai apprécié retrouver les personnages et l’ambiance de Mount Polbearne. Cependant, les deux tomes restent de trop. Si la lecture s’est bien passée, je n’ai pas retrouvé l’engouement du départ. Beaucoup trop de longueurs sont apparues et ont terni mon rythme de lecture. Dommage ! A force de vouloir trop tirer sur un filon, parfois, ça casse. Les lecteurs qui aiment la plume de Jenny Colgan pourraient être satisfaits !

3 raisons de lire ces deux romans :

  • Les personnages sont de retour pour de nouvelles aventures
  • L’univers de Jenny Colgan et les bonnes pâtisseries
  • La plume de Jenny Colgan qui nous offre quelques moments sympathiques

3

14 réflexions sur “Une saison à la petite boulangerie & un noël à la petite boulangerie de Jenny Colgan

  1. j’ai beaucoup aimé le premier tome, et un peu moins le second (et pas lu le troisième) … je trouve comme toi que le premier se suffisait à lui même !

  2. J’avais lu le 1er roman mais je ne me suis pas précipitée sur les suivants car l’histoire d’amour qui n’en finissait pas de commencer (😊) m’a un peu lassée… Trop de malentendus entre les 2 personnages principaux.

  3. C’est dommage que tu n’es pas autant apprécié après le coup de coeur du premier. Mais je trouve que c’est l’inconvénient de faire des suites à ce genre de livre. J’avais eu le même ressenti avec la série « L’accro du shopping » où le filon a été usé jusqu’à la trame

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s